Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Jeu Déc 14, 2017 12:28 am



Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
 représentation, help ! 
Auteur Message

Inscription: Jeu Mai 08, 2008 2:28 am
Messages: 1
Message représentation, help !
Bonjour à tous !
Je suis en train de rédiger un mémoire de Master 2 Recherche en Didactique des langues et cultures et je travaille notamment sur la notion de représentation. J'ai mené une enquête auprès d'enseignants de français langue étrangère autodidactes et je leur ai demandé quelles représentations du métier d'enseignant ils avaient lorsqu'ils ont choisi (parfois un peu malgré eux) ce métier. Certains m'ont répondu qu'ils n'avaient pas de représentation particulère.
Je me suis alors demandé s'il était possible, à partir du moment où l'on connaît un mot, de ne pas lui accoler une représentation. Autrement dit, quand on dit "professeur de français", est-il possible de ne même pas imaginer ce qu'il y a derrière ce mot ???
Si vous avez des idées sur la question, je serai ravie d'en prendre connaissance. De même, si vous avez des indications bibliographiques qui pourraient me servir de référence, je suis preneur (euh...preneuse, mais c'est un peu bizarre, non ?). Merci par avance,
Flohk


Jeu Mai 08, 2008 12:19 pm
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: représentation, help !
Le signifiant "professeur" se présente... sonorisé par la voix. Il peut ne rien vouloir dire, comme si l'on avait lancé 'ptyx', mais, très vite, "qu'on dise reste oublié derrière ce qui se dit dans ce qui s'entend", c'est-à-dire que le son vectorise du sens, et par là, de la re-présentation... Le problème est de savoir si les images engendrées par le signifiant apparaissent à la conscience (donc vont créer des représentations) ou restent à un niveau inconscient, les images étant refoulées car trop insupportables... Il est rare que "professeur" engendre des images insupportables ! :wink:
Il y en a (des images du mot "professeur") forcément qui vont doubler le sens de signifiés créant ainsi un signe (quelque chose pour quelqu'un), plaçant le "professeur" dans l'espace représentationnel... Le problème est la furtivité de certaines représentations qui sont très vite remplacées par d'autres images, par des interférences fantasmatiques... Ainsi, dire que cela ne représente "rien" est le plus souvent le fait d'un rejet derrière d'autres images, et non d'un refoulement. Mais, si vous insistez auprès d'eux, leur demandant de penser à la notion de "professeur", vous verrez bien que des images ont voyagé en eux, dont certaines re-présentent, et parfois symbolisent...


Jeu Mai 08, 2008 3:59 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: représentation, help !
Ici il s'agirait plus de représentant de la représentation : ailleurs aussi d'ailleurs ! :lol:

Bienvenue sur ce forum !
@+,
cb.


Jeu Mai 08, 2008 5:04 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: représentation, help !
cb a écrit:
Ici il s'agirait plus de représentant de la représentation : ailleurs aussi d'ailleurs ! :lol:

Bienvenue sur ce forum !
@+,
cb.


Bel article, mais relativement difficile pour les non-initiés ! :wink:

J'en extrait la fin, qui synthétise bien le problème :

"Dans le séminaire sur les psychoses à la page 124, Lacan dit :

« Les choses sont simples. Mais il faut encore que l'ordre du signifiant, le sujet l'acquiert, le conquiert, soit mis à son endroit dans un rapport d'implication qui touche à son être, ce qui aboutit à la formation de ce que nous appelons dans notre langage le surmoi. Il n'est pas besoin d'aller bien loin dans la littérature analytique pour voir que l'usage qui est fait de ce concept convient bien à la définition du signifiant, qui est de ne rien signifier, par quoi il est capable de donner à tout moment des significations diverses. Le surmoi est ce qui nous pose la question de savoir quel est l'ordre d'entrée, d'introduction, d'instance présente du signifiant qui est indispensable pour que fonctionne un organisme humain, lequel a à s'arranger non pas seulement avec un univers naturel, mais avec un univers signifiant……A quoi tiennent les symptômes ? sinon à l'implication de l'organisme humain dans quelque chose qui est structuré comme un langage, par quoi tel élément de son fonctionnement va entrer en jeu comme signifiant. »

L'instance représentante est donc le lieu ( topologique)

Où le procès advient, (procès qui a à juger de ce qui sera ou non refoulé, si on fait référence aux textes précédents), mais aussi l'objet du procès : le signifiant.

J'ai relu la traduction dernière de la « Verdrängung », le Refoulement, en remplaçant chaque fois « Représentatance » par « Instance représentante », et cela m'a semblé donner de la clarté au texte. Il faudrait que ce soit relu par d'autres, et qu'ils confirment cette opinion.

Par ailleurs j'ai repris le texte de Lacan « Sur la théorie du symbolisme d'Ernest Jones » ( in Ecrits, p.714). Il y cite les trois articles de Freud qui reviennent à chaque instant dans ce travail ; voici qu'il écrit:

« C'est le signifiant qui est refoulé, car il n'y a pas d'autre sens à donner dans ce texte au mot Vorstellungsrepräsentanz. »

Avec ma proposition de traduction cela donne: « C'est le signifiant qui est refoulé, car il n'y a pas d'autre sens à donner dans ce texte aux mots : instance représentante de la représentation. »

En parallèle je voudrais citer un paragraphe de « L'inconscient » de Freud ( p.276 des G.W.) qui est d'une grande parenté avec la citation de Lacan :

« Si la pulsion n'était pas rattachée à une représentation, ou n'apparaissait pas comme état d'affect, nous ne pourrions rien savoir d'elle. Si nous parlons quand même d'une motion pulsionnelle inconsciente ou d'une motion pulsionnelle refoulée, il s'agit d'une inoffensive négligence d'expression. Nous ne pouvons pas vouloir dire autre chose qu'une motion pulsionnelle dont l'instance représentante de la représentation (die Vorstellungsrepräsentanz) est inconsciente, car il ne peut s'agir de rien d'autre. »

Un avion à réaction trace un ligne dans le ciel qui perdure longtemps après son passage. D' ailleurs nous n'aurions pas pu voir l'avion, il était trop haut, inaccessible au regard. La trace qu'il laisse est tout ce que nous voyons. Ce n'est pas une représentation de l'avion, c'est l'instance qui nous permet de nous en faire une représentation : l'instance représentante de la représentation, Die Vorstellungsrepräsentanz.
"

Ainsi, c'est l'instance représentante de la représentation (lieu topologique) qui permet d'entrer dans l'espace représentationnel (lieu géométrique, conscient) de ce que pourrait être un "professeur", mais la présentation du signifiant "professeur" nous hante, resté derrière l'instance traçante... Le signifiant est refoulé, les images signifiantes (significations) sont rejetées, mais il reste bien l'instance représentante...


Jeu Mai 08, 2008 6:17 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: représentation, help !
:idea: Su-perbe !


Jeu Mai 08, 2008 6:30 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: représentation, help !
am13 a écrit:
cb a écrit:
Ici il s'agirait plus de représentant de la représentation : ailleurs aussi d'ailleurs ! :lol:

Bienvenue sur ce forum !
@+,
cb.


Bel article, mais relativement difficile pour les non-initiés ! :wink:

J'en extrait la fin, qui synthétise bien le problème :

"Dans le séminaire sur les psychoses à la page 124, Lacan dit :

« Les choses sont simples. Mais il faut encore que l'ordre du signifiant, le sujet l'acquiert, le conquiert, soit mis à son endroit dans un rapport d'implication qui touche à son être, ce qui aboutit à la formation de ce que nous appelons dans notre langage le surmoi. Il n'est pas besoin d'aller bien loin dans la littérature analytique pour voir que l'usage qui est fait de ce concept convient bien à la définition du signifiant, qui est de ne rien signifier, par quoi il est capable de donner à tout moment des significations diverses. Le surmoi est ce qui nous pose la question de savoir quel est l'ordre d'entrée, d'introduction, d'instance présente du signifiant qui est indispensable pour que fonctionne un organisme humain, lequel a à s'arranger non pas seulement avec un univers naturel, mais avec un univers signifiant……A quoi tiennent les symptômes ? sinon à l'implication de l'organisme humain dans quelque chose qui est structuré comme un langage, par quoi tel élément de son fonctionnement va entrer en jeu comme signifiant. »

L'instance représentante est donc le lieu ( topologique)

Où le procès advient, (procès qui a à juger de ce qui sera ou non refoulé, si on fait référence aux textes précédents), mais aussi l'objet du procès : le signifiant.

J'ai relu la traduction dernière de la « Verdrängung », le Refoulement, en remplaçant chaque fois « Représentatance » par « Instance représentante », et cela m'a semblé donner de la clarté au texte. Il faudrait que ce soit relu par d'autres, et qu'ils confirment cette opinion.

Par ailleurs j'ai repris le texte de Lacan « Sur la théorie du symbolisme d'Ernest Jones » ( in Ecrits, p.714). Il y cite les trois articles de Freud qui reviennent à chaque instant dans ce travail ; voici qu'il écrit:

« C'est le signifiant qui est refoulé, car il n'y a pas d'autre sens à donner dans ce texte au mot Vorstellungsrepräsentanz. »

Avec ma proposition de traduction cela donne: « C'est le signifiant qui est refoulé, car il n'y a pas d'autre sens à donner dans ce texte aux mots : instance représentante de la représentation. »

En parallèle je voudrais citer un paragraphe de « L'inconscient » de Freud ( p.276 des G.W.) qui est d'une grande parenté avec la citation de Lacan :

« Si la pulsion n'était pas rattachée à une représentation, ou n'apparaissait pas comme état d'affect, nous ne pourrions rien savoir d'elle. Si nous parlons quand même d'une motion pulsionnelle inconsciente ou d'une motion pulsionnelle refoulée, il s'agit d'une inoffensive négligence d'expression. Nous ne pouvons pas vouloir dire autre chose qu'une motion pulsionnelle dont l'instance représentante de la représentation (die Vorstellungsrepräsentanz) est inconsciente, car il ne peut s'agir de rien d'autre. »

Un avion à réaction trace un ligne dans le ciel qui perdure longtemps après son passage. D' ailleurs nous n'aurions pas pu voir l'avion, il était trop haut, inaccessible au regard. La trace qu'il laisse est tout ce que nous voyons. Ce n'est pas une représentation de l'avion, c'est l'instance qui nous permet de nous en faire une représentation : l'instance représentante de la représentation, Die Vorstellungsrepräsentanz.
"

Ainsi, c'est l'instance représentante de la représentation (lieu topologique) qui permet d'entrer dans l'espace représentationnel (lieu géométrique, conscient) de ce que pourrait être un "professeur", mais la présentation du signifiant "professeur" nous hante, resté derrière l'instance traçante... Le signifiant est refoulé, les images signifiantes (significations) sont rejetées, mais il reste bien l'instance représentante...



la trace de l'avion dans le ciel...
OUI .

JYM

_________________
jean-yves


Ven Mai 09, 2008 9:16 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: représentation, help !
am13 a écrit:
. Mais, si vous insistez auprès d'eux, leur demandant de penser à la notion de "professeur", vous verrez bien que des images ont voyagé en eux, dont certaines re-présentent, et parfois symbolisent...


"tout le monde ment" c'est ça Dr House13 ? :D :D :D


Ven Mai 09, 2008 1:02 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: représentation, help !
flohk a écrit:
Bonjour à tous !
Je suis en train de rédiger un mémoire de Master 2 Recherche en Didactique des langues et cultures et je travaille notamment sur la notion de représentation. J'ai mené une enquête auprès d'enseignants de français langue étrangère autodidactes et je leur ai demandé quelles représentations du métier d'enseignant ils avaient lorsqu'ils ont choisi (parfois un peu malgré eux) ce métier. Certains m'ont répondu qu'ils n'avaient pas de représentation particulère.
Je me suis alors demandé s'il était possible, à partir du moment où l'on connaît un mot, de ne pas lui accoler une représentation. Autrement dit, quand on dit "professeur de français", est-il possible de ne même pas imaginer ce qu'il y a derrière ce mot ???
Si vous avez des idées sur la question, je serai ravie d'en prendre connaissance. De même, si vous avez des indications bibliographiques qui pourraient me servir de référence, je suis preneur (euh...preneuse, mais c'est un peu bizarre, non ?). Merci par avance,
Flohk



Bonjour Flohk,
bienvenue sur ce forum, j'espère que vous y trouverez ce que vous êtes venue chercher.

Je pense qu'il faut avant tout, faire la séparation entre la représentation dans le conscient et la représentation dans l'inconscient, (le mélange des deux forme la névrose).
La représentation dans l'inconscient est ce sur quoi porte le refoulé.

La représentation dans le conscient
c'est ce qui permet de savoir ce qu'on veut dans la vie et de ne pas être manipulé par les autres.
par exemple, si vous rentrez dans une agence immobilière, sans représentation consciente de ce que vous cherchez, il y a fort à parier que le vendeur vous vendra "sa meilleure affaire" ... qui ne sera pas la meilleure pour vous...
Les prof que vous avez interrogés (ceux qui ont choisi "un peu malgré eux") regrettent ils leur choix "même malgré eux" par exemple ? sont ils décus par leur métier ?

je vous souhaite bonne chance.
:)


Ven Mai 09, 2008 1:24 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: représentation, help !
Marie a écrit:
am13 a écrit:
. Mais, si vous insistez auprès d'eux, leur demandant de penser à la notion de "professeur", vous verrez bien que des images ont voyagé en eux, dont certaines re-présentent, et parfois symbolisent...


"tout le monde ment" c'est ça Dr House13 ? :D :D :D


Roh non, simplement ils ne sont pas forcément à l'écoute d'eux-mêmes ! :wink:


Ven Mai 09, 2008 6:21 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 9 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron