Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

comment abréactionner?
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=5&t=340
Page 1 sur 1

Auteur:  Oli [ Sam Juil 28, 2007 4:07 pm ]
Sujet du message:  comment abréactionner?

comment parvenir à décharger une part de son intensité nerveuse sachant que ma libido est un coffre-fort qui s'auto-alimente de fantasmes, de nourriture dans tous les sens du terme, un peu à la manière d'un cannibale ?

là je viens de sentir une excitation qui me poussait à, mais voilà pas de psy. Et je pouvais prendre mon téléphone, il aurait été trop tard.

comment dépasser l'identification surmoïque qui entre en résonance dès la rencontre avec un autre?

patienter en attendant le prochain cycle? mais quel cycle? six-cles?
:evil:

Auteur:  gouachita [ Sam Juil 28, 2007 9:20 pm ]
Sujet du message: 

Bonsoir Oli

Pourquoi rechercher l'abréaction alors même que, de ce que j'ai compris de la psychanalyse, ce n'est pas l'abréaction qui permettrait une quelconque guérison de la névrose?

Gouachita

Auteur:  Oli [ Dim Juil 29, 2007 3:48 pm ]
Sujet du message: 

gouachita a écrit:
Bonsoir Oli

Pourquoi rechercher l'abréaction alors même que, de ce que j'ai compris de la psychanalyse, ce n'est pas l'abréaction qui permettrait une quelconque guérison de la névrose?

Gouachita


abréactions associations

Auteur:  Laandihna [ Dim Juil 29, 2007 5:39 pm ]
Sujet du message: 

gouachita a écrit:
Bonsoir Oli

Pourquoi rechercher l'abréaction alors même que, de ce que j'ai compris de la psychanalyse, ce n'est pas l'abréaction qui permettrait une quelconque guérison de la névrose?

Gouachita

Je ne crois pas que l'abréaction se « recherche », mais quand ça surgit, la seule chose que je puisse en dire, c'est que, sur le moment, « ça fait du bien ». Ensuite, bon, ça peut être un bon moyen de se faire, ou de chercher à se faire plaindre et de rester dans sa plainte… (Réflexion du moment avec l'humeur du moment.)
Il est sûr que l'on ne parvient pas à une quelconque guérison, mais si ça permet de se décharger d'un certain nombre d'émotions pathogènes à la longue, pourquoi pas…
À titre tout à fait personnel, je n'avais pas le droit de pleurer ni devant ma mère, ni devant mon père… Je suis incapable de manifester certaines émotions et certains sentiments. C'est un premier droit que je me suis offert…
Bon, j'ai sans doute encore été à côté de la plaque (ça y est, la plainte recommence, et son cortège d'attentes… mais aujourd'hui, je suis là-dedans).
B.

Auteur:  gouachita [ Lun Juil 30, 2007 5:13 pm ]
Sujet du message: 

Bonjour Oli

Il parait que le mois d'aût est une bonne période :wink:
Mais si c'est comme la dégustation des huitres, il vaut peut être mieux choisir des mois en "r" :wink:

:) Gouachita

Auteur:  bigminou [ Lun Juil 30, 2007 8:24 pm ]
Sujet du message: 

gouachita a écrit:
Bonjour Oli

Il parait que le mois d'aût est une bonne période :wink:
Mais si c'est comme la dégustation des huitres, il vaut peut être mieux choisir des mois en "r" :wink:

:) Gouachita


Mais non, c'est pas comme ça qu'on fait,
pas besoin de se baisser, pour la pêche à l'abréaction, il suffit d'attendre patiemment sur le divan, les yeux vers le ciel, que ça tombe tout seul comme des figues molles. :wink:

A consommer rapidement, c'est plein de jus, et étant donné la position alongée, on s'en fou partout, jusque dans le col de la chemise. 8)

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/