Psychanalyse-Paris.com Abréactions Associations : 8, rue de Florence - 75008 Paris | Tél. : 01 45 08 41 10
Accueil > Dernières brèves > Bernard Roland - L’Homme aux loups, un sacré cas

Bernard Roland - L’Homme aux loups, un sacré cas

dimanche 19 février 2006

SEXE POSER
à l’École Psychanalytique de la Salpêtrière (EPSa)
Prochaine intervention
L’Homme aux loups, un sacré cas
par Bernard ROLAND
Le mercredi 22 mars 2006, à 21h

Nous parlerons de quelques textes et occurences consacrés à l’homme aux loups par différents analystes, Freud, Lacan, Leclaire, etc.

Dans l’exposé suivant [1], nous donnerons la parole à l’homme aux loups à travers le livre de Muriel Gardiner, l’homme aux loups par ses psychanalystes et par lui-même et à Serguei Constantinovitch Pankejeff à travers le livre de Karin Obholzer, Entretiens avec l’homme aux loups.

Lieu : Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (M° St Marcel), Pavillon Benjamin Delessert, Salle de staff du Pr. Bourgeois au 1er étage (Entrée libre).
- Renseignements : epsa@psychanalyse-paris.com

Argument général

Exposer un cas comme Freud l’a fait dans ce qui a été appelé les Cinq psychanalyses paraît de nos jours difficilement pensable. Lacan a pu parler de la psychanalyse et de la théorie psychanalytique sans exposer des récits de cure.

Les psychanalystes sont d’ailleurs partagés sur ce point, certains utilisant ce qui est appelé la vignette clinique, d’autres citant des extraits plus ou moins importants de cure.

Le passage au public d’une cure analytique se trouve particulièrement interrogé par cette histoire freudienne où le sujet lui-même, Serguèi Constantinovitch Pankejeff s’est identifié à cette nomination d’homme aux loups, Wolfsmann, sous laquelle il contribuera à l’histoire de son cas à la suite de Freud et d’autres.

En 1914, date de la fin de son analyse avec Freud, ce dernier était confronté aux divergences et aux scissions avec Adler et Jung.

Le récit du cas reprend l’argumentation de Freud concernant les scènes originaires et l’importance du facteur infantile. La reconstruction par Freud de la névrose infantile et de la scène originaire constitue comme le dit Serge Leclaire dans les Cahiers pour l’Analyse, « un morceau d’anthologie psychanalytique ».

Lacan consacra en 1952-1953 un séminaire à l’homme aux loups et s’y référera à plusieurs reprises dans ses séminaires suivants à propos notamment du transfert, du signifiant, de la castration et du concept de forclusion (Verwerfung). Ces concepts sont ceux autour desquels s’articule la pratique analytique.

Dans l’introduction au livre de Karin Obholzer, Entretiens avec l’homme aux loups, Michel Schneider questionne ce privilège de l’homme aux loups d’avoir été le cas de Freud sur lequel on a le plus écrit, à qui Freud a consacré le plus long de ses comptes rendus de cas, de même qu’il lui a consacré de nombreux textes, Métapsychologie, Inhibition symptôme et angoisse, Le fétichisme, Le clivage du moi, etc. et surtout Analyse finie, analyse infinie.

L’Homme aux loups dit-il, c’est le miroir aux analystes... L’homme aux analystes pourrait-on dire également.

Il n’en reste pas moins que c’est à partir de cette création freudienne, de cette écriture freudienne de ses cas et particulièrement de « l’homme aux loups » que s’est élaborée la théorie analytique dans ses points les plus vifs, la fin de l’analyse par exemple.

Avec Maria Torok et Nicolas Abraham reprenant ce cas de Freud, c’est la question du deuil et de la mélancolie, du clivage du moi et de la langue de l’analyse.

Au cours de quatre exposés nous relirons ce cas de l’homme aux loups ainsi que les interrogations qu’il a suscitées pour les psychanalystes, avec comme question en toile de fond la fin de l’analyse (la fin, les fins) et la question du cas, constatant que le cas de l’homme aux loups continue à faire travailler les psychanalystes et qu’il existe dans les archives Freud des dizaines d’heures d’entretien avec Serguèi Pankejeff enregistrées chaque été par Kurt Eissler.

On n’en a donc pas fini avec l’homme aux loups.

Bibliographie
- Histoire d’une névrose infantile in Cinq psychanalyses, Sigmund Freud, PUF.
- Cryptonymie, le verbier de l’homme aux loups, M. Torok et N. Abraham, Aubier Flammarion, Paris 1976.
- Le séminaire sur l’homme aux loups, Jacques Lacan, inédit, 1953.
- Les éléments enjeu dans une psychanalyse (à propos de l’homme aux loups), Serge Leclaire, Cahiers pour l’analyse n°5, 1966.
- L’homme aux loups par ses psychanalystes et par lui-même, Muriel Gardiner, Connaissance de l’inconscient, Gallimard Paris 1981.
- Entretiens avec l’homme aux loups, Karin Obholzer, Connaissance de l’inconscient, Gallimard 1981.
- Les hurlements de l’homme aux loups, Patrick Mahony, PUF 1995.
- Les embarras des psychanalystes devant le cas de l’homme aux loups, Le trimestre psychanalytique 1997, Revue de l’ALI
- Etc.

Voir en ligne : De(s)formations - Sexe-Poser à l’École psychanalytique de la Sapêtrière

Notes

[124 mai 2006.

Partenaires référencement
Psychanalyste Paris | Psychanalyste Paris 10 | Psychanalyste Argenteuil 95
Annuaire Psychanalyste Paris | Psychanalystes Paris
Avocats en propriété intellectuelle | Avocats paris - Droits d'auteur, droit des marques, droit à l'image et vie privée
Avocats paris - Droit d'auteur, droit des marques et de la création d'entreprise