Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Mer Aoû 21, 2019 9:00 am



Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
 Lacan propose pour l'amour 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Lacan propose pour l'amour
"L'amour c'est donner ce qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas "Jacques Lacan

Comme se faire une place autrement?

Amitiés
Ingrid


Jeu Aoû 16, 2007 2:46 am
Profil
Message 
Pour comprendre cette définition donnée par Lacan , il faudrait lire "Le banquet" de Platon puis:
"Qu'est-ce je dis par là? Je dis à l'autre que le désirant, sans le savoir sans doute, toujours sans le savoir, je le prends pour l'objet à moi-même inconnu de mon désir. C'est à dire, dans notre conception à nous du désir, je t'identifie, toi à qui je parle, à l'objet qui te manque à toi-même. En empruntant ce circuit obligé pour atteindre l'objet de mon désir, j'accomplis justement pour l'autre ce qu'il cherche. Si, innocemment ou non, je prends ce détour, l'autre comme tel, ici objet - observez-le - de mon amour, tombera forcément dans mes rets."
Lacan : dans L'Angoisse1962

J'ai tout juste abordé les premières pages du premier et je me demande comment définir Lacan vis à vis de son analyse des textes philosophiques.Ce psychanalyste serait-il aussi un philosophe?Un mathématicien?Epargnez -moi les réponses du type: tout est psychanalytiquement analysable ( à part la connerie il parait).


Jeu Aoû 16, 2007 9:27 pm
Message 
Merci, Tootsie, d'avoir ajouté un complément à la phrase de Lacan.

Parce que en dehors d'un contexte psychanalytique, en la prenant telle quelle, je trouve sa phrase désespérante. J'y comprend que l'amour est systématiquement voué à l'échec.
mais après tout, c'est ce qui est recherché dans l'hystérie. L'insatisfaction permanente. :)

Gouachita

PS : Dans un ancien manuel scolaire, Lacan et Freud sont cités comme philosophes. Mais dans les manuels scolaires, la psychanalyse n'existe pas.


Jeu Aoû 16, 2007 10:18 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Je suis désolée Tootsie et Gouachita.
je voulais surtout ouvrir ce fil pour Raphaël.

Amitiés, Ingrid


Jeu Aoû 16, 2007 11:14 pm
Profil

Inscription: Dim Aoû 12, 2007 3:35 pm
Messages: 13
Message Re: Lacan propose pour l'amour
"L'amour c'est donner ce qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas " Jacques Lacan

Il est bien évident que personne n'aime quelqu'un pour quelque chose qui concerne "l'objet" mais qui ressortit de nous-même...
Alors Lacan désespérant ? Réaliste... et par ricochet désespérant !!! :?

A Gouachita > alors ce serait le souhait (le désir) de l'hystérique, cela ?
Peux-tu aller plus avant dans l'affirmation-proposition ?

Quant à la psychanalyse associée à la philosophie... Eh bien pourquoi pas ? C'est moins choquant en tout cas qu'associée à la psychologie (pas des profondeurs ! Lol ! :) )

Bien à vous.
Danaé.


Ven Aoû 17, 2007 12:12 am
Profil
Message Re: Lacan propose pour l'amour
Danaé a écrit:
[i]
A Gouachita > alors ce serait le souhait (le désir) de l'hystérique, cela ?
Peux-tu aller plus avant dans l'affirmation-proposition ?

Bonjour Danae

C'est à dire que quand je dis que l'histérique recherche l'insatisfaction, je ne veux pas dire que c'est son désir ou son souhait. En fait, ça vient du livre de JD Nasio "L"hystérie ou l'enfant magnifique de la psychanalyse". Ce bouquin m'a fait un effet boeuf si j'ose dire et de ce que j'ai compris, parmi d'autres choses c'est que c'est une particularité de l'hystérique d'être toujours insatisfait(e).

Quel est le meilleur moyen d'être insatisfait sinon de vouloir donner à l'autre ce qu'on a pas et ce que l'autre ne veut pas?

Je maintiens que ce réalisme de Lacan est tout à fait désespérant, même si je ne suis pas désespérée en l'écrivant :)
Il me semble que Freud donnait plus de chance à l'amour.

:) Gouachita

Ps : je trouve pour ma part qu'associer la psychanalyse à la psychologie n'a rien de choquant, bien au contraire. En fait ce qui me surprend, c'est qu'au lycée, Freud et Lacan soient présentés comme des penseurs philosophes. Mais bon, la psychanalyse n'est pas une matière enseignée dans les lycée bien que certains profs en parlent parfois. ce sujet peut faire l'objet d'un autre fil d'ailleurs.


Ven Aoû 17, 2007 3:34 am
Message 
Le désir de l’hystérique n’est pas l’insatisfaction mais « l’hystérique cherche un maître pour le dominer, l’obsédé l’a trouvé et il attend sa mort pour prendre sa place,lui démontrant en attendant sa bonne volonté au travail ».
Il manque à l’hystérique la patience de l’obsessionnel alors en vulgarisant je dirai que les analysants sont hystérisés par l’obsession des analystes.

Citation:
Quel est le meilleur moyen d'être insatisfait sinon de vouloir donner à l'autre ce qu'on a pas et ce que l'autre ne veut pas?
C’est peut-être de ce paradoxe, qui plus que l’insatisfaction ,engendre la frustration et maintient le désir ?


Ven Aoû 17, 2007 8:30 am

Inscription: Sam Jan 13, 2007 4:22 pm
Messages: 88
Message aimons nous les uns les autres!
Une parenthèse, spécialement pour toi mère Miss, en avance peut-être!

Anniversaire de mariage a écrit:
23 ans : Béryl en la demeure ! Mais pas d'inquiétude : un bijou vert, bleu-vert, et la vie amoureuse reprend son cours.

Pas si simple de placer un anniversaire sous le signe du silicate... mais un miaou, des frottis frottas, un petit coup de griffe, de langue habile, un saut félin et vous voila " Silly cat " d'un soir ! (Moins cher qu'une grosse émeraude pour laquelle il vous reste 17 ans de vie commune... pas de panique !)



http://www.anniversairedemariage.com

_________________
Oli


Ven Aoû 17, 2007 12:30 pm
Profil

Inscription: Sam Jan 13, 2007 4:22 pm
Messages: 88
Message j'en remets une couche!
bad girl

Saint Augustin a écrit:
Avance sur ta route car elle n'existe que par ta marche

_________________
Oli


Ven Aoû 17, 2007 2:20 pm
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Lacan propose pour l'amour
gouachita a écrit:

C'est à dire que quand je dis que l'histérique recherche l'insatisfaction, je ne veux pas dire que c'est son désir ou son souhait. En fait, ça vient du livre de JD Nasio "L"hystérie ou l'enfant magnifique de la psychanalyse". Ce bouquin m'a fait un effet boeuf si j'ose dire et de ce que j'ai compris, parmi d'autres choses c'est que c'est une particularité de l'hystérique d'être toujours insatisfait(e).

Quel est le meilleur moyen d'être insatisfait sinon de vouloir donner à l'autre ce qu'on a pas et ce que l'autre ne veut pas?

Je maintiens que ce réalisme de Lacan est tout à fait désespérant, même si je ne suis pas désespérée en l'écrivant :)
Il me semble que Freud donnait plus de chance à l'amour.


Je ne suis pas de cet avis, surtout si on rebondit sur ce terme de "chance"...
Et je crois que Tootsie a raison en parlant de 'maintien du désir', d'autant que la phrase de Lacan est sans doute à comprendre comme articulation d'une incompréhension, peut-être du rapport de l'impossible au nécessaire : l'ob-jet a est d'abord impossible -à avoir, à objectiver-, ensuite nécessaire que l'autre ne le veuille pas -puisqu'il ne sait pas : l'Amour articule la croyance en l'être à la création (cf. notamment dans Encore).

Il va plus loin dans les Non-dupes errent :

"La question que je pose : par quelle voie aime-t-on une femme... si je pose la question, ça c'est un bateau lacanien, c'est sans doute que j'ai la réponse. Mais il y en a beaucoup. Il n'y a même pas une question qui ait plus de réponses. Naturellement, vous n'en savez aucune, parce que vous vous laissez mener par le truc - par le tourbillon. Si on a d'abord les réponses, la première chose à faire c'est de les compter, hein. Et il y en a une que je trouve très bonne.
Comment un homme aime-t-il une femme? Par hasard.
Ouais, celle-là, je vous l'ai déjà donnée, hein, c'est l'heur dont je parle comme ça depuis pas tellement de temps, quand je dis que le bon-heur, que ça ruisselle, qu'il y en a partout, que vous ne connaissez que ça, même! Il s'agirait seulement d'en avoir un petit peu plus le sentiment, que vous êtes livrés à ce bonheur"

"L'amour ce n'est rien de plus qu'un dire, en tant qu'événement. Un dire sans bavures. Et qu'il n'a, l'amour, rien à faire - avec la vérité, c'est beaucoup dire, puisque tout de même ce qu'il démontre, c'est qu'elle ne peut pas se dire toute. Ce dire, ce dire de l'amour s'adresse au savoir en tant qu'il est là, dans ce qu'il faut bien appeler l'inconscient. Disons dans ce... ce nœud d'être, si vous voulez, mais dans un tout autre sens, que ce qui d'abord partait de la confusion, ce nœud, j'ai dit : c'est le mot nœud qui est important, c'est pas l'être, l'être de ce nœud, que j'ai dessiné la dernière fois, et que ne motive que l'inconscient."

"[...] Il n'en reste pas moins que l'amour est le rapport du réel au savoir." De l'impossible au "est-ce deux" (S2).

"L'amour est l'imaginaire spécifique de chacun, ce qui ne l'unit qu'à un certain nombre de personnes pas choisies du tout au hasard. Il y a là le ressort du plus-de-jouir. Il y a le rapport du réel d'un certain savoir et l'amour bouche le trou."

Il y a donc -semble-t-il- trois étapes :

1. le hasard (contingence de l'Amour)
2. le réel (impossible de l'Amour) : rapport de l'impossible au savoir (par le symbolique).
3. l'imaginaire (nécessité de l'Amour), par le PdJ (donc l'ob-jet a) : croyance en l'être et création.

Bon, ce ne sont que pistes, balises...

A propos, je sais qu'Allouch tient, depuis pas mal de temps, un séminaire titré Lacan L'Amour : quelqu'un aurait-il plus d'info à ce sujet ?


Ven Aoû 17, 2007 3:58 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message 
gardia-bacqué raphaël a écrit:
Bonjour à tous et merci pour vos débats.
Une grande reconnaissance pour avoir créer ce thème rien que pour m'expliquer ce qu'est l'amour pour la psychanalyse.
Lacan a-t-il parlé de l'Amour celui qui intervient dans les religions?
Soyez très explicites s'il-vous-plait j'ai du mal à me concentrer.
Amicalement


Oui, dans les Non-dupes errent, il y a plusieurs passages sur l'amour divin, et l'amour chrétien en particulier...

Par ex. :

"Le rapport du corps et de la mort est articulé par l'amour divin d'une façon telle qu'il fait d'une part que le corps devient mort, que la mort devient corps d'autre part, et que c'est par le moyen de l'amour.
Mais c'est tout à fait général que l'idée même de finalité soit quelque chose qui soit attaché à l'intermédiaire du désir. L'amour de Dieu est la supposition qu'il désire ce qui s'accomplit à toutes fins, si je puis dire. C'est la définition de la téléologie en elle-même. C'est une transformation du terme désir en terme fin."


Ven Aoû 17, 2007 6:33 pm
Profil Site Internet
Message 
Citation:
A propos, je sais qu'Allouch tient, depuis pas mal de temps, un séminaire titré Lacan L'Amour : quelqu'un aurait-il plus d'info à ce sujet ?

Rien de plus que ce qu'il y a sur ce site: http://www.jeanallouch.com/rubrique/2/seminaire.html


Ven Aoû 17, 2007 7:08 pm

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message 
tootsie a écrit:
Citation:
A propos, je sais qu'Allouch tient, depuis pas mal de temps, un séminaire titré Lacan L'Amour : quelqu'un aurait-il plus d'info à ce sujet ?

Rien de plus que ce qu'il y a sur ce site: http://www.jeanallouch.com/rubrique/2/seminaire.html


Merci.
C'est mieux que rien (il y a au moins la biblio.)... Mais j'espère qu'il publiera bientôt -en livre ou sur internet- : ça m'intéresse beaucoup d'autant que les recherches d'Allouch sont passionnantes.


Ven Aoû 17, 2007 8:39 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Hello tous et toutes

Si vous le voulez, voici un lien pour Dora

Le graphe du désir de Dora ou le désir insatisfait :

http://perso.orange.fr/liliane.fainsilb ... irdora.htm

Mieux vaut ne pas rencontrer un homme avec une belle femme :oops:

Amitiés
Ingrid


Sam Aoû 18, 2007 1:04 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
tootsie a écrit:
C’est peut-être de ce paradoxe, qui plus que l’insatisfaction ,engendre la frustration et maintient le désir ?



Bonsoir Tootsie

Peut-être aussi que l'insatisfaction tout comme la frustration empêche d'être submergé par l'autre qui veut remplir à tout prix?

Amitiés, Ingrid


Sam Aoû 18, 2007 1:19 am
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron