Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

Propos sur la causalité psychique
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=2&t=546
Page 1 sur 1

Auteur:  mfc [ Dim Sep 28, 2008 6:55 pm ]
Sujet du message:  Propos sur la causalité psychique

Je ne savais pas quoi donner en titre du post, alors finalement j'ai pris le titre de l'intervention de J. Lacan en 1946 ( Ecrits)
Citation :
"Quand l'homme cherchant le vide de la pensée s'avance dans la lueur sans ombre de l'espace imaginaire en s'abstenant même d'attendre ce qui va en surgir, un miroir sans éclat lui montre une surface où ne se reflète rien".
Il me semble que G. Massat a du faire référence à cette phrase dans un de ses séminaires.
Outre le fait que je trouve la phrase très belle, je me demandais si J. Lacan n'y faisait pas référence à la mort mais aussi à la fin de l'analyse.

mfc

PS : alors par contre les histoire de la pigeonne et du criquet pèlerin, excusez moi, mais ça vaut bien les petits délires de la gazette charlatanesque :wink:

Auteur:  chb [ Dim Sep 28, 2008 8:19 pm ]
Sujet du message:  Re: Propos sur la causalité psychique

mfc a écrit:
"Quand l'homme cherchant le vide de la pensée s'avance dans la lueur sans ombre de l'espace imaginaire en s'abstenant même d'attendre ce qui va en surgir, un miroir sans éclat lui montre une surface où ne se reflète rien".

:lol: :lol: :lol: T'es sur que c'est de Lacan ? Ça m'évoque plutôt le professeur Rollin :lol:

Enfin ici ça nous intéressera encore plus ! :lol: Le Dr Cazedevitch… Cazedevitch… Cazedevitch… … … Case-de-vide :?: :idea: :!: :lol:

Auteur:  mfc [ Dim Sep 28, 2008 8:29 pm ]
Sujet du message:  Re: Propos sur la causalité psychique

cb a écrit:
mfc a écrit:
"Quand l'homme cherchant le vide de la pensée s'avance dans la lueur sans ombre de l'espace imaginaire en s'abstenant même d'attendre ce qui va en surgir, un miroir sans éclat lui montre une surface où ne se reflète rien".

:lol: :lol: :lol: T'es sur que c'est de Lacan ? Ça m'évoque plutôt le professeur Rollin :lol:

Enfin ici ça nous intéressera encore plus ! :lol: Le Dr Cazedevitch… Cazedevitch… Cazedevitch… … … Case-de-vide :?: :idea: :!: :lol:


:D :D poitrine et case de vide?

Ecrits 1, page 187, édition du seuil, 1966. C'était l'époque où Lacan écrivait des jolies phrases...

:) mfc

Auteur:  am13 [ Dim Sep 28, 2008 9:01 pm ]
Sujet du message:  Re: Propos sur la causalité psychique

mfc a écrit:
Je ne savais pas quoi donner en titre du post, alors finalement j'ai pris le titre de l'intervention de J. Lacan en 1946 ( Ecrits)
Citation :
"Quand l'homme cherchant le vide de la pensée s'avance dans la lueur sans ombre de l'espace imaginaire en s'abstenant même d'attendre ce qui va en surgir, un miroir sans éclat lui montre une surface où ne se reflète rien".
Il me semble que G. Massat a du faire référence à cette phrase dans un de ses séminaires.
Outre le fait que je trouve la phrase très belle, je me demandais si J. Lacan n'y faisait pas référence à la mort mais aussi à la fin de l'analyse.

mfc

PS : alors par contre les histoire de la pigeonne et du criquet pèlerin, excusez moi, mais ça vaut bien les petits délires de la gazette charlatanesque :wink:


Elision phallique, peut-être...

Auteur:  mfc [ Dim Sep 28, 2008 9:21 pm ]
Sujet du message:  Re: Propos sur la causalité psychique

am13 a écrit:
Elision phallique, peut-être...


:?: Je ne comprend pas. Pour éviter quel hiatus?

mfc

Auteur:  am13 [ Dim Sep 28, 2008 11:44 pm ]
Sujet du message:  Re: Propos sur la causalité psychique

mfc a écrit:
am13 a écrit:
Elision phallique, peut-être...


:?: Je ne comprend pas. Pour éviter quel hiatus?

mfc


Où parle-t-il de "hiatus" ?

Ton extrait fait référence à la phase du miroir qui est l'identification imaginaire... Celle-ci est asexuée dans le sens où il y a une absence à l'endroit du sexe : il y a rien... Il en était de même dans le mythe de narcisse... C'est pour cela qu'il se noya... La mort, c'est le symbolique : cf. Oedipe.

Auteur:  mfc [ Mar Sep 30, 2008 9:43 pm ]
Sujet du message:  Re: Propos sur la causalité psychique

am13 a écrit:
Où parle-t-il de "hiatus" ?

Il n'en parle pas, mais ne parle pas d'élision non plus

am13 a écrit:
Ton extrait fait référence à la phase du miroir qui est l'identification imaginaire... Celle-ci est asexuée dans le sens où il y a une absence à l'endroit du sexe : il y a rien... Il en était de même dans le mythe de narcisse... C'est pour cela qu'il se noya... La mort, c'est le symbolique : cf. Oedipe.


Je ne suis pas sûre d'avoir compris ce que tu voulais dire :

Oedipe aveugle ne peut plus se voir dans le miroir, et peut avant dans le texte sur la causalité psychique, si je me souviens bien, J. Lacan parle de Mélanie Klein et d'un complexe d'oedipe décelé très tôt (au stade oral je crois) chez des très jeunes enfants.

mfc

Auteur:  am13 [ Mar Sep 30, 2008 10:03 pm ]
Sujet du message:  Re: Propos sur la causalité psychique

Les identifications S (Oedipe) et I (Narcisse) sont nouées... La mort temporalisante de la première a une incidence sur la prise de conscience propre à la seconde...

Elision = présence d'une absence = symbolisation du rien (phallus I) [dans l'oedipe, la phallus est signifiant : phallus S]

Auteur:  mfc [ Mer Oct 01, 2008 9:42 pm ]
Sujet du message:  Re: Propos sur la causalité psychique

am13 a écrit:
Elision = présence d'une absence


en fait, am13, ce'st moi qui est fait une confusion. mon vocabulaire n'étant pas très etoffé, j'ai cherché à savoir ce que voulait dire le mot "élision" (je t'ai déjà dit d'utiliser des mots simples :wink: ) bref, en relisant les explications sur Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lision je m'aperçois que ce n'est pas pour éviter un hiatus mais au contraire pour le résoudre.
et c'est vrai que phallus phallus, on comprend pas : phallus I phallus S, là c'est sûr, c'est plus clair :D

euh... enfin sauf pour moi :oops: , mais c'est que je suis pas sûre d'avoir bien passé l'étape phallus I. :wink:

Bon, je continuerais la lecture de Lacan une autre fois. Demain, faut que je rende les livres à la bibliothèque

zavez un conseil de livre à emprunter? pas trop difficile, hein! l'inconscient fatigue un peu des fois :)

:) mfc

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/