Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Jeu Nov 14, 2019 5:31 am



Répondre au sujet  [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 c'est quoi la fin? 
Auteur Message

Inscription: Sam Nov 17, 2007 7:39 am
Messages: 157
Message 
bonsoir am13 :)

et nous dirions alors : phââââme, je vous aime !! (sans rancune, julien :wink: )

_________________
G D S


Dim Nov 18, 2007 6:32 pm
Profil

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bonjour Grain de Sable,

citation :
Citation:
donc..... l'âme existe puisque la femme existe?.... et l'homme n'existe pas puisqu'animus est inventé?.... et la pièce est finie lorsque nous tombons les persona?


ouais, alors laissons tomber les masques, et posons nous la question "qui sommes nous ?" aie ....la seule chose dont on est sure, c'est qu'on va un jour mourir ....

bien sur que lame existe, puisqu'elle tranche ... :lol:


Citation:
une réflexion toute personnelle quant au "f" de "femme"... F..... on dirait un homme dressé vec un phallus...
mais ceci est une autre histoire.........



f comme fallu , ce qui faille toujours ?
ou f comme fée, celle qui fait, celle qui possède la baguette magique, qui ne faille pas ?
vous ne trouvez pas que le f ressemble aussi à une clef ? la clé du RIS, le clitoris ?

:wink:

au plaisir de vous lire :)


Lun Nov 19, 2007 10:07 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Bonjour Col chic,
je vous souhaite la bienvenue sur ce forum.

Citation:
mais j'ai besoin de pouvoir partager des expériences sur les fin d'analyse, et la façon dont on s'accomode de nos "petites casseroles" lorsqu'on est réparé, histoire de me laisser encore un peu de temps, et de me rassurer dans ces doutes affreux que j'ai actuellement.


j'espère que vous avez pu être rassurée par les réponses.
Je souhaiterais ajouter, qu'une analyse est terminée, quand la personne se sent heureuse de vivre, et ne se sent pas envie d'aller plus loin.
Il ne s'agit plus de soutenir des casseroles, (ca me fait penser à ce court métrage génial "le chien andalou" de Dali et Bunuel)
mais plutot de "ça qui roule" ça casse et ça roule, la pas roles et on casse les roles

L'inconscient étant toujours en mouvement, vous pouvez aussi pousser l'analyse autant qu'il vous en plaira...

:) j'espère ne pas vous avoir embrouillé

Bonne journée


Lun Nov 19, 2007 10:20 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Nov 17, 2007 7:39 am
Messages: 157
Message 
bonsoir Marie :)

votre interprétation du "f" est plus jolie que la mienne, mon ics me souffle de l'adopter :D

Citation:
ouais, alors laissons tomber les masques, et posons nous la question "qui sommes nous ?"

aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que dmain serait la réponse qui me viendrait dans l'instant :D

merci de votre accueil :) [/quote]

_________________
G D S


Lun Nov 19, 2007 9:37 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message 
Bonjour Marie,

Marie a écrit:
Bonjour Col chic,
je vous souhaite la bienvenue sur ce forum.


;) merci.

Marie a écrit:
Citation:
mais j'ai besoin de pouvoir partager des expériences sur les fin d'analyse, et la façon dont on s'accomode de nos "petites casseroles" lorsqu'on est réparé, histoire de me laisser encore un peu de temps, et de me rassurer dans ces doutes affreux que j'ai actuellement.


j'espère que vous avez pu être rassurée par les réponses.
Je souhaiterais ajouter, qu'une analyse est terminée, quand la personne se sent heureuse de vivre, et ne se sent pas envie d'aller plus loin.
Il ne s'agit plus de soutenir des casseroles, (ca me fait penser à ce court métrage génial "le chien andalou" de Dali et Bunuel)
mais plutot de "ça qui roule" ça casse et ça roule, la pas roles et on casse les roles

L'inconscient étant toujours en mouvement, vous pouvez aussi pousser l'analyse autant qu'il vous en plaira...

:) j'espère ne pas vous avoir embrouillé

Bonne journée


Vous ne m'embrouillez pas du tout. Cette réponse me semble bien logique en effet, d'un point de vue pratique du moins.
Et je crois que d'un point de vue théorique, s'interroger sur la fin de ce travail a même embrouillé Freud, alors... !

Par contre (quand même! ) je m'interroge tout de même, l'ayant pratiqué, sur l'arrêt de la psychanalyse à l'appréciation du patient.
En effet j'ai mis un terme à ce travail, car j'en ressentais le besoin.
Je me suis alors heurtée à un état qui m'était alors inconnu, me sentant à la foi béante et sur le point de me refermer. Les perseptions des choses, des souvenirs prenaient une teinte que je ne leur connaissais pas encore...
La sensation en fait de me retrouver seule avec un inconscient à vif. Ma psychanalyste m'avait mise en garde contre le danger de cette situation... Pour autant, pour plusieurs raisons (et sans doutes certaines que j'ignore encore) il fallait que je m'arrête.

Que pensez-vous de cela? la théorie prévoit-elle une "procédure" de fin d'analyse (j'imagine bien que non, mais peut-être voyez-vous de quoi je tente de parler) ?

Encore merci à vous tous... je découvre un lieu très e-agréable. :)


Mar Nov 20, 2007 2:51 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Bonsoir Col Chic

Est-ce que votre psychanalyste avait voulu vous dire que votre analyse n’était pas finie ?

Amitiés
Ingrid


Mer Nov 21, 2007 12:36 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
col chic a écrit:
Par contre (quand même !) je m'interroge tout de même, l'ayant pratiqué, sur l'arrêt de la psychanalyse à l'appréciation du patient.


Vous n'avez jamais été tenté de renverser ce problème : moi je serai plutôt tenté de dire qu'il n'y a que lui (l'analysant) qui a le pouvoir dans une analyse !… y compris celui que vous évoquez (d'apprécier ou pas) : le psychanalyste, quant à lui, le pouvoir, il semble n'en avoir cure, non ? Enfin ce serait plutôt ma position quoi !

col chic a écrit:
Encore merci à vous tous... je découvre un lieu très e-agréable. :)


Thanx,
cb.


Mer Nov 21, 2007 1:05 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bonsoir Col Chique,

ça serait quoi la fin au juste ?
pour moi ça a été la faim de plus encore ....
allez plus loin encore, et c'est ansi que j'en ai fait mon métier,

Votre désir avait été d'arrêter, à un moment. C'est encore de la psychanalyse...puisque c'est du désir.

L'important est en fait de savoir qu'à n'importe quel moment vous pouvez décider de reprendre, si vous en avez envie, car rien n'est définitif,

Pour l'anecdote, un enfant de 6 ans, en psychanalyse depuis 3 mois (oui, précoce elle s'allongeait), est rentré dans la salle d'attente du psy, l'a salué, et lui a dit "je n'ai plus envie de venir en séance", le psy lui a répondu " c'est toi qui décide, ma porte te sera toujours ouverte"
Les parents en payant une séance de 2mn ont découvert la valeur de la parole de leur enfant ...


Je ne vais donc pas rentrer dans les théories proposées par les uns et les autres,
pour moi, l'analyse est terminée lorsque vous le décidez.

au plaisir de vous lire

Marie


Jeu Nov 22, 2007 12:05 am
Profil Site Internet
Message 
Bonjour,

A propos de l’arrêt de la psychanalyse à l’appréciation du patient, je ne sais s’il s’agit de pouvoir ou de responsabilité , tout comme l’entrée en psychanalyse.
Le psy exerce t’il un pouvoir de décider ou engage t’il aussi sa responsabilité lorsqu’il prend en analyse ou accepte l’arrêt de celle-ci avec un patient ?
J’écoutais l’autre jour Bernard Cremniter à propos de « Comment rater sa psychanalyse », et il y faisait témoignage du pouvoir de manipulation dont il usait parfois …( http://www.bloghandicap.fr/archives/200 ... v_153.html ).
Les théories ou la pratique des uns et des autres?La théorie, elle marche toujours sur le papier mais en pratique c'est une autre histoire.


Jeu Nov 22, 2007 6:28 am
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
tootsie a écrit:
Il y faisait témoignage du pouvoir de manipulation dont il usait parfois…


Vous connaissez le bon mot de Lacan à un de ses analysants qui se plaignait que son psychanalyste le manipulait : Lacan lui répond :

“Oui, je vous manipule, mais c'est pour que vous ne soyez plus manipulé !” :lol:

Merci pour le lien : très bonne (et très drôle) interview !

@+, cb.


Jeu Nov 22, 2007 9:19 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Nov 17, 2007 7:39 am
Messages: 157
Message 
bonjour :)

Citation:
Oui, je vous manipule, mais c'est pour que vous ne soyez plus manipulé !”


mon interprétation en serait.... "je vous manipule et vous allez aimer ça

voui, je sais, je suis incorrigible... mais pas in cure able !! :D

bonne journée :D

_________________
G D S


Jeu Nov 22, 2007 9:41 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Chère bonne de la cure !

Comme le chantait si bien Annie Cordy : Ça me gratouille, ça me chatouille, ça me donn' des idées (ça vous en bouche un coin aussi hein cette référence ? :lol:)… Bref, ça nous manipule tant qu'on en est à la plainte : J'voudrais bien mais j'peux point !

@+, cb.
Tsoin tsoin tsoin !


Jeu Nov 22, 2007 9:52 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
cb a écrit:
tootsie a écrit:
Il y faisait témoignage du pouvoir de manipulation dont il usait parfois…


Vous connaissez le bon mot de Lacan à un de ses analysants qui se plaignait que son psychanalyste le manipulait : Lacan lui répond :

“Oui, je vous manipule, mais c'est pour que vous ne soyez plus manipulé !” :lol:

Merci pour le lien : très bonne (et très drôle) interview !

@+, cb.


et le plus cocasse, c'est que cet analysant ne serait pas revenu ... :lol:


Jeu Nov 22, 2007 12:25 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Nov 17, 2007 7:39 am
Messages: 157
Message 
Citation:
ça vous en bouche un coin aussi hein cette référence ?

alors là, master, vous m'estomaquâtes!!! et "ça" fait ce qu'il veut, où il veut, kant il veut :lol: !!!! et le corps d'Annie aussi
euhhhh, c'est vrai!! c'est pas elle qui aime les sucettes!!!! :roll:


Citation:
qu'on en est à la plainte

...... morne plainte ????

hé, l'amazone? où as-tu encore été trainé?? fais pas semblant de bosser, ça ne prend plus !! :wink:

_________________
G D S


Jeu Nov 22, 2007 7:01 pm
Profil

Inscription: Jeu Nov 22, 2007 2:53 pm
Messages: 1
Message 
hey ! cool sablé,
j'ai un os avec mes moires alors shiva doucement


Jeu Nov 22, 2007 10:20 pm
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron