Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Lun Nov 24, 2014 3:40 pm



Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
 Café lectures 
Auteur Message

Inscription: Sam Jan 13, 2007 4:22 pm
Messages: 88
Message Café lectures
Bonjour,
bon ce post pour évoquer des lectures hors psychanalyse, diverses mais significatives littérairement.
A déguster.

[J'aimais plaire et je voulais prendre des bains de culture : je me rechargeais de sacré tous les jours. Distraitement parfois : il suffisait de me prosterner et de tourner les pages ; les oeuvres de mes petits amis me servirent fréquemment de moulins à prière. En même temps, j'eus des effrois et des plaisirs pour de bon ; il m'arrivait d'oublier mon rôle et de filer à tombeau ouvert, emporté par une folle baleine qui n'était autre que le monde. Allez conclure! En tout cas mon regard travaillait les mots : il fallait les essayer, décider de leur sens ; la Comédie de la culture, à la longue, me cultivait.]

(Jean Paul Sartre, Les mots, Gallimard, Collection Folio, 1964, {Lire}, p61)


Sam Mai 26, 2007 2:45 pm
Profil

Inscription: Sam Jan 13, 2007 4:22 pm
Messages: 88
Message 
je continue la dégustation très lente de mes livres, et imagée de l'oeuvre issue d'un entretien entre Pierre Bergounioux et Michel Gribinski que j'ai déjà cité.

Citation:
Je pouvais étendre l'inventaire, pour quittance et solde de tout compte, à la réalité profonde du sol qui nous porte et pénètre, par capillarité nos fibres les plus intimes. Ou bien les humeurs contrastées attachées aux quatre horizons, la couleur changeante des divers "côtés" demeureraient ce qu'elles avaient toujours été, une passion triste dans trois cas sur quatre, une ineffable fête pour le dernier, ou bien j'en connaîtrais la raison et rien ne serait plus pareil. Avoir l'explication d'une chose donne la possibilité d'agir efficacement sur elle, de la modifier, de la détruire si nécessaire, si elle nous est contraire, et, quand cela ne se peut pas, de se ressaisir dans toute la mesure du possible. L'acte de conscience est arrachement, néantisation, recul et reprise. On cède à l'objet, au monde, cette partie de nous-même sur laquelle il exerce une emprise nécessaire, inévitable mais ce n'est plus la totalité de notre être qui lui est aliénée. La partie qui sait, qui a connaissance de la chose, conscience, s'est reconstituée à l'écart. Elle observe et respire à distance.

Pierre Bergounioux enseigne la littérature à l'Ecole des Beaux-Arts. Michel Gribinski (par lequel j'ai connu l'ouvrage) est médecin et exerce la psychanalyse à Paris.

(p 44-45, Où est le passé, Entretien avec Michel Gribinski, Pierre Bergounioux, Editions de l'Olivier, 2007)

_________________
Oli


Mar Juil 03, 2007 12:12 pm
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 2 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron