Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Mar Juin 25, 2019 4:25 pm



Répondre au sujet  [ 152 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 11  Suivante
 Analyse en ligne 
Auteur Message

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Analyse en ligne
Pour lancer (ou relancer pour certains) le débat de l'analyse en ligne


Peut-être d'abord mon "cadre analytique" sur msn
tout d'abord, j'indique à l'analysant qu'il m'écrive tout ce qu'il lui passe par la tête sans se juger etc etc, les rêves, les actes manqués etc,
les rdv sont en général toujours le même jour à la même heure
le reglement se fait par la poste, après chaque séance,
La séance dure environ 45 mn (donc le cadre défini est le même qu'en cabinet)
et pas de web-cam : on ne se voit pas,
Il n'y a que du langage et ce qui me frappe, c'est la facilité avec laquelle les analysants en ligne associent..

Gouachita, est-ce que tu peux préciser tes questions sur la technique ? qu'on puisse en débattre tous ensemble ?

a+


Mer Jan 10, 2007 9:36 pm
Profil Site Internet
Message 
Bonsoir Marie

Je n'avais pas de question particulière sur la technique(je faisais un mauvais jeu de mots sur l'autre post).

En tant qu'analysante(si je peux utilisee mot), j'ai d'abord vécu les échanges avec mon psy par mail donc des écrits en désynchronisé, puis ensuite via MSN par écrit interactif, puis avec webcam, puis avec le son(mais là la technique intervient car mon ordi est un peu faiblard) et aussi quelques rencontres puis séances en face à face lorsque c'est possible. je précise que cette évolution a eu lieu à ma demande.

Les écrits desynchronisés par rapport au psy ont l'avantage d'être plus synchronisés (ou plus rapprochés en temps) par rapport à la vie, aux rêves et aux ressentis.

Tu es mieux à même je crois de parler des différences et nuances entre les échanges via MSN et les séances en présence physique.

Gouachita


Mer Jan 10, 2007 10:01 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Bonsoir Marie

Déjà, je veux dire que je suis en psychanalyse avec une psychanalyste. J’ai la présence réelle de ma psychanalyste.
Voilà pour situer déjà à quelle place je suis.

Entre plusieurs choses, ce qui me tracasse surtout dans la « psychanalyse » en ligne c’est cette question de l’interdit en psychanalyse, et peut-être aussi parce qui j’y suis particulièrement sensible personnellement.
Gouachita sait que j’en ai déjà parlé, mais j’aimerais bien savoir en plus Marie et d'autres pourquoi pas ce que vous en pensez et ce que vous faites de cet interdit, si vous avez le désir de répondre ?
En fait, le désir du contact corporel avec ma psychanalyste est bien là, elle est bien là réellement, je peux la voir, et donc je pourrais la toucher, mais elle m’est interdite.

Amitiés
Ingrid


Jeu Jan 11, 2007 12:10 am
Profil

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Effectivement, les différences existent, mais liées plutôt au fait, que chaque analyse est particulière, que chaque sujet est particulier, et pas au fait que l'analyse soit 'virtuelle".

Dans l'analyse en ligne, ça parait plus évident pour l'analysant qu'à ce moment là, il est "dans l'inconscient" dans le domaine "du tout est possible", dans le langage, et l'analysant s'autorise à associer en jouant avec les phonèmes, les anagrammes etc.

je serais curieuse de connaitre les arguments contre ? si quelqu'un en a ici,

je ne connaissais pas les écrits désyncronisés
C'est intéressant de voir les modifications que tu as effectué au fur et à mesure dans l'analyse. Est ce que tu pourrais dire que cela correspond à des étapes de ton analyse ?

A bientôt


Jeu Jan 11, 2007 12:26 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Rebonds
Pour info, notre ami Frans Tassigny a tout récemment créer un blog sur ce sujet qui ne cesse de rebondir :

http://psyrelationnel.blogspot.com/

Des arguments contre ce n'est pas ce qui manque : personnellement, jamais je n'aurai été faire une analyse en ligne. J'aime trop me déplacer, marcher, traverser des rues, aux feux rouges et verts, pour aller m'allonger sur un divan, me mettre debout d'un coup, serrer la main ou refuser de le faire : bref : du pulsionnel quoi !

Mais à vrai dire, ce ne sont pas tant des arguments contre la psychanalyse en ligne que des arguments pour la psychanalyse… diwanesque.

@+, cb.


Jeu Jan 11, 2007 12:39 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Bonsoir Ingrid,

intéressante ta question


C'est "reellement" le contact physique avec ta psy que tu souhaites ?

c'est plutôt la question du transfert que tu veux voir aborder ici alors ? :lol:

Justement c'est un thème que j'aimerais aborder un jour, le transfert et le virtuel.
La rencontre virtuelle n'est-elle pas que du transfert ? le choix des pseudos, l'écriture, ce qu'on y lit, ce qu'on croit y lire, tout ce qu'on imagine de la personne derrière l'écran etc ...et que les sentiments amoureux, peuvent naitre à travers l'écran.

Cela dit, on ne touche pas les analysants :wink:

Amicalement,
Marie


Jeu Jan 11, 2007 12:54 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bonjour Christophe,
Une analyse qu'elle soit faite à cheval, en rolls, sur un divan ou un ligne reste une analyse non ? :D

En fait, ce sont mes analysants qui ont fait cette demande,
des gens à l'origine que j'ai connu sur le net via des forums de discussion, et qui de part leur éloignement géographique,( + de 400 km) en sont venus à me demander d'être leur analyste via msn.
Il suffisait ensuite de mettre en place le cadre, et ça a roulé tout seul.

amicalement,


Jeu Jan 11, 2007 12:12 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message À cheval
Oui, à cheval pour Ferenczi et son capitaine, en train pour Freud et son jeune homme de formation universitaire (cf. Psychopathologie de la vie quotidienne, section 2), à voile, à vapeur, en ligne aucun problème : ce contre quoi je me suis clairement exprimé en son temps, c'était (il y a 3 ans déjà) contre la fétichisation de l'analyse en ligne : le discours qui soutenait cette thérapie allait à l'époque à l'encontre de la conception psychanalytique de l'inconscient.

Je rappelle ici la conclusion (cf. http://www.psychanalyse-paris.com/A-pro ... ernet.html) :

«Or, ni du point de vue de la conception de l’Inconscient, ni de celui de la prise en compte du transfert et des résistances spécifiquement inconscients, les thérapies sur Internet ne semblent jusqu’à présent [c'est moi qui souligne] pouvoir se définir dans la “filiation” freudienne.»

Il semble qu'aujourd'hui un nouveau discours émerge pour soutenir la pratique analytique sur internet : j'apprécie le tiens.

Vivement l'analyse en Rolls !

:D , cb.


Jeu Jan 11, 2007 12:45 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Bonjour Marie

Pour votre première question, rassurez vous, je ne passe pas à l’acte :oops:

Sinon, ma question était plus centrée sur l’interdit du toucher/ interdit de l’inceste qui pour moi ne peut être présent que si ce contact analyste-analysant(e) est possible, mais interdit.

Sinon, sur internet on écrit et on lit , mais qui parle ? Je pose la question, car quand je suis chez ma psychanalyste, sur le divan, je parle en son corps présent, et elle m’entend, mais elle ne me lit pas.

« Dans l'analyse en ligne, ça parait plus évident pour l'analysant qu'à ce moment là, il est "dans l'inconscient" dans le domaine "du tout est possible", dans le langage, et l'analysant s'autorise à associer en jouant avec les phonèmes, les anagrammes etc. »

Je ne comprends pas pourquoi est-ce que ça parait plus évident ?
Que voulez-vous dire par « tout est possible » ?
Merci

Amitiés
Ingrid


Jeu Jan 11, 2007 3:11 pm
Profil
Message 
Rassures toi Ingrid, je ne suis pas non plus passée à l'acte :oops:

En fait c'est un gros mensonge parce que ma première rencontre avec mon psy peut sans doute être considérée comme un passage à l'acte. J'ai fait cette année là (novembre 2005) le voyage ( 700 km) exprès pour le rencontrer. Et comme j'avais lu le texte de cb avant je n'avais qu'une trouille, c'était de perdre les pédales et d'étrangler mon psy :?

Au sujet de l'interdit, j'ai tendance à penser que justement les interdits (d'inceste peut être mais aussi l'interdit(donc le désir) de tuer ou de commetre des actes de violences envers autrui) peuvent tellement bloquer l'analysant qu'il renonce à toute thérapie. Le fait de pouvoir amorcer l'échange autrement permet déjà de libérer la parole.

Par contre, je disais que c'était à ma demande que nous étions passé progressivement à l'analyse avec webcam et son mais ce n'est pas exact.
A un moment j'ai demandé de passer à l'écrit interactif mais c'est le psy qui m'a proposé la webcam et ensuite c'est à nouveau moi qui ai demandé à passer au son aussi.

Mais franchement entre webcam+son et séance en présence physique, je préfère la 2ème solution.

L'écrit a une particularité. Il y a des lapsus indétéctables à l'oral qui apparaissent immédiatement à l'écrit. Dans mon cas, je conjuguais les verbes à une autre personne(d'ailleurs ça m'arrive toujours). Par exemple
je dis : j'écrit ou j'écrient.
Et effectivement on se pose alors la question : qui parle?


:) Gouachita

PS : pour la rolls, l'analysant peut la garder à la fin de l'analyse?


Ven Jan 12, 2007 12:34 am

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
j'avais fait une longue réponse , fausse manipulation et hop ,envolée,
bon je recommence,

Bonjour à tous,

Christophe, j'ai lu ta conclusion qui est bien etayée, et effectivement je n'avais pas vu ça sous cet angle,
je revois mes positions,
conclusion de la conclusion :D ce n'est pas tant la pratique de l'analyse en ligne qui est un problème que ces "psychanalystes du conscient" qui prolifèrent....
Comme je te l'ai dit, je n'ai pas particulièrement recherché à pratiquer de cette manière, disons que c'est venu comme "ça"



Ingrid, je ne comprends pas bien cette notion d'interdit ?
en effet, d'une part avoir une liaison avec son psy n'est pas de l'inceste, sauf si le psy est un parent (je parle dans la réalité)

D'autre part, il me semble justement que le but d'une analyse est la réalisation dans l'inconscient de l'inceste... et c'est ça le "tout est possible" car dans l'inconscient, ton père de la réalité n'est pas ton père, et la mère de la réalité n'est pas ta mère;
L'analyse, c'est de dépasser cet interdit inconscient ?
qu'en penses tu Christophe ?
Sinon on tombe justement dans cet Oedipe conscient dont Nasio fait l'apologie et qui n'a plus rien à voir avec la psychanalyse.
Je ne sais pas si je suis claire là ? et peut-être que je réponds à coté de ta question ?


Gouachita, bien-sur que tu garderas la Rolls, c'est le but, de l'analyse :wink:

Amicalement,


Ven Jan 12, 2007 11:48 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Marie a écrit:
ce n'est pas tant la pratique de l'analyse en ligne qui est un problème que ces "psychanalystes du conscient" qui prolifèrent....


CQFD

Marie a écrit:
Le but d'une analyse est la réalisation dans l'inconscient de l'inceste


RAO (rien à objecter) :D

Marie a écrit:
Nasio fait l'apologie et qui n'a plus rien à voir avec la psychanalyse.


Je ne prendrai pas pour exemple Nasio qui a au moins à son actif des ouvrages irréprochables de ce point de vue (L'enfant magnifique, etc.). Perso, je préfère taper sur Serge Tisseron :D (chacun sa tête de turc !)

Bien à vous :twisted:


Ven Jan 12, 2007 1:08 pm
Profil Site Internet
Message 
Marie a écrit:
Le but d'une analyse est la réalisation dans l'inconscient de l'inceste


cb a écrit:
RAO (rien à objecter) :D


Vous pouviez pas le dire avant? :evil:
pff... toute une analyse à refaire :lol:

Au fait, j'adore et JD Nasio et S. Tisseron :wink:

plus sérieusement et au delà de nos motivations conscientes pour faire le choix d'analyse ( ou je dirais plutôt de type de thérapie) via internet, as tu noté Marie, avec tes analysants un ressort inconscient particulier qui motive leur choix.

Je me posait la question parce je pense que c'est le cas pour moi en regard avec des éléments de mon histoire et je me demandais à propos de Freud : comment ce fait-il qu'il ai justement choisi pour son auto analyse un interlocuteur "à distance". Comme si cette distance dans la réalité permettait le rapprochement inconscient.

Je ne sais pas si je suis très claire dans ma question :oops:

Gouachita[/quote]


Ven Jan 12, 2007 2:41 pm

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bien tiens ! ils ont compris que j'allais leur filer la ROLLS :lol:

plus sérieusement, si tu le sens comme ça, certainement que tu as raison,
Et sans doute que Freud aurait "mailé" Fliess, si le net avait existé.

Amitiés,


Ven Jan 12, 2007 7:23 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Marie a écrit:
Ingrid, je ne comprends pas bien cette notion d'interdit ?
en effet, d'une part avoir une liaison avec son psy n'est pas de l'inceste, sauf si le psy est un parent (je parle dans la réalité)



Bonsoir Marie

Il est aussi possible que je je n’arrive pas dire ce que je veux dire.
Pour te répondre, pour moi pour qu’il y est cet interdit, la présence réelle de ma psychanalyste est fondamentale. Rien ne m’empêche de la toucher car elle est là, si ça n’est que c’est interdit.

Je ne comprends pas pourquoi tu parles de liaison avec l'analyste, parce que c’est plutôt un fantasme non?
Dans le transfert, l’analyste ne peut-il/elle pas nous rappeler notre père et/ou notre mère ?

Bonsoir Gouachita

Je ne savais pas que tu avais rencontrée réellement ton psychanalyste.
Quelle rencontre était-ce, je veux dire entre qui et qui ?

Amitiés
Ingrid


Ven Jan 12, 2007 11:29 pm
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 152 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 11  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron