Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Mer Juin 26, 2019 4:29 am



Répondre au sujet  [ 1 message ] 
 De la critique littéraire et culturelle psychanalytique 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message De la critique littéraire et culturelle psychanalytique
Signe du temps ?
L'avenir de la critique littéraire et culturelle psychanalytique dans l'évolution des paradigmes scientifiques.


Conférence internationale : Leuven, 31 janvier 2008 – 2 février 2008.

La psychanalyse a toujours entretenu un dialogue intense avec d'autres disciplines scientifiques, comme en témoigne l'oeuvre du père fondateur de la psychanalyse, Freud, ou, parmi ses successeurs les plus brillants, celle de J. Lacan et W. Bion. Tout au long du 20ème siècle, le discours psychanalytique a subi l'influence de la psychiatrie, de la neurologie, de la philosophie, de la linguistique et de la topologie, mais, parallèlement, il a contribué au développement de ces différents domaines. En dépit des nombreuses scissions, querelles et écoles théoriques, la psychanalyse a acquis, en tant que pratique et paradigme, consistance, profondeur et stabilité. La psychanalyse a ainsi non seulement survécu aux nombreuses attaques extérieures (en provenance de la psychiatrie, de la psychologie empirique, du féminisme, etc.), mais a aussi profondément influencé et donné forme à la pensée du 20ème siècle. Par l'intermédiaire de formes populaires et de différents mouvements artistiques (le modernisme, le surréalisme, le film hollywoodien, etc.), le discours psychanalytique, en outre, est devenu partie intégrante du discours culturel général. Inversement, de nombreux psychanalystes se laissent influencer, dans leur pratique d'écriture, par des développements culturels tels que le modernisme littéraire, artistique ou cinématographique. Enfin, pour de nombreux chercheurs contemporains, la psychanalyse s'intègre désormais dans la « théorie », discours plus vaste qui s'étend sur plusieurs disciplines des sciences humaines.

Si l'inconscient est structuré comme un langage, comment les changements d'une culture qui a elle-même été influencée et modelée par la psychanalyse affectent-ils à leur tour à la fois la structure et le contenu du langage et de l'inconscient ? La psychanalyse a-t-elle été avide (ou forcée) de s'adapter à ces développements, que ce soit par l'exploration de nouveaux territoires ou par la recherche d'une certaine pureté et rigueur conceptuelles (tout en continuant, semble-t-il, à balancer à la limite de l'occultation)? Dans quelle mesure la psychanalyse a-t-elle incorporé les développements contemporains dans le domaine de la culture et de la théorie culturelle ? Et, comment, inversement, ces mouvements ont-ils incorporé la psychanalyse ? Peut-on retrouver les traces de ces adaptations et résistances dans le langage de la psychanalyse ?

Conférenciers (confirmés) : Mary Jacobus, Jean-Michel Rabaté, Nicholas Royle, Charles Shepherdson
Propositions de communication : 500 mots avant le 25 juillet 2007
Contact : anneleen.masschelein@arts.kuleuven.be

Responsable : anneleen.masschelein@arts.kuleuven.be

Adresse : OE Literatuur en cultuur Blijde Inkomststraat 21 B-3000 Leuven Belgique.

Source : http://www.fabula.org/actualites/article19469.php


Sam Juil 07, 2007 11:33 am
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1 message ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron