Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Lun Juin 25, 2018 7:58 pm



Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
 ça se soigne ? 
Auteur Message

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message ça se soigne ?
Tom (Thierry lhermitte) - a tout ce qu'il faut pour être un heureux : il est célèbre, talentueux, riche, marié.
Au volant de sa décapotable, il est arrêté au feu rue de rivoli et là il voit :
le rouge passer au vert, le vert passer à l'orange, l'orange passer au rouge, le rouge passer au vert qui passe à l'orange etc etc etc, ce qui va déclencher chez lui une dépression.
c'est terriblement drôle, acide, (ne lisez pas les critiques) et si vous avez l'occasion, allez voir ce film (qui ridicule au passage la psychiatrie) qui traite de la dépression.

:)


Lun Fév 18, 2008 10:53 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: ça se soigne ?
extrait du dernier séminaire de Guy Massat le 28/02/08 "la topologie et le temps IV, il n'y a pas de corps, il n'y a pas d'esprit, il n'y a que de l'inconscient"
bientôt en ligne sur le site de Christophe,

Citation:
Il y a actuellement un film sur la dépression que je trouve réussi. D’autant plus qu’on vient d’annoncer l’inefficacité du prozac et autres antidépresseurs. Il s’agit de « Ça se soigne » avec Thierry Lhermitte qui joue un chef d’orchestre riche et célèbre, marié à une jolie femme qu’il aime et qui l’aime et qui, malgré ses amis, malgré sa réussite sociale, tombe dans une dépression aussi profonde que comique. L’intéressant c’est que sa dépression surgit à la vue d’un feu rouge qui passe à l’orange puis au vert pour revenir à l’orange et au rouge et revenir encore à l’orange pour passer au vert etc. encore et encore. C’est le choc de « l’éternel retour du même » de Nietzsche, « le poids le plus lourd » sur le cercle vicieux du moi et du surmoi du système inconscient. Vous vous souvenez ce que dit Nietzsche pour illustrer cette répétition abominable :
« Cette existence, telle que tu la mènes, et l’as menée jusqu’ici, il te faudra la recommencer et la recommencer sans cesse ; sans rien de nouveau ; tout au contraire !... si un démon (un surmoi) te disait cela, ne te jetterais-tu pas à terre, grinçant des dents et maudissant ce démon ? (Autrement dit, ne chuterais-tu pas dans la plus profonde des dépressions ?). A moins, poursuit Nietzsche, que tu n’aies déjà vécu (dans le temps du ça qui se génère lui-même) un instant prodigieux qui te permettrait de lui répondre : « tu es un dieu, je n’ai jamais ouï parole aussi divine ?» C’est-à-dire que le ça, où tout est toujours nouveau, resurgirait à cet instant avec narcissisme de vie, son narcissisme anobjectal, ce narcissisme des grands félins, comme dit Freud, des enfants, des humoristes comme des grands criminels. Dans ce film aucun médicament n’arrive à guérir la dépression du héros. Même pas la psychanalyse d’aujourd’hui qui n’est plus qu’une psychologie moralisante basér sur d’hypothétiques souvenirs d’enfance plus ou moins traumatisants. Notre héros perd tout, sa célébrité, son métier, son agent, sa femme.
Abandonné de tous, prostré sur un banc, voilà qu’il contemple un feu rouge qui devient orange, puis vert et ainsi de suite, mais cette fois le choc ne se passe plus dans cet espace maudit où rien ne se passe et tout se tend, mais dans le jaillissement, l’ob-jet du temps où rien n’est jamais le même. La musique qui éclate à ce moment là du film est celle d’ « Ainsi parlait Zarathoustra » de Richard Strauss. Et le héros retrouve subitement son narcissisme de vie et regagne tout ce qu’il avait perdu. L’auteur de ce film s’y connaît en dépression mieux que la plupart des psychiatres.
Cliniquement, le moi et le surmoi sont des narcissismes de dépression ou de mort. Le moi se définie par les pulsions de conservation qui nient forcément le changement. On se tue afin de se conserver. Le surmoi représente l’idéal impossible à atteindre, désespérant, décourageant, névrotique, suicidaire. Tandis que pour le ça le même est toujours le même de ne jamais être le même. Telle est la topologie du « gay savoir ».


Sam Mar 01, 2008 1:11 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: ça se soigne ?
Waw, limpide, ça donne envie (tant de voir le film que de lire Massat)... :P


Sam Mar 01, 2008 5:49 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: ça se soigne ?
Marie a écrit:
Dans ce film aucun médicament n’arrive à guérir la dépression du héros. Même pas la psychanalyse d’aujourd’hui qui n’est plus qu’une psychologie moralisante basér sur d’hypothétiques souvenirs d’enfance plus ou moins traumatisants.




Bonsoir Marie

Je suis d’accord que la psychanalyse ne peut pas être une psychologie moralisante.
Mais je ne comprends pas la suite de sa phrase, ce qu'il veut dire, parce que je croyais que nous nous structurions pendant notre enfance ?
Qu’as-tu compris de ton côté ?
Merci

Bises
Ingrid


Dim Mar 02, 2008 1:00 am
Profil

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: ça se soigne ?
am13 a écrit:
Waw, limpide, ça donne envie (tant de voir le film que de lire Massat)... :P



Aurélien ! jeune homme !

vous avez décidé d'être désagréable avec la gente féminine ? :P :lol:
Méfiez vous .... les foudres parisiennes sont torrides :lol:


Lun Mar 03, 2008 6:19 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: ça se soigne ?
Ingrid a écrit:
Marie a écrit:
Dans ce film aucun médicament n’arrive à guérir la dépression du héros. Même pas la psychanalyse d’aujourd’hui qui n’est plus qu’une psychologie moralisante basér sur d’hypothétiques souvenirs d’enfance plus ou moins traumatisants.




Bonsoir Marie

Je suis d’accord que la psychanalyse ne peut pas être une psychologie moralisante.
Mais je ne comprends pas la suite de sa phrase, ce qu'il veut dire, parce que je croyais que nous nous structurions pendant notre enfance ?
Qu’as-tu compris de ton côté ?
Merci

Bises
Ingrid



bonjour Ingrid,
on peut aller plus loin.. souviens toi quand tu n'étais que du ça ? :lol:

plus sérieusement, les souvenirs ou traumatismes : c'est de l'ordre du conscient ou du préconscient.
Dès que c'est destructuré, psychotique, contradictoire, équivoque, c'est jouissif :wink:


Lun Mar 03, 2008 6:31 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: ça se soigne ?
Marie a écrit:
on peut aller plus loin.. souviens toi quand tu n'étais que du ça ? :lol:


ah, la belle époque! quand je n'étais qu'un tout petit trait d'esprit :D Nageant librement. C'est bien simple, c'est le seul moment où je suis sûre d'avoir été en devenir :)

sérieusement, sur les souvenirs, enfance est autre, l'avantage de les évoquer, c'est qu'au fur et à mesure nous en avons une perception différente. J'avais un souvenir, faisant partie à priori de souvenirs heureux, qui, lorsque j'y pensait, me faisait fondre en larme. Eh bien aujourd'hui, je pense à ce même souvenir avec une certaine douceur attendrie.

:) mfc


Lun Mar 03, 2008 7:51 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: ça se soigne ?
Marie a écrit:

bonjour Ingrid,
on peut aller plus loin.. souviens toi quand tu n'étais que du ça ? :lol:

plus sérieusement, les souvenirs ou traumatismes : c'est de l'ordre du conscient ou du préconscient.
Dès que c'est destructuré, psychotique, contradictoire, équivoque, c'est jouissif :wink:



Chère Marie

Je suis embrouillée, parce que pour moi un(e) enfant même s’il/elle est directement connecté(e) à ses pulsions (je ne sais pas si ça se dit comme ça ?), ne sait-il/elle pas en même temps qu’il y a l’interdit de l’inceste, n’intègre t-il/elle pas à un moment donné la loi ?

Sinon, oui bien sûr que je me souviens bien quand je n'étais que du ça :oops: , et même encore aujourd’hui ça perdure, mais dans la réalité j’essaye de me retenir et même si c’est frustrant.

Amitiés
Ingrid


Lun Mar 03, 2008 11:37 pm
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: ça se soigne ?
Marie a écrit:
am13 a écrit:
Waw, limpide, ça donne envie (tant de voir le film que de lire Massat)... :P



Aurélien ! jeune homme !

vous avez décidé d'être désagréable avec la gente féminine ? :P :lol:
Méfiez vous .... les foudres parisiennes sont torrides :lol:


Roh, je veux pas dire que tu ne m'as donné envie d'aller voir le film... En fait, je ne suis pas allé le voir car il est acheté par un "grand cinema" auquel je ne vais jamais (je ne vais que dans des cinémas d'Art et d'Essai, pas seulement par principes, c'est surtout qu'il n'y a presque jamais de films intéressants dans les grands cinémas, pas envie de faire une exception d'autant que les horaires n'allaient pas)...

En tout cas, bravo pour ta perspicacité, tu en as parlé avant Massat, pas facile à devancer pourtant ! (J'me suis rattrapé ?) :mrgreen:


Mar Mar 04, 2008 12:07 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: ça se soigne ?
am13 a écrit:
Marie a écrit:
am13 a écrit:
Waw, limpide, ça donne envie (tant de voir le film que de lire Massat)... :P



Aurélien ! jeune homme !

vous avez décidé d'être désagréable avec la gente féminine ? :P :lol:
Méfiez vous .... les foudres parisiennes sont torrides :lol:


Roh, je veux pas dire que tu ne m'as donné envie d'aller voir le film... En fait, je ne suis pas allé le voir car il est acheté par un "grand cinema" auquel je ne vais jamais (je ne vais que dans des cinémas d'Art et d'Essai, pas seulement par principes, c'est surtout qu'il n'y a presque jamais de films intéressants dans les grands cinémas, pas envie de faire une exception d'autant que les horaires n'allaient pas)...

En tout cas, bravo pour ta perspicacité, tu en as parlé avant Massat, pas facile à devancer pourtant ! (J'me suis rattrapé ?) :mrgreen:


:lol: j'ai rien à rajouter :lol:


Mar Mar 04, 2008 12:52 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: ça se soigne ?
Ingrid a écrit:
Marie a écrit:

bonjour Ingrid,
on peut aller plus loin.. souviens toi quand tu n'étais que du ça ? :lol:

plus sérieusement, les souvenirs ou traumatismes : c'est de l'ordre du conscient ou du préconscient.
Dès que c'est destructuré, psychotique, contradictoire, équivoque, c'est jouissif :wink:



Chère Marie

Je suis embrouillée, parce que pour moi un(e) enfant même s’il/elle est directement connecté(e) à ses pulsions (je ne sais pas si ça se dit comme ça ?), ne sait-il/elle pas en même temps qu’il y a l’interdit de l’inceste, n’intègre t-il/elle pas à un moment donné la loi ?

Sinon, oui bien sûr que je me souviens bien quand je n'étais que du ça :oops: , et même encore aujourd’hui ça perdure, mais dans la réalité j’essaye de me retenir et même si c’est frustrant.

Amitiés
Ingrid


bonsoir Ingrid,
au fait....c'est quoi l'inceste ? :)

l'un sait s'tenir au pas de l'autre lorsqu'il à un insecte posé sur lui. Un nain cesse deux parce qu'il a mal à son intestin ? :D


Mar Mar 04, 2008 1:04 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: ça se soigne ?
Marie a écrit:

bonsoir Ingrid,
au fait....c'est quoi l'inceste ? :)

l'un sait s'tenir au pas de l'autre lorsqu'il à un insecte posé sur lui. Un nain cesse deux parce qu'il a mal à son intestin ? :D



Marie, pour moi l'inceste c'est quand le Père est exclut.

Belle nuit
Ingrid


Mar Mar 04, 2008 2:34 am
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: ça se soigne ?
Miss a écrit:
Coucou Ingrid

oui, mais encore faut-il savoir ce que Père veut dire :wink:

petit exemple : pour moi, se mentir à soi-même, c'est de l'inceste. :lol:
un abus de bien social, encore de l'inceste
Poutine et Medvedev, encore de l'inceste
la secrétaire et son patron, encore de l'inceste
je vais m'arrêter là, sinon je peux y passer ma journée :mrgreen:

Dites-moi si je me trompe, sinon vous commettriez un inceste car toute vérité non dite est un inceste :lol: :lol:
c'est pour ça que le psy n'arrête pas de commettre l'inceste avec son silence. :wink:

Après on s'étonne que certains qualifient l'Oedipe de "dogme" :lol: :lol:



:lol:

L'inceste, c'est ce qu'il y a d'impur, à l'origine... Et le pur, c'est quoi ? La jouissance : Inter-dit de l'un-cesse-deux. Et ça se soigne pas...


Mar Mar 04, 2008 7:35 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: ça se soigne ?
Marie a écrit:
extrait du dernier séminaire de Guy Massat le 28/02/08 "la topologie et le temps IV, il n'y a pas de corps, il n'y a pas d'esprit, il n'y a que de l'inconscient" bientôt en ligne sur le site de Christophe


Ça y est ! :lol:
Image


Mer Mar 05, 2008 6:05 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: ça se soigne ?
Il est fan de l'OM, Guy Massat ? :D
J'irais à la prochaine séance de son séminaire, j'ai lu sur son site qu'il y aurait des chinoiseries :)

mfc


Mer Mar 05, 2008 7:51 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 15 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron