Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

sur les zanimo
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=4&t=605
Page 1 sur 1

Auteur:  mfc [ Mar Mar 03, 2009 9:16 pm ]
Sujet du message:  sur les zanimo

Bon, je veux pas polluer le fil sur la pratique de l'analyse avec mon ironie mal placée mais à midi, je mangeais tranquillement un sandwich sur un banc de la place du palais de justice, quand, au milieux des pigeons qui dévoraient les mies de pains laissés par les passant j'ai vu un pauvre gabian esseulé. ça m'a rappelé un poème romantique (inspiré par Lamartine) écrit l'année dernière. Sans m'avancer trop, je crois que c'est très psychanalytique :wink: :

La complainte du Goéland à la fermeture d’Entressen.

Ainsi, derniers convives de cette décharge,
Toujours très tapageurs, à chacun notre tour,
Pourrons nous un seul jour et quelque soit notre âge
festoyer sans détour.

Ô boue ! Les bennes ont à peine franchies la barrière,
Et près des chères effluves qui embaumaient le soir,
Observes ! je suis tout seul à gratouiller les pierres
Qui servaient de mangeoire !

Tu croulais ainsi à chaque nouvelle ronde,
Ainsi tu nous offrais à tous de nouveaux mets,
Même quand s’éventrait ton flanc d’ordures immondes
Sous son bec affamé

Tu souviens-tu d’alors? nous mangions en silence ;
On ne voyait de loin, des hauteurs des banlieues,
Qu’un millier de gabians qui bectaient en cadence
Tes déchets délicieux

Brusquement, un accent bien connu du parterre,
Du fond d’un sac crevé, pleura dans un sursaut ;
Le clan en fut surpris, et ma douce mégère
Dit en faisant son rôt :

« Ô gens ! mangez encore, vos restes sont délices
Servez nous notre tour :
Bourrez de vos repas vos poubelles complices
A raz bord chaque jour.

« Car tous les goélands à genoux vous implorent
Jetez, jetez pour eux
Prenez soin des petits qui bientôt vont éclorent
Dans un cri si joyeux.

« Mais je supplie en vain, quelques repas encore,
De déchets bien pourris
Je dis au politique, attends, attends encore
Nous n’avons pas fini.

« Allons donc, baffrons ! pas de sieste digestive
vite, ou nous périrons !
Car tout va changer, l’incinérateur arrive ;
Tout brûle, et nous crevons ! »

Homme jaloux, peut-il vouloir que notre liesse,
A blanchir la décharge, témoin de mon bonheur,
Cesse ainsi tout d’un coup, que nos cris de détresse,
Lui ravissent le cœur ?

Eh ben alors ! Vous n’en laisserez pas de trace ?
Quoi ! fermée pour toujours ! quoi ! tous ces mets perdus !
« Qu’est ce que vous voulez que j’y fasse »,
avez vous répondu !

Enfer et fumées noires, spectre de la famine,
Que faites vous des plats que vous incinérez ?
Pourrons nous goûter cette nouvelle cuisine
Au feu de cheminée ?

Ô crasse ! rebuts muets ! bourre ! sombre vidure !
Vous, que les gens fabriquent et nous font parvenir
Restez donc pour nos vies, restez, belles ordures,
Faites nous revenir !

Que ce soit pour du veau, gâchis de leurs carnages,
Bel écrin d’immondices, de miettes de gâteaux,
Et dans ces noirs morceaux de sanglier sauvage
Qui pendent en lambeaux.

Que ce soit pour le brie au fumet qui nous fasse
Saliver dans un bruit de pattes enlacées,
Sur une plaque en fer blanc nous piétinons sur place
pour enfin le trouver.

Que le mistral qui siffle, l’usine qui est pire,
Que les odeurs putrides de ton air vicié,
Que tout ce qui est bruyant, sale et qu’ils respirent
Tout raille : Nous on t’aimait !

:) mfc

ps : C'est bientôt le printemps des poètes. Faut ressortir nos vieux vers des cartons :wink:

Auteur:  chb [ Ven Mar 06, 2009 11:30 am ]
Sujet du message:  Re: sur les zanimo

Ah bon !? Y a aussi des pigeons à Marseille ? Avec un tel mistral ?

Auteur:  mfc [ Ven Mar 06, 2009 5:33 pm ]
Sujet du message:  Re: sur les zanimo

cb a écrit:
Ah bon !? Y a aussi des pigeons à Marseille ? Avec un tel mistral ?


Le mistral a du les apporter du grand nord. Marseille se parisianise de plus en plus :wink:

:) mfc

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/