Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Ven Nov 15, 2019 7:51 pm



Répondre au sujet  [ 244 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 ... 17  Suivante
 Un après . 
Auteur Message

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Un après .
Anima n'a ?


Ven Oct 17, 2008 8:03 pm
Profil Site Internet
Message Re: Un après .
Ca résonne en disco : http://fr.youtube.com/watch?v=NWAjDqZHc6s .


Ven Oct 17, 2008 8:45 pm

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: Un après .
am13 a écrit:
Anima n'a ?


Ce serait sans doute un peu ça :)

Je trouve la chanson magnifique mais terrible . Je ne suis que là où je suis, ailleurs, je ne suis plus. En espagnol, il y a deux verbes être.

Bon, ça pourrait être aussi "anime a na!"
:) mfc


Ven Oct 17, 2008 8:57 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Un après .
mfc a écrit:
am13 a écrit:
Anima n'a ?


Ce serait sans doute un peu ça :)

Je trouve la chanson magnifique mais terrible . Je ne suis que là où je suis, ailleurs, je ne suis plus. En espagnol, il y a deux verbes être.

Bon, ça pourrait être aussi "anime a na!"
:) mfc


Ah oui, c'est mieux ! :D


Sam Oct 18, 2008 12:02 am
Profil Site Internet

Inscription: Mer Oct 01, 2008 9:20 am
Messages: 30
Localisation: S.O
Message Re: Un après .
caljavo a écrit:
En fait Titille , j'expose selon mon point de vue sans exclusivité , il n'y a pas d'audace à dire je suis .
Dire je suis fait suite à la résonnance du moi-même en moi-m'aime . On se constate que l'on est après se dire .
Etre est la conséquence de la résonnance du moi-même en moi-m'aime selon mon point de vue , et cette résonnance implique le rapport du son et de la pensée .

caljavo .


Excuses-moi de n'avoir pas répondu à ton titillage ( ;-) ) mais j'ai du partir sur deux jours c'était imprévisible. Ma voiture a lâchée et je suis tombé sur quelqu'un que je connais à peine mais qui est déjà comme un ami qui comme par hasard avait une voiture à vendre et me l'a pratiquement donnée ! Le pire c'est que cette personne est un mathématicien et alors curieusement il n'a pas trop les pieds sur terre et arrivé chez lui après avoir fait longue route il se rend compte que la voiture en question n'est pas assurée ! Et alors ? Et bien j'ai passé une nuit chez lui et il m'a dit qu'il y avait plein de livres de son père qui était mort peu de temps avant dans la chambre où j'allais dormir et que je pouvais lire si je voulais ce que je voulais. Voilà-t'il pas que le premier rayon d'étagère que je consulte me fait tomber sur... "introduction à la psychanalyse" de Freud ! Je ne connaissais pas, ben oui je ne suis pas un gros lecteur, mais j'ai raffolé de l'intro. Alors quoi ? Et bien je ne sais pas ce que l'après me donnera du point de vue de la psychanalyse mais j'ai le sentiment qu'il conduit à la liberté véritable, celle qui consiste à trouver sur son chemin des cadeaux de la vie que vous n'auriez pas reçu de cette façon là si vous n'aviez pas porté à l'analyse cette part cachée de vous-même... plus de chance ? Non, plus de propension à tendre vers soi en utilisant les évènements comme des tremplins vers la vraie vie.
Qu'est-ce que je signifie lorsque je dis "exister vraiment" ? Ce que je viens de dire ci-dessus peut-être, être à soi-même par soi-même, s'aimer pour s'a(n)imer, le facteur "n" étant la propulsion de l'être au coeur de la boucle qui ramène ce dernier à sa réalité intrinsèque d'épanouissement, et ne pas se laisser violer par le sacrement d'une religion qui peut être incestueuse au coeur d'un enfant en souffrance.
Voilà ma pensée du jour "rendre à tchésar ce qui est à tchésar et à Dieu ce qui est à Dieu", distinguer pour unir et vivre à soi-m'aime pour reprendre ton expression. Ma finalité c'est l'éternité de ma réalité propre afin d'être en adéquation avec ma propre réalité. Fontaine blanche contre trou noir en quelque sorte !


Dim Oct 19, 2008 7:50 am
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Un après .
titilleMoi a écrit:
caljavo a écrit:
En fait Titille , j'expose selon mon point de vue sans exclusivité , il n'y a pas d'audace à dire je suis .
Dire je suis fait suite à la résonnance du moi-même en moi-m'aime . On se constate que l'on est après se dire .
Etre est la conséquence de la résonnance du moi-même en moi-m'aime selon mon point de vue , et cette résonnance implique le rapport du son et de la pensée .

caljavo .


Excuses-moi de n'avoir pas répondu à ton titillage ( ;-) ) mais j'ai du partir sur deux jours c'était imprévisible. Ma voiture a lâchée et je suis tombé sur quelqu'un que je connais à peine mais qui est déjà comme un ami qui comme par hasard avait une voiture à vendre et me l'a pratiquement donnée ! Le pire c'est que cette personne est un mathématicien et alors curieusement il n'a pas trop les pieds sur terre et arrivé chez lui après avoir fait longue route il se rend compte que la voiture en question n'est pas assurée ! Et alors ? Et bien j'ai passé une nuit chez lui et il m'a dit qu'il y avait plein de livres de son père qui était mort peu de temps avant dans la chambre où j'allais dormir et que je pouvais lire si je voulais ce que je voulais. Voilà-t'il pas que le premier rayon d'étagère que je consulte me fait tomber sur... "introduction à la psychanalyse" de Freud ! Je ne connaissais pas, ben oui je ne suis pas un gros lecteur, mais j'ai raffolé de l'intro. Alors quoi ? Et bien je ne sais pas ce que l'après me donnera du point de vue de la psychanalyse mais j'ai le sentiment qu'il conduit à la liberté véritable, celle qui consiste à trouver sur son chemin des cadeaux de la vie que vous n'auriez pas reçu de cette façon là si vous n'aviez pas porté à l'analyse cette part cachée de vous-même... plus de chance ? Non, plus de propension à tendre vers soi en utilisant les évènements comme des tremplins vers la vraie vie.
Qu'est-ce que je signifie lorsque je dis "exister vraiment" ? Ce que je viens de dire ci-dessus peut-être, être à soi-même par soi-même, s'aimer pour s'a(n)imer, le facteur "n" étant la propulsion de l'être au coeur de la boucle qui ramène ce dernier à sa réalité intrinsèque d'épanouissement, et ne pas se laisser violer par le sacrement d'une religion qui peut être incestueuse au coeur d'un enfant en souffrance
.
Voilà ma pensée du jour "rendre à tchésar ce qui est à tchésar et à Dieu ce qui est à Dieu", distinguer pour unir et vivre à soi-m'aime pour reprendre ton expression. Ma finalité c'est l'éternité de ma réalité propre afin d'être en adéquation avec ma propre réalité. Fontaine blanche contre trou noir en quelque sorte !


Miam, je déguste ces phrases comme des friandises ! :D


Dim Oct 19, 2008 12:19 pm
Profil Site Internet

Inscription: Lun Sep 01, 2008 3:09 pm
Messages: 92
Message Re: Un après .
J'aime bien ton histoire Titille . Il y a parfois des livres que l'on rencontre à point .
Fontaine blanche et trou noir . N ' y a t-il pas implicitement une idée du yin et du yang dans ce rapport ?

caljavo .


Dim Oct 19, 2008 3:47 pm
Profil

Inscription: Mer Oct 01, 2008 9:20 am
Messages: 30
Localisation: S.O
Message Re: Un après .
caljavo a écrit:
J'aime bien ton histoire Titille . Il y a parfois des livres que l'on rencontre à point .
Fontaine blanche et trou noir . N ' y a t-il pas implicitement une idée du yin et du yang dans ce rapport ?

caljavo .


En fait je parle de la théorie physique des fontaines blanches qui seraient les pendants opposés des trous noirs et je l'applique à moi-même car l'être humain fonctionne à mon sens comme l'Univers et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il ne cesse de vouloir le scruter et est toujours en adéquation avec lui-même lorsqu'il se projette dans la théorie de cet Univers... Je ne sais pas si cela a un rapport avec le yin et le yang, mais en tous cas, inconsciemment parlant, c'est très sexy !
=> http://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_blanc <=
Le Mouvement de la pensée, lorsqu'il a atteint la (vitesse? de la) lumière, n'est il pas stabilisée dans l'éternité bienheureuse d'une fontaine blanche/immaculée ?...
Et nous, sommes-nous et où sommes-nous dans cet Univers ?
Oui... nous sommes tous des sans papiers et c'est en cela que notre identité n'est pas un brouillon mais est universelle. L'Univers est peut-être aussi en nous car nous sommes illimités et en dilatation permanente par le devenir qui nous anime. Nous sommes à l'Univers autant qu'il nous appartient en définitive. Fontaine blanche contre trou noir, amour contre haine aurait dit Empédocle... Parfois, c'est étrange, mais j'ai comme le sentiment que seul le Départ peut apporter la paix en ce sens que nous sommes une éternelle raisonnance au sein de l'Univers et que cette raisonnance est mise en lumière par l'anti-matière, c'est à dire -peut-être- par l'esprit. Certains objecteront que je ne colle pas à la réalité. La réalité ? Jugez-en, vous de la réalité ! => L'économie est devenue elle aussi tellement virtuelle sur notre planète que plus la bourse descend plus elle devient stérile ! N'est-ce pas un manque de réalisme ? Je ne sais pas, une bourse pleine descend toujours à mon sens ! Alors pourrions-nous objecter que l'économie numérique n'a pas le droit d'avoir la bourse pleine quand elle descend ? Pourquoi pas ! Après tout ceux qui suent sur les chantiers sont smicards et ceux qui dans les bureaux administrent le travail ont un salaire de cadre doré à l'or fin... Autrefois on se faisait peindre son "propre" portrait quand on était cadre, aujourd'hui les cadres servent à dépeindre la société ou le monde de "l'entreprise"... Si ceux qui fournissent la matière première -vrai richesse- passaient leur temps à dépeindre les cadres il n'y aurait tout simplement plus de cadres... bref, sommes-nous décadrés ou ne pouvons-nous plus voir la réalité en peinture ?
Ah, parlons-en zènement du réalisme ! ;-) Perso, je préfère le pointillisme...
@+


Lun Oct 20, 2008 10:27 pm
Profil

Inscription: Lun Sep 01, 2008 3:09 pm
Messages: 92
Message Re: Un après .
Pourquoi pas Titille . Entrée noire sortie blanche , binarité du virtuel .

caljavo .


Mar Oct 21, 2008 12:55 am
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Un après .
En outre :

Trou noir = Refoulements
Trou blanc = Symptômes

En tout cas, sexuellement parlant, l'homme et l'univers se confondent : trous et fontaines, il ne s'agit que de ça !


Mar Oct 21, 2008 11:02 pm
Profil Site Internet

Inscription: Lun Sep 01, 2008 3:09 pm
Messages: 92
Message Re: Un après .
Il est à noter Titille que la fontaine blanche , ou trou blanc , est une sortie probable du trou noir mais une sortie dans un autre univers . Ainsi , si tu t'appliques à toi-même comme tu le dis la théorie mathématique des fontaines blanches , dans quel univers es-tu arrivé après cette sortie du trou noir ?

calvajo .


Mer Oct 22, 2008 4:12 pm
Profil

Inscription: Mer Oct 01, 2008 9:20 am
Messages: 30
Localisation: S.O
Message Re: Un après .
Plusieurs Univers ?! C'est très uni-phrénique cette histoire ! ;-)
Tous les trous mènent à l'infini quel que soit l'univers. Bon, et bien je dirai que si j'ai changé d'univers c'est peut-être pour me rapprocher de l'éloignement du terme ? Il n'y a plus de chaine logique désolé, on échappe au temps lol ! Si je change d'uni-vers c'est donc pour aller vers l'uni...

Univers, uni-vers, vers-uni,
trou blanc, trou noir, vers unis pour...
unir vers
vers l'uni c'est pas blanc ou noir c'est une uni-ver-selle ou uni-vers-elle...


Mer Oct 22, 2008 10:40 pm
Profil

Inscription: Mer Oct 01, 2008 9:20 am
Messages: 30
Localisation: S.O
Message Re: Un après .
am13 a écrit:
En outre :

Trou noir = Refoulements
Trou blanc = Symptômes

En tout cas, sexuellement parlant, l'homme et l'univers se confondent : trous et fontaines, il ne s'agit que de ça !


ouais, ça coule de source de se la couler douce. Trou noir = refoulement ? Je pensai aussi à un passage vers l'inconscient qui n'est pas forcément un refoulement puisqu'il "donne lieu à" la source blanche... pro identité sexuelle aussi l'inconscient ;-) (trou noir = "pompe aspirante") Trou blanc = symptôme ? Ou naissance ? La naissance peut-être un symptôme je n'y avais pas pensé... Toute maladie commence par un symptôme qui commence par une naissance, les symptômes étant la requête de la puissance sexualisée de la maladie... Mais fontaine blanche = aussi expression permanente de l'identité. (trou/fontaine blanche = "pompe refoulante" ou refou le contenu du trou noir)
Si je pète pas un plomb avec toute cette moutarde jaune ce soir ! ;-)
Si tu pouvais développer pourquoi :
Trou noir = Refoulements
Trou blanc = Symptômes
...cela m'intéresserait.
@+


Dernière édition par titilleMoi le Mer Oct 22, 2008 11:08 pm, édité 1 fois.



Mer Oct 22, 2008 10:59 pm
Profil
Message Re: Un après .
titilleMoi a écrit:
Univers, uni-vers, vers-uni,
trou blanc, trou noir, vers unis pour...
unir vers
vers l'uni c'est pas blanc ou noir c'est une uni-ver-selle ou uni-vers-elle...


J'ai cru qu'il s'agissait des paroles du début de la chanson :lol: ... et puis en lisant la suite, j'ai compris que non :lol:
http://www.dailymotion.com/video/x50jo7 ... luni_music


Mer Oct 22, 2008 11:06 pm

Inscription: Lun Sep 01, 2008 3:09 pm
Messages: 92
Message Re: Un après .
titilleMoi a écrit:
Plusieurs Univers ?! C'est très uni-phrénique cette histoire ! ;-)
Tous les trous mènent à l'infini quel que soit l'univers. Bon, et bien je dirai que si j'ai changé d'univers c'est peut-être pour me rapprocher de l'éloignement du terme ? Il n'y a plus de chaine logique désolé, on échappe au temps lol ! Si je change d'uni-vers c'est donc pour aller vers l'uni...

Univers, uni-vers, vers-uni,
trou blanc, trou noir, vers unis pour...
unir vers
vers l'uni c'est pas blanc ou noir c'est une uni-ver-selle ou uni-vers-elle...


Il ne suffit plus qu'un "mo-dèle" Titille pour que ton dessin prenne vie .

caljavo .


Mer Oct 22, 2008 11:25 pm
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 244 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 ... 17  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron