Psychanalyse-Paris.com Abréactions Associations : 8, rue de Florence - 75008 Paris | Tél. : 01 45 08 41 10
Accueil > Bibliothèques > Bibliothèque Psychanalyse > Karl Abraham > Une théorie infantile de la conception du sexe féminin

Karl Abraham

Une théorie infantile de la conception du sexe féminin

Internationale Zeitschrift für Psychoanalyse, IX, Cahier 1, Mars 1923

Date de mise en ligne : samedi 24 janvier 2004

Langue de cet article : Deutsch > Eine infantile Theorie von der Entstehung des weiblichen Geschlechtes

Mots-clés : ,

Les analyses de beaucoup de patientes nous font connaître le point de vue infantile encore retenu par l’inconscient, selon lequel la fille a été faite fille à la manière de la castration par le père. Une patiente me rapportait récemment un rêve dans lequel c’est également au père qu’est assigné le choix du sexe. Toutefois, contrairement aux rêves que j’avais jusque-là rencontrés, le processus avait été déplacé dans le temps, et se situait en outre avant la naissance de la patiente. Le rêve est le suivant :

« Je me trouve au fond de l’eau, au raz du sol. Je suis morte, ou plutôt je me trouve immobile, car je peux quand même tout observer. Je vois là comment un grand bateau se déplace sur l’eau. Un homme avec une longue barre est sur le bateau ; c’est ainsi, en remuant cette barre d’avant en arrière, qu’il fait avancer le bateau, comme c’est de coutume sur nos fleuves. Maintenant, il s’arrange pour plonger sa barre dans l’eau, vers l’endroit où je me trouve, et me fait d’abord un trou dans la région de la bouche. L’impact suivant rencontre ma poitrine, avec le troisième, l’homme me perfore l’abdomen et me fait un trou dans le bas-ventre. »

La rêveuse, dans le corps de la mère, est le témoin du transport sexuel des parents - un événement que beaucoup de personnes font jouer dans leurs rêves. L’élément particulier communiqué par le rêve est toutefois que la rêveuse est en même temps faite femme par le processus qu’elle observe. Le rêve exprime ainsi la représentation [1] selon laquelle le vagin est foré par le pénis du père avant la naissance de la fille.

Je n’évoque pas les autres déterminations du rêve ; je souhaitais seulement ici démontrer la validité de la théorie sexuelle infantile et mettre en évidence une de ses particularités qui jusqu’ici m’était inconnue.

P.-S.

- Traduit de l’allemand par Christophe Bormans à partir de l’article « Eine infantile Theorie von der Entstehung des weiblichen Geschlechtes » (Internationale Zeitschrift für Psychoanalyse, IX, Cahier 1, Mars 1923, p. 75-76).

Notes

[1Vorstellung.

Partenaires référencement
Psychanalyste Paris | Psychanalyste Paris 10 | Psychanalyste Argenteuil 95
Annuaire Psychanalyste Paris | Psychanalystes Paris
Avocats en propriété intellectuelle | Avocats paris - Droits d'auteur, droit des marques, droit à l'image et vie privée
Avocats paris - Droit d'auteur, droit des marques et de la création d'entreprise