Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Lun Mai 25, 2020 7:18 am



Répondre au sujet  [ 244 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivante
 Un après . 
Auteur Message

Inscription: Lun Sep 01, 2008 3:09 pm
Messages: 92
Message Re: Un après .
Je dirai que le vu présent à cette résonnance n'est pas un reflet comme on peut se voir dans un miroir .

caljavo .


Mer Sep 03, 2008 3:39 pm
Profil
Message Re: Un après .
J'apprends des mots : http://www.dailymotion.com/video/x5tqc7 ... erview_fun

Acrophonie, c'est un peu comme un rébus , si j'ai compris la définition.Comme pour la lettre A acrophonie du boeuf car qui vole un oeuf vole un boeuf, c'est très clair.
(Alphabet phénicien (13ème 11ème siècle av.J.C.), ancêtre de presque tous les systèmes alphabétiques)


Mer Sep 03, 2008 4:54 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: Un après .
mfc a écrit:
vous avez éveillé aussi ma curiosité


CHI521A – Hand-out n°1 a écrit:
Le principe du rébus : du dessin à l’écriture
Les symboles de toutes les écritures ont une origine pictographique. La différence avec les autres types de représentations pictographiques est la fonction attribuée aux pictogrammes. Dans un système d’écriture, le pictogramme renvoie à une unité donnée de la langue.

Dès l’origine, les écritures ont recours au principe du rébus, qui consiste à représenter un mot ou une syllabe par le pictogrammes d’une chose dont le nom ressemble au mot ou à la syllabe. Par exemple, représenter le verbe ‘être’ par le pictogramme d’un hêtre.

C’est le principe du rébus qui a permis le dépassement décisif des limites inhérentes au pictogramme dans sa fonction de représentation de la langue.


Éon dit que Freud et Lacan étaient des Charles ?… Attends… ! Putain… :lol: Si on résume : la science = c'est l'art !


Mer Sep 03, 2008 8:52 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Un après .
cb a écrit:
mfc a écrit:
vous avez éveillé aussi ma curiosité


CHI521A – Hand-out n°1 a écrit:
Le principe du rébus : du dessin à l’écriture
Les symboles de toutes les écritures ont une origine pictographique. La différence avec les autres types de représentations pictographiques est la fonction attribuée aux pictogrammes. Dans un système d’écriture, le pictogramme renvoie à une unité donnée de la langue.

Dès l’origine, les écritures ont recours au principe du rébus, qui consiste à représenter un mot ou une syllabe par le pictogrammes d’une chose dont le nom ressemble au mot ou à la syllabe. Par exemple, représenter le verbe ‘être’ par le pictogramme d’un hêtre.

C’est le principe du rébus qui a permis le dépassement décisif des limites inhérentes au pictogramme dans sa fonction de représentation de la langue.


Éon dit que Freud et Lacan étaient des Charles ?… Attends… ! Putain… :lol: Si on résume : la science = c'est l'art !


Le terrible sentiment du scientifique qui se rend compte qu'il a toujours un temps (ou plusieurs) de retard sur l'artiste... Alors, il se console en s'autorisant à séparer les charles-attend des autres... En même temps, qui le ferait sinon ?

A part ça, la mer(e) hante le miroir de son absence, comme une ME-moi-RE du moi-m'aime...


Mer Sep 03, 2008 9:04 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: Un après .
tootsie a écrit:


Excellent ! LIbre association <> Signifiant : tout y est = c'est pas compliqué la psychanalyse :wink:


Mer Sep 03, 2008 9:07 pm
Profil Site Internet

Inscription: Lun Sep 01, 2008 3:09 pm
Messages: 92
Message Re: Un après .
am13 a écrit:
cb a écrit:
mfc a écrit:
vous avez éveillé aussi ma curiosité


CHI521A – Hand-out n°1 a écrit:
Le principe du rébus : du dessin à l’écriture
Les symboles de toutes les écritures ont une origine pictographique. La différence avec les autres types de représentations pictographiques est la fonction attribuée aux pictogrammes. Dans un système d’écriture, le pictogramme renvoie à une unité donnée de la langue.

Dès l’origine, les écritures ont recours au principe du rébus, qui consiste à représenter un mot ou une syllabe par le pictogrammes d’une chose dont le nom ressemble au mot ou à la syllabe. Par exemple, représenter le verbe ‘être’ par le pictogramme d’un hêtre.

C’est le principe du rébus qui a permis le dépassement décisif des limites inhérentes au pictogramme dans sa fonction de représentation de la langue.


Éon dit que Freud et Lacan étaient des Charles ?… Attends… ! Putain… :lol: Si on résume : la science = c'est l'art !


Le terrible sentiment du scientifique qui se rend compte qu'il a toujours un temps (ou plusieurs) de retard sur l'artiste... Alors, il se console en s'autorisant à séparer les charles-attend des autres... En même temps, qui le ferait sinon ?

Citation:
A part ça, la mer(e) hante le miroir de son absence, comme une ME-moi-RE du moi-m'aime...


Il est vrai que la mère n'est pas abscente de la raison de la résonnance mais le scénrio proposé ( hante , abscence , mémoire du moi m'aime ) ne reprend la scène par laquelle à été possible cette résonnance proposée .

Mais il doit y avoir d'autres scènes ?.

caljavo .


Mer Sep 03, 2008 9:32 pm
Profil

Inscription: Lun Sep 01, 2008 3:09 pm
Messages: 92
Message Re: Un après .
Je présente à ma façon la scène du moi-même en moi-m'aime .

Tout commence par le mot : renoncer . Renoncer à l'amour auquel on se tient .

Renoncer peut paraître périlleux mais , mais comme disait Platon : "Mais là ou est le danger croît tout à coup ce qui sauve."
Donc , dans ce lâché qu'implique le renoncement , le moi-même s'ouvre en moi-m'aime , ce moi qui est la construction inhérente à soi dans le temps déjà vécu par le moi-même .

Dans cette ouverture de la résonnance se met en place curieusement un effet de pensée visuel rétroactif qui a pour conséquence de faire percevoir à soi-même qu'en fait si " le moi m'aime " dans cet instant de renoncement , c'est qu'il a toujours aimé celui que je suis , celui que je suis depuis ma naissance .

Une pensée réactive survient alors : Mais qui suis-je pour que le moi m'aime ?.
La pensée répond par évidence : Je suis celui qui suis depuis la naissance et qui sera jusqu'à la mort .
En somme : Etre entre la vie qu'est la naissance , et la mort qu'est le terme final à cette vie acquise à la naissance .

Un après , est la pensée de cette résonnance .

caljavo .


Ven Sep 12, 2008 11:53 am
Profil

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: Un après .
caljavo a écrit:
Mais qui suis-je pour que le moi m'aime ?

caljavo a écrit:
Je suis celui qui suis

Celui qui suit qui?
Aucun rapport sûrement : Hier je pensais à quelqu'un que j'aime beaucoup, mais je sentais comme une distance, une distance à laquelle je ne pouvais pas grand chose, une distance psychique, et cette phrase m'est venu à l'esprit :
"Je pense toujours beaucoup à toi, mais je sens que je suis absente de toi". C'est une pensée qui m'a rendue triste.

Pour en revenir à la mère, à la naissance j'étais tout et pas grand chose, tout dépend d'où on se place. Mais à l'époque j'étais tout, moi même n'avait pas de sens, moi m'aime oui, moi m'haine aussi. Jusqu'à ce que je reconnaisse que j'étais absente d'elle, de la mère, alors petit à petit je devins moi même... enfin pas tout à fait, parce que moi même porte toujours la trace de ce tout-moi m'aime et de ce tout moi m'haine. Alors forcément, ça résonne.

Bon, c'était une petite élucubration en rebond de votre dernier message, Caljavo.

Marie Fée Clochette :wink:


Ven Sep 12, 2008 1:31 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: Un après .
caljavo a écrit:
Je suis celui qui suis


Sortez du buisson ardent de temps en temps :wink:


Ven Sep 12, 2008 2:09 pm
Profil Site Internet

Inscription: Lun Sep 01, 2008 3:09 pm
Messages: 92
Message Re: Un après .
cb a écrit:
caljavo a écrit:
Je suis celui qui suis


Sortez du buisson ardent de temps en temps :wink:


Justement , pourquoi dans le raisonnement précédent arrive-t-on à cette expression ?.

J'étais fort étonné , et je me questionne encore comment cette expression peut prendre place dans la pensée .

Cela questionne cette expression dans l'Antiquité .

caljavo .


Ven Sep 12, 2008 5:33 pm
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Un après .
IOSOI est parole mais cette parole, elle vient du lieu de l'Autre (c'est-à-dire d'abord la mère)...


Ven Sep 12, 2008 6:12 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: Un après .
cb a écrit:
Sortez du buisson ardent de temps en temps :wink:


ben :shock: J'ai lu que le buisson ardent, c'était bon dans certains cas d'hystérie :shock:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fraxinelle
Même que c'était un usage antique :wink:
mfc


Ven Sep 12, 2008 6:50 pm
Profil Site Internet
Message Re: Un après .
mfc a écrit:
cb a écrit:
Sortez du buisson ardent de temps en temps :wink:


ben :shock: J'ai lu que le buisson ardent, c'était bon dans certains cas d'hystérie :shock:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fraxinelle
Même que c'était un usage antique :wink:
mfc


J'avais l'image de tout autre chose :oops:
:lol:


Ven Sep 12, 2008 8:50 pm

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: Un après .
tootsie a écrit:
J'avais l'image de tout autre chose :oops:
:lol:

Certes, il parait que pour l'hystérie, c'est bien aussi mais si j'ai bien compris cb, il faut pas trop y rester :)

:) mfc


Ven Sep 12, 2008 9:05 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: Un après .
mfc a écrit:
J'ai lu que le buisson ardent, c'était bon dans certains cas d'hystérie


:lol: Excellent !


Sam Sep 13, 2008 8:39 am
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 244 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron