Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Sam Déc 14, 2019 6:49 am



Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 Peut-on mettre la psychanalyse en équation ? 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
bigminou a écrit:
Bonsoir Ingrid,

merci de me considérer comme un égal dans l'aventure de notre cure.

Pour la suite, il est tard, je ne vais pas regarder les dictionnaires, cb infirmera s'il faut :
- nous sommes tous psychotiques, névrosés ou "état limite"
- certaines personnes glissent vers des pathologies plus ou moins handicapantes, il paraît qu'il y a "un poids" génétique qui favoriserait cette glissade.

J'ai créé ce fil, sans doute, parce que j'ai l'espoir que la science du cerveau avance.

Amitié.



Bonjour Big Minou

Je ne crois pas non plus que ça soit dans les gênes. Je ne marcherai pas.
Et pourquoi est-ce que ta souffrance serait pathologique, à partir de quelle grille ?

Localisation Gaïa ? Est-ce la déesse mère Gaïa :D ?

Amitiés
Ingrid


Lun Juil 23, 2007 1:56 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Bonjour Miss

J’ai cru comprendre que Paul-Claude Racamier s’intéresse justement à la vie familiale individuelle et collective.

Amitiés, Ingrid


Lun Juil 23, 2007 2:08 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 28, 2007 9:38 pm
Messages: 138
Localisation: Gaïa
Message 
Un petit break pendant le boulot (le serveur de l'ERP est en panne, je passe les détails...).
Merci les filles, je crois avoir trouvé l'origine de mes maux, c'est effectivement ce que disait Miss avec son écriture enrobée de chocolat (le noir, celui que je préfère) :
le secret famillial.

Je vous en dirai plus dans les jours qui viennent.

_________________
Tout le monde veut devenir un Cat
Parce qu'un chat, quand il est Cat,
Retombe sur ses pattes
"Les Aristochats"


Lun Juil 23, 2007 3:31 pm
Profil
Message 
Ces histoires de secrets de familles sentent bon la saga familiale, genre la série des "Jalna". En faisant quelques recherches, j'ai bien trouvé quelques cadavres, des adultères, des trucs pas bien propres chez les ancêtres, pas tous, il y en a tant! J'en ai même rajouté une couche en m'inventant des contes à dormir debout qui tous doivent contenir une part de vérité, jusqu'aux jours où à force de chercher et de trouver les secrets que les autres m'ont laissé en héritage, sont apparus subrepticement quelques secrets masqués qui m'appartiennent bel et bien. Et ceux là, on a beau dire et faire, on ne veut rien en savoir, quand bien même ils soient posés en évidence comme la lettre volée d'Edgar. A. Poe.

:( Gouachita


Lun Juil 23, 2007 4:14 pm
Message 
Miss a écrit:
le crois-tu vraiment qu'ils t'appartiennent en propre ?


Tu as raison de me titiller sur ce point là. je vais y réflechir. Ton long post sur la lignée des mère m'a fait pensé au bouquin de Serge Tisseron, le seul que j'ai lu de lui : "vérités et mensonges de nos émotions". J'avais bien aimé à l'époque et j'avais servi à mon psy un beau salmigondi de théories sorties tout droit du livre en question et assaisonné à ma sauce.

Pour revenir à ton post sur les secrets des mères, et un peu sur le titre du fil.
Ton raisonnement m'a fait penser non pas à une équation mais à une fonction mathématique: la fonction factorielle.
ce n'est peut être pas nécessaire, mais je détaille un peu : f(n)=n*f(n-1)
factorielle n= n que multiplie factorielle (n-1).
ça ne fonctionne que si au départ on détermine que f(0)=1 c'est à dire que nous sommes issues que d'une lignée de mères, sans jamais tenir compte de tous les pères qui se sont succédés pour que notre génération vienne un jour au monde. C'est l'affirmation de la reproduction au détriment de la procréation.

J'ignore si la psychanalyse peut être mise en équation mais nos logiques inconscientes peuvent certainement s'exprimer par des fonctions mathématiques, même si elles aboutissent à une impasse.

Et si j'en parle sur ce post, c'est bien parce que je m'y reconnais aussi un peu dans cette logique qui donne des femmes qui se prennent pour des hommes et des hommes qui ne savent plus trop ce qu'ils sont.


:oops: je me suis peut être un peu laissé aller

Gouachita


Lun Juil 23, 2007 8:17 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 28, 2007 9:38 pm
Messages: 138
Localisation: Gaïa
Message 
Marie a écrit:
le cerveau ne produit pas de l'inconscient, l'inverse sans aucun doute.
bonne journée


Oups !
Après lectutre, ce concept m'a fortement angoissé et ma fait revivre des périodes de délire qu'illustre parfaitement le film "Sphère".
C'est quelquechose que j'ai du mal à admettre, et dans cette histoire "d'oeuf et de poule", je serais tenté de dire que celui qui était là le premier : c'est le cerveau qui se développe chez l'embrion selon le modèle imposé par le programme génétique.

_________________
Tout le monde veut devenir un Cat
Parce qu'un chat, quand il est Cat,
Retombe sur ses pattes
"Les Aristochats"


Lun Juil 23, 2007 9:06 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 28, 2007 9:38 pm
Messages: 138
Localisation: Gaïa
Message 
gouachita a écrit:
Ces histoires de secrets de familles <...> J'en ai même rajouté une couche en m'inventant des contes à dormir debout qui tous doivent contenir une part de vérité <...>


Merci Gouachita,

je vois que je suis pas le seul à être tombé dans le panneau. :P

_________________
Tout le monde veut devenir un Cat
Parce qu'un chat, quand il est Cat,
Retombe sur ses pattes
"Les Aristochats"


Lun Juil 23, 2007 9:11 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 28, 2007 9:38 pm
Messages: 138
Localisation: Gaïa
Message 
Ingrid a écrit:
Localisation Gaïa ? Est-ce la déesse mère Gaïa :D ?


Oui, il s'agit de la déesse mère Gaïa qui est la terre (la matière).
Mais pour moi, ça représente aussi un autre concept développé dans le livre de science fiction "Fondation" d'Isaac Asimov : "Gaïa la planète pensante".
Cette planète est composée d'une communauté de télépathes qui s'échangeaint les informations à une vitesse fulgurante.

Depuis le développement de l'internet (l'internet qui est postérieur à l'oeuvre d'Asimov), la réalité rejoint la fiction.

_________________
Tout le monde veut devenir un Cat
Parce qu'un chat, quand il est Cat,
Retombe sur ses pattes
"Les Aristochats"


Lun Juil 23, 2007 9:36 pm
Profil

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bigminou a écrit:
Marie a écrit:
le cerveau ne produit pas de l'inconscient, l'inverse sans aucun doute.
bonne journée


Oups !
Après lectutre, ce concept m'a fortement angoissé et ma fait revivre des périodes de délire qu'illustre parfaitement le film "Sphère".
C'est quelquechose que j'ai du mal à admettre, et dans cette histoire "d'oeuf et de poule", je serais tenté de dire que celui qui était là le premier : c'est le cerveau qui se développe chez l'embrion selon le modèle imposé par le programme génétique.


rappelez vous pourtant lorsque vous étiez un spermatozoide fébrile pret à tout pour arriver le premier à l'ovule, vaincoeur parmi tant d'autres
cela n'a pas été vain puisque maintenant vous êtes dotés d'un cerveau.


Lun Juil 23, 2007 9:53 pm
Profil Site Internet
Message 
Miss a écrit:
Il suffit que je défende la thèse de l'inconscient pour que l'on m'oppose celle du conscient. Laughing Laughing


Cette théorie des secrets de familles, ce n'est pas un ou une psychanalyste qui me l'a servi en premier mais une psychothérapeute d'orientation cognitiviste.
Tu défend la thèse de quel inconscient?

Big Minou : Asimov, j'adore! Mais si nous continuons comme ça, ce ne sera plus un forum sur la psychanalyse et l'inconscient freudien mais un forum sur les associations fantasmagoriques à partir des bouquins de science fiction, bandes dessinées, romans, chansons, films...

Tiens, justement dans le cycle de Fondation, d'Isaac Asimov, il y a le mythe de la reproduction de l'espèce par chaque individu isolé. C'est l'histoire des solariens: l'abolition de la différence des sexes.

:) Gouachita


Lun Juil 23, 2007 9:58 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 28, 2007 9:38 pm
Messages: 138
Localisation: Gaïa
Message 
Puisque nous sommes dans les gènes, je vais vous raconter 2 histoires rigolotes.

1) on pourrait imaginer un monde sans hommes :
Nos cellules sont composées de 23 paire de chromosomes, ce qui différencie un homme d'une femme c'est la paire des "gonosomes" :
Un homme XY
Une femme XX
On pourra se débarasser de Y dès que la science aura permit d'obtenir un embrion à partir de 2 ovules (X + X donne XX).

2) le caractère masculin est vraiment primitif :
En effet, le chromozome Y est toujours tout seul, il ne rencontrera jamais son égal pour échanger des informations, il est transmis intact de générations en générations.

Sommes-nous une espèce en voie de disparition ? :cry:

_________________
Tout le monde veut devenir un Cat
Parce qu'un chat, quand il est Cat,
Retombe sur ses pattes
"Les Aristochats"


Lun Juil 23, 2007 10:01 pm
Profil
Message 
bigminou a écrit:
Sommes-nous une espèce en voie de disparition ? :cry:


Ah ben non alors :evil:
Soyons sérieux deux minutes, Big Minou, ne me piquez pas mes fantasmes 8)

Gouachita


Lun Juil 23, 2007 10:35 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Miss a écrit:

eh eh, eh bien oui, mais encore une fois, il ne s'agit pas de ne rien savoir SUR NOUS, bien au contraire, de savoir TOUT SUR NOUS.

Et le phénomène de la répétition, tu y as pensé ?
Il s'agit de découvrir pourquoi nous achoppons sur une problématique bien particulière et contrairement à ce que tu dis : "qu'on ne veut rien en savoir", on veut tout savoir au contraire, le pourquoi du comment et le comment du pourquoi depuis l'origine.



Bonsoir Miss

Chez moi, ça ne me suffit pas de comprendre, et je m’en rends compte en analyse, parce que même si je comprends, il ya une autre partie de moi qui comprend de moins en mois ce qui se passe, et qui ne peut pas faire autrement que vouloir recommencer ça.
Voilà qui m’angoisse terriblement et je ne sais pas ce que j’ai. Mais, c'est pour ça que je vois ma psychanalyste.

Pour te répondre pour Racamier, en fait je ne l’ai découvert que dans son livre "L'inceste et l’incestuel".
J’y ai repensé après t’avoir répondu ce midi, et je ne sais pas si c’est vraiment dans le sujet ou pas?

Amitiés
Ingrid


Mar Juil 24, 2007 12:22 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Miss a écrit:
Des générations de père/grand-père/arrière grand-père ont violé leurs descendants sans que cela transpire une seule seconde dans leur crâne du pourquoi du comment ils ne pouvaient s'empêcher de violer leurs enfants, sachant simplement qu'ils avaient été violés eux-mêmes mais ignorant que leurs grand-pères aussi etc.


Vous êtes comique ce matin ! Ça me rappelle le film de Jean-Jacques Annaud La Guerre du feu… Ah ! la longue histoire de “Les Trumains” !


Mar Juil 24, 2007 8:42 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Bah la mise en scène du phallus, son apparition-disparition, c'est la définition du comique dans l'inconscient !

Et puisque la question du fil est celle de la psychanalyse en équation, il est bien évident que la seule équation inconsciente est celle du phallus :

enfant = sein = fèces = phallus

Maintenant, peut-être me suis-je trompé de forum ?

ps : effectivement, je n'ai pas compris le smiley sur le fil du transfert.


Mar Juil 24, 2007 9:11 am
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron