Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

Analyse impossible
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=5&t=224
Page 1 sur 2

Auteur:  jcdardart [ Ven Mar 16, 2007 4:17 pm ]
Sujet du message:  Analyse impossible

Je me suis récemment posé cette question:

Qu'est-ce qui rend une analyse impossible?

Auteur:  chb [ Ven Mar 16, 2007 7:49 pm ]
Sujet du message: 

Bonsoir JC,

Rapidement, on peut répondre : l'autre. Lacan allait même jusqu'à dire, l'analyste (encore plus intéressant) :

«Il n’y a dans l’analyse d’autre résistance que celle de l’analyste» (J. Lacan, «Introduction au commentaire de jean hyppolite sur la Verneinung», 1954).

Pour expliciter cette assertion, Lacan fait appel à Freud qui dans le chapitre IV de Psychologie des foules et analyse du moi expose clairement le pourquoi de la chose en évoquant les tours de force des thérapeutes, magnétiseurs, hypnotiseurs, etc. de son époque (je crois qu'il fait ici allusion à Bernheim) :

«Je peux me souvenir de la sourde révolte que, même à cette époque, j’éprouvais contre la tyrannie de la suggestion, quand un malade qui ne montrait pas assez de souplesse, s’entendait crier après : “Qu’est-ce que vous faites donc ? Vous vous contre-suggestionnez !” (En français dans le texte). Je me disais à part moi que c’était la plus criante des injustices et des violences, que le malade avait bien le droit d’user de contre-suggestion, quand on tentait de le subjuguer par des artifices de suggestion. Ma résistance prit par la suite la direction plus précise de m’insurger contre le fait que la suggestion qui expliquait tout, dût elle-même se dérober à l’explication. J’allais répétant à son endroit la vieille plaisanterie :

“Christophe portait le Christ
Le Christ portait le monde entier,
Dis donc, où Christophe
Pouvait-il bien poser ses pieds ?”»

D'où la conclusion de Freud, puis de Lacan : ce qui rend l'analyse impossible, c'est l'analyste.

bien à vous, cb.

Auteur:  jcdardart [ Ven Mar 16, 2007 9:41 pm ]
Sujet du message: 

Peut-on entendre ceci pas uniquement dans le sens des résistances de l'analystes, mais également comme une erreur d'adresse? C'est à dire que celui qui est mis d'emblée à la place d'analyste dans la demande du patient, ne veut pas l'être? ou lorsque que la demande est médiatisée par un tiers?

Auteur:  chb [ Ven Mar 16, 2007 9:56 pm ]
Sujet du message: 

jcdardart a écrit:
… Une erreur d'adresse : C'est à dire que celui qui est mis d'emblée à la place d'analyste dans la demande du patient, ne veut pas l'être ?


Je dirai que dans ce cas c'est lui qui se retrouve à la place de l'analysant et l'analysant à la place de l'analyste. Mais peut-être pourriez-vous préciser, car vous faîtes manifestement allusion à quelque chose de plus précis mais que j'ai du mal à comprendre.

jcdardart a écrit:
… Ou lorsque que la demande est médiatisée par un tiers ?


C'est une question apparemment récurrente : d'une manière assez générale, je ne vois pas où est le problème lorsque la demande est médiatisée par un tiers : en fait, il me semble que c'est quasiement toujours le cas : mais là encore, il est peut-être nécessaire de préciser la situation semble-t-il précise à laquelle vous faîtes allusion.

bien à vous, cb.

Auteur:  jcdardart [ Ven Mar 16, 2007 10:09 pm ]
Sujet du message: 

Sur un forum publique il me serait difficile d'en dire plus. Mais en gros en agissant tel je l'ai promis de le faire, ça rendrait l'analyse impossible pour cette personne.

Auteur:  chb [ Ven Juil 27, 2007 8:20 am ]
Sujet du message: 

gardia-bacqué raphaël a écrit:
Pourquoi la psychanalyse est-elle déconseillée aux psychotiques ?


Certains psychiatres et psychanalystes il est vrai la déconseille aux psychotiques. Je n'en connais pas les raisons. Peut-être perçoivent-il que la position la plus délicate est la leurre :D

C'est une discussion qui m'intéresserait. Si quelqu'un a un peu d'arguments en poche pour la lancer dans un nouveau fil ?

Auteur:  bigminou [ Dim Juil 29, 2007 8:40 am ]
Sujet du message: 

gardia-bacqué raphaël a écrit:
Bonjour,
En parlant d'analyse impossible pourquoi la psychanalyse est-elle déconseillée aux psychotiques?


Selon moi, certains psy (-chiatres, -chanalystes) déconseillent la psychanalyse aux psychotiques parce que les symptomes sont dangeureux et surtout dans leur forme mélancolique qui peut conduire le patient au suicide.
Pendant la cure, pour être efficace, le psychanalyste doit être en "attention flottante" et donc ne plus se concentrer sur les moyens de palier à la maladie sinon la cure n'avancerait pas.

J'aurais une autre explication : les personnes qui disent ça sont peut-être des névrosés ou d'anciens névrosés qui comprennent bien les patients névrosés mais pas les psychotiques.

Enfin, rassurez-vous, si vous êtes psychotique et même avec des symtômes importants, la psychanalyse est possible.

Quand j'ai commencé ma psychanalyse et que j'ai raconté mon parcours à mon psychanalyste, il m'a demandé si j'étais "stabilisé", je lui ai répondu que oui et que j'étais suivi parallèlement avec une médication adéquate.
Je dirais également, que mes troubles dans leur forme la plus sévère m'ont servit, le délire a une grande signification et à la différence du rêve, il s'inscrit dans la durée et on s'en souvient.

Pour redevenir trivial, j'avais envie de vous dire que votre nom d'utilisateur du forum (j'espère qu'il est vrai) a un succulent goût d'exotisme, ça me fait penser à "Gabriel Garcia Marquez" et l'ouvrage "100 ans de solitude" que j'ai dévoré comme un saucisson extrêment long, c'était une époque où j'avais beaucoup d'appétit.
Egalement, le prénom "Raphaël" me fait penser à un ami prof d'histoire, qui comme vous trouve sa jouissance dans les livres.

Auteur:  bigminou [ Lun Juil 30, 2007 7:34 pm ]
Sujet du message: 

gardia-bacqué raphaël a écrit:
Bigminou (c'est bien cela?)


Bigbang, Bigbisou, Bigfilou, Groschat, Grandféfiln,

Bigminou, pour vous servir :wink:

Auteur:  Ingrid [ Lun Juil 30, 2007 10:45 pm ]
Sujet du message: 

bigminou a écrit:

Bigbang, Bigbisou, Bigfilou, Groschat, Grandféfiln,

Bigminou, pour vous servir :wink:


Bonsoir Bigminou

Et Cyrano bigminou, comme tu disais :wink:
Edit : Heu, je me suis trompée, tu avais dit Cyrano de bigrosminou

Amitiés
Ingrid

Auteur:  bigminou [ Lun Juil 30, 2007 11:00 pm ]
Sujet du message: 

Ingrid a écrit:
bigminou a écrit:

Bigbang, Bigbisou, Bigfilou, Groschat, Grandféfiln,

Bigminou, pour vous servir :wink:


Bonsoir Bigminou

Et Cyrano bigminou, comme tu disais :wink:
Edit : Heu, je me suis trompée, tu avais dit Cyrano de bigrosminou

Amitiés
Ingrid


Hou la la, tu allais oublier la particule !
Je suis un Aristocat's que diable !

Amitiés

Auteur:  gouachita [ Jeu Aoû 02, 2007 3:08 pm ]
Sujet du message: 

Bonjour

En cherchant des textes sur la définition du mot "canaille" selon Lacan, je suis tombée sur ce texte d'un site neerlandais(le texte est en français) sur l'analyse impossible. :)

http://www.kring-nls.org/teksten/caroz.htm

Je continue mes recherches, je trouverais pas ce que je cherche mais on sait jamais, je trouverais peut être d'autre trucs intéressants :)

:) Gouachita

Auteur:  bigminou [ Dim Aoû 05, 2007 11:33 am ]
Sujet du message: 

gouachita a écrit:
Bonjour

En cherchant des textes sur la définition du mot "canaille" selon Lacan, je suis tombée sur ce texte d'un site neerlandais(le texte est en français) sur l'analyse impossible. :)

http://www.kring-nls.org/teksten/caroz.htm

Je continue mes recherches, je trouverais pas ce que je cherche mais on sait jamais, je trouverais peut être d'autre trucs intéressants :)

:) Gouachita


Gouachita, je voudrais moi aussi connaitre la définition de "canaille" en psychanlyse.
Avez-vous trouvé quelquechose ?

Merci.

Auteur:  gouachita [ Dim Aoû 05, 2007 1:35 pm ]
Sujet du message: 

bigminou a écrit:
Gouachita, je voudrais moi aussi connaitre la définition de "canaille" en psychanlyse.
Avez-vous trouvé quelquechose ?


J'ai renoncé à chercher :) en cherchant autre chose, je tomberais sur un texte qui en parle :)

Miss a écrit:
Dans les prisons qui regorgent de cas relevant d'une analyse en est un exemple.


Qu'est ce qui te fait penser que les prisons regorgent de cas relevant d'une analyse?

Auteur:  bigminou [ Dim Aoû 05, 2007 5:50 pm ]
Sujet du message: 

gouachita a écrit:
Bonjour

En cherchant des textes sur la définition du mot "canaille" selon Lacan, je suis tombée sur ce texte d'un site neerlandais(le texte est en français) sur l'analyse impossible. :)

http://www.kring-nls.org/teksten/caroz.htm

Je continue mes recherches, je trouverais pas ce que je cherche mais on sait jamais, je trouverais peut être d'autre trucs intéressants :)

:) Gouachita


Au fait, merci pour le lien, j'ai tout lu avec l'entousiasme de l'historien devant la pierre de rosette.
Ce que j'ai réussi à décrypter me rassure.

Auteur:  bigminou [ Dim Aoû 05, 2007 7:35 pm ]
Sujet du message: 

Miss a écrit:
Tu as tout lu et tu n'as pas de critique ou de commentaire ?


Mon commentaire, pour le moment et pour ce qui m'interresse, c'est la "porte d'entrée numéro 1 = la structure", pour la suite, je ne me suis pas reconnu dans les cas qui étaient présentés.

J'ai beau être parfois d'un narcissisme exhubérant, mais là j'ai les pieds sur terre et j'avoue : je ne comprends pas tout parce que je manque de savoir, et donc pas de critique ni de synthèse.

Page 1 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/