Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

Imaginaire et sublimation
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=5&t=308
Page 2 sur 3

Auteur:  Marie [ Jeu Juil 19, 2007 11:10 am ]
Sujet du message: 

bonjour,
on peut faire un lien ici avec le post 'la psychanalyse en équation"
pour vous démontrer que la psychanalyse, elle, peut tout interpréter,
y compris E =mc2
alors ? einstein aurait inventé quelle formule à votre avis ? :lol:

Auteur:  gouachita [ Jeu Juil 19, 2007 3:46 pm ]
Sujet du message: 

f(0)=1

A= s(a)

la quand ça va mal
la quand ça passe mal

Auteur:  Oli [ Jeu Juil 19, 2007 6:48 pm ]
Sujet du message: 

Miss a écrit:
bonsoir Oli,
en fait, pour répondre à ma question, il faut se référer à la Genèse. Tout simplement.
Car il n'y a pas plus de commencement que de 1er homme Adam ou de 1ère femme Eve en chair et en os. L'Eglise encore une fois a menti et ça n'est pas son 1er mensonge hélas :D .

Qu'est-ce qui te fait me conseiller cette lecture : "comment on se ment" ?
Tu penses que je me mens à moi-même ou penses-tu toi que tu te mens à toi-même pour me la conseiller ?


Si nie fi en

Auteur:  bigminou [ Jeu Juil 19, 2007 7:52 pm ]
Sujet du message: 

Miss a écrit:
Oli a écrit:
Miss a écrit:
bonsoir Oli,
en fait, pour répondre à ma question, il faut se référer à la Genèse. Tout simplement.
Car il n'y a pas plus de commencement que de 1er homme Adam ou de 1ère femme Eve en chair et en os. L'Eglise encore une fois a menti et ça n'est pas son 1er mensonge hélas :D .

Qu'est-ce qui te fait me conseiller cette lecture : "comment on se ment" ?
Tu penses que je me mens à moi-même ou penses-tu toi que tu te mens à toi-même pour me la conseiller ?


Si nie fi en


Toujours praticant de l'obscurantisme ?

Avec ça, pour communiquer, ça va être difficile.

Il est intéressant de pratiquer le langage sybillin lorsqu'on a un objectif précis, mais là sur un forum dit "DE COMMUNICATION" par excellence, a fortiori sur internet, on avance à pas d'escargot, et je suis encore optimiste, car on n'avance pas du tout.

Bon, tu fais comme tu veux de toutes façons.

J'ai trouvé un truc sur mon rêve qui s'est drôlement dénoué cet après-midi, comme quoi, il ne faut jamais forcer, ça vient tout seul, ce n'est pas le bon mot, mais quand c'est prêt, c'est prêt, mais bon je vais faire ma sybilline moi aussi. Et toc.

Salut


C'est encore plus dur quand vous orthographiez "sibylline" et "sybilline" et qu'on le trouve pas sur le dictionnaire :P

Auteur:  bigminou [ Jeu Juil 19, 2007 8:06 pm ]
Sujet du message: 

bigminou a écrit:

Miss a écrit:
Big Minou a écrit:
Elle c'est la matière, Lui c'est l'énergie.
L'homo-sapiens utilise depuis toujours des métaphores pour les représenter.


Sur le plan des principes, TOUT ou le UN n'est qu'énergie.
Energie qui va se différencier selon 2 polarités : +/-

salut


Bac litéraire non ?
Alors, je vais être indulgent, je vais mettre 5/20 pour avoir parlé d'énergie, des polarités +/-.

L'énergie n'était pas là avant, elle est obtenue par la circulation des particules de matière + et -.
Et on parle également de "couple" énergie-matière.

Y'a encore du travail pour obtenir la moyenne.


Mauvaise interprétation des
quote a écrit:
...
?

L'oeuf et la poule, cot-cot :idea:

Auteur:  bigminou [ Jeu Juil 19, 2007 8:12 pm ]
Sujet du message: 

bigminou a écrit:
bigminou a écrit:

Miss a écrit:
Big Minou a écrit:
Elle c'est la matière, Lui c'est l'énergie.
L'homo-sapiens utilise depuis toujours des métaphores pour les représenter.


Sur le plan des principes, TOUT ou le UN n'est qu'énergie.
Energie qui va se différencier selon 2 polarités : +/-

salut


Bac litéraire non ?
Alors, je vais être indulgent, je vais mettre 5/20 pour avoir parlé d'énergie, des polarités +/-.

L'énergie n'était pas là avant, elle est obtenue par la circulation des particules de matière + et -.
Et on parle également de "couple" énergie-matière.

Y'a encore du travail pour obtenir la moyenne.


Mauvaise interprétation des
quote a écrit:
...
?

L'oeuf et la poule, cot-cot :idea:



C'était juste une vengeance "bon enfant" à

Miss a écrit:
Big Minou a écrit:
Miss a écrit:
Big Minou a écrit:

J'ai dit "problème" mais il faut voir ça comme un "problème mathématique", c'est à dire quelquechose qu'il faut dénouer dans notre inconscient.


A propos de mathématique, profitons-en, concernant la relation homme/femme, comment vous considérez-vous dans :

l'équation suivante : comme 1/1 (lire 1 sur 1) ou
l'addition : 1/2+ 1/2 ou 0,5 + 0,5
ou
1 + 1

?
Dans les 2 1ers cas, le résultat est identique :D
Dans le 3ème, il est égal à 2.
Autrement dit, vous vivez-vous comme un être à part ?
ou une moitié ?


Je crois que nos icebergs s'entrechoquent,
vous êtes la mère qui m'empèche de faire mes petits besoins.

PS : allez voir votre fil sur le rêve :wink:


Bon, Big Minou, là pour ce devoir, je vous mets un "zéro pointé". Pas assez approfondi, médité, travaillé, et pourtant la question de la relation H/F est vitale, pas tant celle de l'homme et de la femme, mais de l'autre en vous, et chez vous c'est "votre femme" intérieure, ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, aurait dit le bon vieil Hermès.
Et si je vous parais "sybilline", c'est exprès.

Ca n'est pas vous qui aviez initié le fil sur l'homosexualité ?
C'est que quelque chose vous travaille non, à l'insu de votre plein gré ?
Me trompè-je ?

Je ne vais pas faire le boulot à votre place, non mais ?


Quelquefois difficile de suivre le fil.

Auteur:  gouachita [ Jeu Juil 19, 2007 8:19 pm ]
Sujet du message: 

fort les baffes
/fm-

Auteur:  chb [ Jeu Juil 19, 2007 8:35 pm ]
Sujet du message: 

bigminou a écrit:
L'oeuf et la poule, cot-cot


À propos de quote-quote, si vous pouviez éviter de “quoter” les cinq derniers messages lorsque vous répondez, je pense que ça serait mieux pour la lecture :D

bien à vous, cb.

Auteur:  gouachita [ Jeu Juil 19, 2007 8:46 pm ]
Sujet du message: 

:oops:
e dit peu = m-f/ + 1a

Auteur:  bigminou [ Jeu Juil 19, 2007 9:34 pm ]
Sujet du message: 

Marie, maintenant que j'ai remonté la quote dans cette histoire d'Adam et de côte, me donnez-vous la cote ?
:( :arrow: :P

Auteur:  bigminou [ Jeu Juil 19, 2007 10:30 pm ]
Sujet du message: 

Miss a écrit:
Bigminou C'est encore plus dur quand vous orthographiez "sibylline" et "sybilline" et qu'on le trouve pas sur le dictionnaire

?
cherche alors à "laconique", et si je m'amusais à parler lacan, façon 10 petits nègres, cela donnerait avec laconique quelque chose de just limit qui ne ferait pas avancer d'un iota le sujet, le vrai celui-là.

A dans quelques temps, ce petit jeu ne m'amuse plus et je n'ai guère le temps à cela.
Je préfère de loin la langue des oiseaux, c'est plus poétique.


Mais tu n'as pas besoin d'aller chercher la plume des oiseaux, la tienne est très belle, tu sais utiliser le bout pointu avec élégance pour aller droit au coeur et tu sais utiliser l'autre bout pour nous chatouiller.

Tu n'as pas besoin d'aller rejoindre les oiseaux pour éviter le chat, c'est un chat qui a juste besoin de se trouver un divan confortable, si celui-là est plein de poils, il y en a d'autres dans la maison.

Auteur:  Marie [ Jeu Juil 19, 2007 10:57 pm ]
Sujet du message: 

bonsoir tout le monde,

je vais essayer de ramener les différents sujets abordés à la psychanalyse.

1° je pense que l'anima, ou l'animus, est une vaste connerie du même genre que le mythe d'aristophane, de la fameuse moitié, (disons plutôt fantasme que connerie)
et ne sert qu'à refouler l'inconscient


2° Pour répondre à la matière et à l'energie, je copie un extrait du séminaire de guy massat http://www.psychanalyse-paris.com/Incon ... en-et.html

"rappelons que, concernant la science, le XXème siècle est celui de la désubstantialisation de l’univers physique, de la scission, de la fission, de l’atome, de la matière, de la substance. L’atome c’était l’indivisible. On croyait jusque là qu’il y avait une substance absolument indivisible sur laquelle reposait le monde et l’univers. Le XXème siècle a montré que l’indivisibilité des particules était une illusion.

Rapportons-nous à ce que dit un grand commentateur de la physique moderne, Arthur March :

« Les électrons n’ont pas de substance... (et cependant toute notre civilisation est basée sur l’électron, l’électricité, l’électronique. Toute notre civilisation n’est, en quelque sorte, qu’une exploitation du vide, puisque les électrons n’ont pas de substance et cette exploitation du vide ne fait que commencer). Cette “dématérialisation” de la particule élémentaire, poursuit le physicien, est un trait hautement caractéristique de la physique actuelle."


3/ Quant à l'Energie, en psychanalyse c'est de la libido,
mc2 c'est la masse du corps par 2 c'est à dire des mouvements de va et viens
soit la théorie de la masturbation

à vous lire,

Auteur:  gouachita [ Jeu Juil 19, 2007 11:29 pm ]
Sujet du message: 

Bonsoir

Citation:
3/ Quant à l'Energie, en psychanalyse c'est de la libido,
mc2 c'est la masse du corps par 2 c'est à dire des mouvements de va et viens
soit la théorie de la masturbation


On devrait définir l'abréaction comme le cauchemar éveillé de la libido

Auteur:  bigminou [ Ven Juil 20, 2007 8:07 am ]
Sujet du message: 

Marie a écrit:

3/ Quant à l'Energie, en psychanalyse c'est de la libido,
mc2 c'est la masse du corps par 2 c'est à dire des mouvements de va et viens
soit la théorie de la masturbation

à vous lire,


e=mc2 :idea:
Mais c'est bien sur, le big bang c'est la branlette divine !
L'idée m'étais venue pendant mes bouffées délirantes.
Comme quoi, la schrizophrénie peut être un vecteur d'intense réflexion et rendre brillant comme John Nash ou Jésus.

Auteur:  Marie [ Ven Juil 20, 2007 9:45 am ]
Sujet du message: 

Citation:
Comme quoi, la schrizophrénie peut être un vecteur d'intense réflexion et rendre brillant comme John Nash ou Jésus.


et comme Lacan ou Dali

:lol:

Page 2 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/