Psychanalyse-Paris.com Abréactions Associations : 8, rue de Florence - 75008 Paris | Tél. : 01 45 08 41 10
Accueil > Mots-clés > Topologies lacaniennes > Objet a

Objet a

« La question du désir est que le sujet “évanescent” a bien envie de se retrouver à nouveau par le biais d’une espèce de rencontre avec cette chose miraculeuse que définit le fantasme. Dans ses efforts il est soutenu par ce que j’ai appelé l’objet perdu évoqué au début – qui est une chose si terrible pour l’imagination. Ce qui est produit et maintenu ici, et que dans mon jargon j’appelle l’objet a avec une minuscule, est bien connu de tous les psychanalystes dans la mesure où toute la psychanalyse est fondée sur l’existence de cet objet particulier. Mais la relation entre le sujet barré et cet objet a est la structure que l’on retrouve dans le fantasme qui soutient le désir en tant que le désir est uniquement ce que j’ai appelé métonymie de toute signification.

Par cette brève présentation, j’ai essayé de vous montrer que la question de la structure est interne au réel psychanalytique. Je n’ai pas, cependant, dit quoi que ce soit de ces dimensions que sont l’imaginaire et le symbolique. Il est, bien sûr, essentiel de comprendre comment l’ordre symbolique peut entrer dans le vécu, l’expérience vécue, de la vie mentale mais je ne peux aller plus loin ce soir dans l’explication. Considérez cependant ce qui est à la fois le moins connu et le plus assuré des faits à propos de ce sujet mythique qui est la phase perceptible de l’être humain : cette chose insondable à même d’éprouver quelque chose entre la naissance et la mort, capable de parcourir le spectre de la douleur au plaisir, en un mot ce que nous appelons en français le sujet de la jouissance. En venant ici ce soir j’ai lu le slogan de l’enseigne au néon “Aimez Coca Cola”. Cela m’a rappelé qu’en anglais, je pense, il n’y a pas de terme pour désigner précisément cette masse énorme de sens qu’il y a dans le mot français jouissance – ou en latin fruor ».

Jacques LACAN, Intervention sur l’exposé de C. MORAZÉ : « Literary Invention », au Symposium International du John Hopkins Humanities Center à Baltimore (USA). Paru dans The Languages of Criticism and the Sciences of Man : The structuralist Controversy, dirigé par R. Macksey et E. Donato, Baltimore et Londres, The Johns Hopkins Press, 1970, pp. 41-44).

Cette intervention de Lacan a été faite en anglais. Une traduction vous en est proposée sur sur le site de l’école lacanienne :
- 1966-10-18a.doc

Partenaires référencement
Psychanalyste Paris | Psychanalyste Paris 10 | Psychanalyste Argenteuil 95
Annuaire Psychanalyste Paris | Psychanalystes Paris
Avocats en propriété intellectuelle | Avocats paris - Droits d'auteur, droit des marques, droit à l'image et vie privée
Avocats paris - Droit d'auteur, droit des marques et de la création d'entreprise