Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Ven Nov 16, 2018 10:29 pm



Répondre au sujet  [ 1 message ] 
 Séminaire Guy MASSAT - Jeudi 28 février 2008 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Séminaire Guy MASSAT - Jeudi 28 février 2008
Séminaire du Cercle Psychanalytique de Paris
Jeudi 28 février 2008 à 20h30


LA TOPOLOGIE ET LE TEMPS (IV)
Il n’y a pas de corps.
Il n’y a pas d’esprit.
Il n’y a que l’inconscient.


“La parole est un don du langage et le langage n’est pas immatériel. Il est un corps subtil, mais il est corps”, dit Lacan.

Qu’est-ce qu’un corps ? Ce n’est pas ce que vous croyez. Un corps est ce qui fait consistance dans la topologie des nœuds. Notre corps, de la bouche à l’anus, se réduit à un tube. Si on aplatit ce tube, l’oral sur l’anal, cela donne un tore, un rond, à partir duquel on peut produire d’autres nouages. La topologie de Lacan n’est pas celle des mathématiques.

Pour Lacan le mot topologie se découpe ainsi : c’est le logos, logie, la parole, qui produit les lieux, topos. La topologie de Lacan ne se déroule pas dans l’espace : elle se déroule dans le temps. C’est une topologie de la parole, des nœuds de paroles, comme dit Heidegger.

Ainsi voit-on les paroles de l’hystérique se gonfler en faux nouages, c’est-à-dire en nœuds qui ne sont pas consistants, en croisements dans l’ombre : dans l’ombre on ne peut distinguer ce qui est dessus ou dessous et le discours peut passer déloyalement d’une formule à l’autre quand cela arrange l’hystérique. Ce sont aussi des paroles qui produisent les labyrinthes de l’obsessionnels, les blasons des phobiques, les énigmes pour les inhibés, et les sceaux, les marquages de l’autopunition. Il n’y a qu’à chiffonner un nœud trivial pour les représenter. Ne nous laissons pas prendre par la réponse à Mme Mouchonnat, dans la leçon du 20 février 79 sur la Topologie et le temps : «Ce qui me tracasse dans le nœud borroméen, c’est une question mathématique et c’est mathématiquement que j’entends la traiter.»

Mathématique ici signifie rigoureux comme un dessus-dessous consistant et non pas comme un nouage apparent mais qui ne tient pas comme dans l’exemple d’un faux nœud premier et d’un vrai nœuds premier.

Mais je vous montrerai des nouages plus difficiles à distinguer et où des mathématiciens de l’Ecole Normale Supérieur se sont laissés avoir…

Pour vous inscrire, merci d'adresser un mail à : cercle.psychanalytique@orange.fr
(en précisant combien vous serez).

Site :
http://www.cercle-psychanalytique-paris.fr/

Renseignements pratiques :
http://www.cercle-psychanalytique-paris.fr/pratique.htm


Ven Fév 15, 2008 11:59 am
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1 message ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron