Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Sam Juil 20, 2019 2:23 pm



Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
 Psychanalyse et science de l’âme 
Auteur Message

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Psychanalyse et science de l’âme
bonjour Christophe

j'ai besoin d'aide,
Van rillaer écrit "Pour répondre à l’étude de l’Inserm, les analystes ne sont pas en mesure de se situer au niveau scientifique. La réaction a donc été la sempiternelle objection concernant l’impossibilité de mesurer le psychisme ou l’âme. Je dis bien « l’âme », car la psychanalyse ne s’intéresse guère aux comportements, mais seulement aux profondeurs de « l’âme ». Je rappelle, en passant, que Freud, jusqu’à la fin de sa vie, a défini la psychanalyse comme « ein Stück der Seelenkunde » [une partie de la science de l’âme] (1938, p. 142)

euh sais tu d'ou sort cette traduction " de la science de l'âme" ? je ne retrouve pas ce texte
Merci

et bonne année !


Ven Jan 05, 2007 3:09 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Salut Marie,

Je vais voir en détail et avec les textes allemands mais apparemment 1938 : ça ne peut être que l'Homme Moïse ou l'Abrégé.

Je recherche et reviens vers toi,

@+cb.

PS : Bonne année !


Ven Jan 05, 2007 9:30 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Psychologie des profondeurs
Ok, le texte de Rillaer est là :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article373

Et la référence est celle-ci :
Freud, S. (1938) Some elementary lessons in Psycho-analysis. G.W., vol. XVII, p. 141-7.

Le texte de Freud est un fragment (rédigé à Londres en 1938) qui devait être le début de la deuxième version de l'Abrégé de psychanalyse. Tu peux le trouver en français dans Résultats, Idées, problèmes : volume II : pp. 289-295.

Plus rapidement, tu le trouve là (sans les notes de bas de page) :
http://www.megapsy.com/Textes/Freud/biblio105.htm

La traduction française de la phrase en question est donc :
«La psychanalyse est une partie de la connaissance de l'âme, de la psychologie. On l'appelle aussi “psychologie des profondeurs”…»

Il faut dire que ces termes de «Seelenkunde», «psychologie des profondeurs» , etc. sont des expressions qui remontent au temps du débat avec Jung. Ça date ! Je vais relire ce petit texte moi aussi…

@+, cb.


Ven Jan 05, 2007 10:09 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
super ! merci Christophe


Je suis assez surprise qu'il reprenne ses termes à la fin de sa vie :roll:
Je vais lire le texte

A+


Ven Jan 05, 2007 11:14 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Jan 13, 2007 4:22 pm
Messages: 88
Message abrégé de psychanalyse
Bonjour à tout le monde,
je suis entrain de lire l'ouvrage sus-titré, j'en suis au chapitre "Les qualités psychiques".

je vais dans le sens de Freud, qui introduit, dans ce chapitre, des qualités du psychisme : inconscient, préconscient, conscient,
après avoir rédigé une autre version (octobre 1938) de l'extrait ci-dessous

Cela va à l'encontre du doute de Miss à propos de l'importance de l'inconscient

Citation:
Gardons-nous d'ailleurs de croire que c'est la psychanalyse qui a innové cette théorie du psychisme. Un philosophe allemand, Theodor Lipps, a soutenu avec force l'idée que le psychisme était, en soi, inconscient, que l'inconscient était le psychisme proprement dit. Le concept de l'inconscient frappait depuis longtemps aux portes de la psychologie et la philosophie comme la littérature flirtaient avec lui, mais la science ne savait comment l'utiliser. La psychanalyse a fait sien ce concept, l'a pris au sérieux et l'a empli d'un nouveau contenu. Les recherches psychanalytiques ont trouvé certains caractères jusque là insoupçonnés du psychisme inconscient et découvert quelques-unes des lois qui le régissent. Nous ne voulons pas dire par là que la qualité de la conscience ait perdu de sa valeur à nos yeux. Elle reste la seule lumière qui brille pour nous et nous guide dans les ténèbres de la vie psychique. Par suite de la nature particulière de notre connaissance, notre tâche scientifique dans le domaine de la psychologie consistera à traduire les processus inconscients en processus conscients pour combler ainsi les lacunes de ce que nous percevons consciemment.


Ce petit livre de 84 pages me semble assez synthétique.[/quote]

_________________
Oli


Jeu Aoû 16, 2007 2:16 pm
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 5 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron