Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

Un bilan de la psychanalyse ?
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=12&t=365
Page 2 sur 2

Auteur:  tootsie [ Jeu Sep 13, 2007 11:23 pm ]
Sujet du message: 

Bonsoir Ingrid,

Si le soin n'est pas important en psychanalyse, j'aimerais savoir pourquoi il ne l'est pas d'après vous et qu'est ce qui l'est?Autrement dit: quelle est la demande de l'analysant qui se cache derrière celle qui l'amène la plupart du temps à faire une analyse: soigner une souffrance?

Auteur:  Ingrid [ Jeu Sep 13, 2007 11:33 pm ]
Sujet du message: 

tootsie a écrit:
Bonsoir Ingrid,

Si le soin n'est pas important en psychanalyse, j'aimerais savoir pourquoi il ne l'est pas d'après vous et qu'est ce qui l'est?Autrement dit: quelle est la demande de l'analysant qui se cache derrière celle qui l'amène la plupart du temps à faire une analyse: soigner une souffrance?



Bonsoir Tootsie

Parce que comme j’ai essayé de le dire dans mon message précédent, le soin est lié pour moi à la maladie.
J’ai choisi ma psychanalyste pas parce que j’ai une maladie. mais parce que je suis très angoissée.
Pour moi, ça n’est pas parce que je souffre que j'ai une maladie.
Est-ce que c’est plus clair ce que je veux dire ?

Amitiés, Ingrid

Auteur:  tootsie [ Jeu Sep 13, 2007 11:46 pm ]
Sujet du message: 

Très, oui.La confusion vient peut-être de l'usage du mot patient qui désigne celui qui souffre et en terme médical: le malade.

Auteur:  chb [ Ven Sep 14, 2007 10:24 am ]
Sujet du message: 

tootsie a écrit:
La confusion vient peut-être de l'usage du mot patient qui désigne celui qui souffre


Que le patient souffre, selon l'étymologie du mot (la virgule n'est peut-être pas nécessaire d'ailleurs), il n'est nul besoin de le contester, ni de s'en étonner. La seule question est : d'où souffre-t-il ? C'est là que les réponses commencent à diverger.

Page 2 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/