Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Mer Sep 17, 2014 3:34 pm



Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
 la vengeance... 
Auteur Message

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message la vengeance...
La vengeance est un plat qui paraît-il se consomme froid, mais afin qu'il ne finisse pas congelé, avons nous tendance à l'exercer envers d'autres personnes que les "coupables"?
Bon, je vois bien que ma question est plutôt idiote, mais prenons un exemple banal :
J'ai été très frustrée de passer du lait maternel au lait de vache. N'ayant pu me venger de ma mère pour cet insupportable affront du sevrage, lorsque je subit le même type de frustration, je ne me venge pas envers la personne à priori responsable de mon malheur mais par contre, par goût de la complexité sans doute, je ne manque pas de faire une vacherie (mort aux vaches) quelques temps plus tard à une personne parfaitement innocente(tout au moins de la frustration en question). La personne innocente pouvant d'ailleurs par un effet réflexif être moi même.

Bien entendu, cet exemple est fictif, je suis l'innocence incarnée :P et ne me permettrais pas un vil acte de vengeance quelconque envers quelqu'un qui ne m'a rien fait. :oops:

ça tient la route ce que je dis?

:) mfc


Mer Nov 19, 2008 12:34 am
Profil Site Internet
Message Re: la vengeance...
Cela serait pas vachement pervers ?


Mer Nov 19, 2008 7:21 am

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: la vengeance...
Qu'as tu trouvé de pervers dans ce que j'ai écrit?

:) mfc


Mer Nov 19, 2008 12:51 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: la vengeance...
cb a écrit:
mfc a écrit:
lorsque je subit le même type de frustration, je ne me venge pas envers la personne à priori responsable de mon malheur mais par contre, par goût de la complexité sans doute, je ne manque pas de faire une vacherie (mort aux vaches) quelques temps plus tard à une personne parfaitement innocente (tout au moins de la frustration en question).


Oui, oui, c'est tout à fait ça : sauf qu'il y a peut-être un trait si je puis dire (ou une traite peut-être :wink: ) comme-un à tous ces innocents : ne serait-ce qu'un signifiant dans la diachronie du langage : exemple avec l'expression mort aux vaches… trois petits points… :D


Mer Nov 19, 2008 2:42 pm
Profil Site Internet
Message Re: la vengeance...
La vengeance me parait etre un acte pervers et avec l'exemple que tu as choisi , ben je me le demande :roll: .
D'ailleurs j'ai trouvé sur le net : "La perversion: se venger pour survivre" de G.Bonnet
http://www.puf.com/wiki/Autres_Collecti ... uvrage__3F . J'ai trop de livres en retard, celui-là sera pour plus tard :wink: .


Mer Nov 19, 2008 3:52 pm

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: la vengeance...
vache....vache ....plutôt bouc ...émissaire il me semble :wink:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouc_%C3%A9missaire


Mer Nov 19, 2008 9:40 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: la vengeance...
tootsie a écrit:
La vengeance me parait etre un acte pervers et avec l'exemple que tu as choisi , ben je me le demande :roll: .
D'ailleurs j'ai trouvé sur le net : "La perversion: se venger pour survivre" de G.Bonnet

Je suis très embêtée pour répondre, parce que dès qu'on fait référence à la perversion, je suis mal à l'aise: du coup ça met un peu un frein à mon inspiration.
Je n'associe pas la vengeance à un acte pervers. elle est moralement discutable mais le principe de se venger (rendre coup pour coup plutôt que de tendre l'autre joue) ne me parait pas en soi un acte pervers. Par contre dans le scénario que je décris il y a effectivement mécanisme pervers dans le sens ou le processus est détourné de son but premier. De ce fait, il y a aussi certainement des effets pervers, mais il me semble que ça peut tout aussi bien caractériser un processus névrotique : je ne sais pas si c'est la pulsion qui change d'objet ou la pulsion qui s'adresse au même objet représenté par différentes personnes.

cb a écrit:
Oui, oui, c'est tout à fait ça : sauf qu'il y a peut-être un trait si je puis dire (ou une traite peut-être :wink: ) comme-un à tous ces innocents : ne serait-ce qu'un signifiant dans la diachronie du langage : exemple avec l'expression mort aux vaches… trois petits points… :D

Ton petit coté devin m'effraiera toujours autant :shock: mais je suppose que c'est une histoire de logique :wink:
Bon, je vais essayer de traduire en mots les pensées qui me sont venues.
"Ben qu'est ce qu'ils viennent faire les allemands là? Y a pas d'allemands dans mon histoire! En plus la guerre de 70, ça date pas d'aujourd'hui dis donc!"
Longue pause... je vaque à mes occupations...puis reprise...
" ah, le truc des uniformes...là, peut être...Ah oui, tiens! mais pas directement... un ancien militaire, un fils de militaire...Ah puis j'ai jamais pu supporter les uniformes! Ten d'ailleurs ça me rappelle que petite, fallait que je porte l'uniforme, quelle horreur!"
Nouvelle pause...J'ai failli poster hier soir.
"Tiens, faudra que je pense à appeler ma mère...Aïe! ben oui, l'allemand...elle parlait parfaitement l'allemand..."
J'arrête là, parce que il faut dire que j'ai une constellation familiale (famille recomposée) un peu compliquée avec quelques positionnements, disons antagonistes et parfois ambigues pendant les guerres de 1870, 14-18 et 39-45.
Ceci dit, il y a là, comme aurait dit Rouletabille, un bon bout de la ficelle.
Un autre bout serait de revenir à la notion d'uniforme, l'attirance répulsive à l'uniforme, ou aux formes unies qui mènerait vers la scène primitive...
Bon, merci cb pour le lien.

Marie a écrit:
vache....vache ....plutôt bouc ...émissaire il me semble :wink:

Bouc...bouc...que je sache, ce n'est pas du lait de chèvre qui m'a été donné à boire! C'est vrai ça! ça m'aurait rendu bêêêê...te :wink:
En fait, j'ai un peu de mal à faire le rapprochement avec la logique du bouc émissaire du fait que dans l'article de Wikipedia, ils font toujours référence à la notion de groupe. J'ai rencontré un groupe qui avait vécu ce phénomène et m'avait raconté son déroulement :
- l'exclusion d'une personne sous l'influence d'une autre personne, positionnée en leader.
- l'exclusion ensuite du leader, rendu respondable de l'attitude du groupe
- la réhabilitation morale de la première personne exclue (sans qu'elle revienne pour autant.
- le resserement des liens du groupe avec une solidarité accrue entre les membres, bienveillants les uns envers les autres.
Par contre, je ne vois pas comment transposer ce phénomène de groupe au psychisme d'une personne. T'as des pistes ou des lectures qui peuvent m'éclairer?

:) mfc


Jeu Nov 20, 2008 9:26 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: la vengeance...
mfc a écrit:
Je n'associe pas la vengeance à un acte pervers.


Oui il me semble qu'il y a quelque confusion chez l'auteur entre perversité (très névrotique), perversion (la structure) et accès au réel (dégoût)… la Verpönung disait Lucien Israël. Verpönung que l'on retrouve dans ton rapport à l'uniforme si j'ai bien compris.

mfc a écrit:
Ton petit coté devin m'effraiera toujours autant


:lol: Ça s'appelle le transfert :wink: Ou l'a-séduction selon Marie :lol:


Jeu Nov 20, 2008 9:49 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: la vengeance...
cb a écrit:
Verpönung que l'on retrouve dans ton rapport à l'uniforme si j'ai bien compris.

Oui, ça a sûrement à voir avec le dégoût. J'utilise plutôt cette notion d'attirance répulsive en pensant au principe des aimants : Si tu approche un aimant du métal, l'aimant attire le métal. par contre, deux aimants entre eux s'opposent et ne peuvent pas être en contact.
Bon je sais que ce sont des histoires d'ions négatifs et positifs.
Qu'on retrouve justement dans le transfert.
J'aurais pas du prendre l'exemple des aimants :( Je t'entend rire...
:) mfc


Jeu Nov 20, 2008 10:09 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: la vengeance...
Citation:
Par contre, je ne vois pas comment transposer ce phénomène de groupe au psychisme d'une personne.



disons que le moi se venge de ses petites frustrations ... (bénéfice secondaire ? :wink: )

de toutes façons personne n'est innnocent :wink: comme dit le proverbe, "bats ta femme, si tu ne sais pas pourquoi, elle le saura" :)


Jeu Nov 20, 2008 10:17 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 10 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron