Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Dim Aoû 18, 2019 12:37 am



Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 Place de l'analyste? 
Auteur Message

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bonjour Ingrid,

pour reprendre la réponse de CB, l'analyste n'a pas de place fixe dans le sens statique
il s'appuie sur ses analysants, c'est à dire sur le mouvement, le ça.

Dommage personne n'a réagi au film Ca se soigne ? parce qu'avec le regard de l'analyste l'interprétation est différence des critiques.
Le feu tricolore dans le film représente l'éternel recommencement, celui que le moi et le surmoi refoule par la dépression mais c'est aussi par un feu tricolore que le tom guérira.


Si l'analyste écoute le langage conscient de l'analysant, il se fait vite chier, en revanche, l'écouter du coté de l'inconscient, oui, il y a du mouvement, mouvement sur lequel nous nous appuyons.
Est ce clair ?

bonne soirée,
:)


Mar Fév 19, 2008 9:21 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Citation:
Mf, ce que tu dis me fait penser que de mon côté, pour les médecins mon souci est que je n’arrive pas à séparer leur métier de leur désir, d’où ma difficulté entre autres à aller les consulter.


Ingrid, qu'est ce que c'est pour toi le désir du médecin ?


Mar Fév 19, 2008 9:34 pm
Profil Site Internet
Message 
Citation:
Si l'analyste écoute le langage conscient de l'analysant, il se fait vite chier, en revanche, l'écouter du coté de l'inconscient, oui, il y a du mouvement, mouvement sur lequel nous nous appuyons.
Est ce clair ?

Exact, l'analysant aussi il se fait chier grave s'il n'écoute que le phrasé de son discours conscient , ça vous le fais aussi alors? :lol:


Mar Fév 19, 2008 9:41 pm

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
tootsie a écrit:
Citation:
Si l'analyste écoute le langage conscient de l'analysant, il se fait vite chier, en revanche, l'écouter du coté de l'inconscient, oui, il y a du mouvement, mouvement sur lequel nous nous appuyons.
Est ce clair ?

Exact, l'analysant aussi il se fait chier grave s'il n'écoute que le phrasé de son discours conscient , ça vous le fais aussi alors? :lol:


Voilà 3 psy ensemble dont 1 lit le journal, 2 se lamentent qu'ils n'ont pas de patients, alors le premier se retourne vers le 3eme celui qui lit, vous savez ? et lui dit "comment tu fais toi pour avoir autant d'analysants " ? alors le 3eme psy "HEIN ? QU'EST CE QUE TU DIS ?"


Mar Fév 19, 2008 9:50 pm
Profil Site Internet
Message 
:lol: :lol:


Mar Fév 19, 2008 9:55 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Bonsoir Marie

Merci, je crois que je comprends mieux ce que Christophe a voulu dire.
Désolée, je suis longue à la détente (heu et en écrivant ça aussi par la même occasion j’ai souvent du mal à me détendre).
Je doute encore plus de tout.

Pour le film Ca se soigne, j’ai lu ton message, mais je n’ai pas vu le film, et donc je ne sais pas quoi en dire. C'est pour ça que je n'ai pas répondu.

Pour le désir du médecin, ce que je veux dire c’est que pour moi si par exemple un médecin choisit telle spécialisation ça n’est pas un hasard. Je ne vois pas que le praticien qui ne verra que notre corps à soigner sans rien que ça lui fasse (je n’arrive pas à croire le contraire), mais d’abord ou plutôt l’homme ou la femme avec son désir.
Et comme je bloque pour aller voir certains médecins, je pense notamment au/à la gynécologue, eh bien j’ai peur d’un certain désir.
Par contre pour les psychanalystes j’ai du mal à les descendre de leur place.
Dis moi si ça n’est pas clair.

Bises
Ingrid


Mer Fév 20, 2008 1:12 am
Profil

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Citation:
je pense notamment au/à la gynécologue, eh bien j’ai peur d’un certain désir.


Et celui du dentiste aussi par exemple ? du gastro ? l'ORL ? :D

une histoire vraie dans laquelle une dame raconte un RDV avec son gynéco, et qui l'a embarrassée


Citation:
"J'avais un rendez-vous ce matin chez le gynéco lorsque je reçus un appel du cabinet l'avançant à 9:30.

J'avais juste le temps de me préparer et de foncer.

Comme la plupart des femmes, je fais un petit effort d'hygiène supplémentaire pour ce genre de visite, mais cette fois, je n'avais Pas le temps de faire le grand jeu. Je fonçais dans la salle de bain, attrapais une serviette à côté du lavabo, la trempais et me donnais un petit coup de nettoyage au bon endroit, pour être au moins présentable.

Je jetai la serviette dans le panier à linge sale, m'habillais et pris la voiture. Je fus au rendez-vous juste à temps à quelque minutes près.

Connaissant par coeur la procédure, je me mis sur la table, regardai le mur à l'autre bout de la pièce et pensai que j'étais à Paris ou quelque part loin d'ici.

Je fus un peu surprise lorsque le Docteur me dit :

- "Eh bien ! On a fait un petit effort supplémentaire, ce matin?!!!"

Mais je ne répondis pas.

Une fois la visite terminée, je rentrai à la maison pour une journée habituelle. Après l'école, pendant que ma fille de six ans jouait, elle m'appela de la salle de bain :

- "M'man, où est ma serviette?"

Je lui dis d'en prendre une dans l'armoire.

Elle me répondit :

- "Non, je veux celle qui était à côté du lavabo. J'ai mis toutes mes paillettes dedans."


Mer Fév 20, 2008 10:33 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Ingrid a écrit :
Citation:
Par contre pour les psychanalystes j’ai du mal à les descendre de leur place.


quelle est donc cette place que tu attribues aux psychanalystes ?

:)


Mer Fév 20, 2008 10:40 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Citation:
Pour le film Ca se soigne, j’ai lu ton message, mais je n’ai pas vu le film, et donc je ne sais pas quoi en dire. C'est pour ça que je n'ai pas répondu



http://fr.youtube.com/watch?v=tD-nSt1xo ... re=related

ps : au restau, c'est du caviar qu'ils ont dans l'assiette :D




Citation:
Je ne vois pas que le praticien qui ne verra que notre corps à soigner sans rien que ça lui fasse (je n’arrive pas à croire le contraire),



Dans ce film, c'est un praticien victime de l'érotomanie d'une Isabelle Carré sublime, ANNA M.
http://fr.youtube.com/watch?v=i2DIF1DnpJc


Mer Fév 20, 2008 12:28 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Merci Marie pour les vidéos.
Le film d’Anna M me tente particulièrement, d’autant plus que ça fait un moment que je ne suis pas allée au cinéma.
Oui Isabelle Carré est belle.
Je me pose une question, pourquoi le lien avec l’érotomanie par rapport à ce que je disais ?

Je trouve cette histoire avec le gynécologue très intéressante.
Deux choses m’interpellent:

Quand le gynécologue dit : - "Eh bien ! On a fait un petit effort supplémentaire, ce matin?!!!"
Pour moi, il fait plus que son travail ou il est en dehors non :oops: ?

Pour la serviette de la fille que sa mère lui a pris et à son insu (si j’ai bien compris ?), ça me fait penser que c’est souvent l’inverse que l’on entend habituellement, c'est-à-dire plutôt la fille qui aurait pu prendre la serviette de sa mère.
Je trouve cette con fusion intéressante (oui pour moi c‘est comme ça que je le ressens). Tout semble se mélanger et on ne sait plus qui est qui.


Marie a écrit:

quelle est donc cette place que tu attribues aux psychanalystes ?



Celle de l’interdit de l’inceste.


Marie a écrit:

Et celui du dentiste aussi par exemple ? du gastro ? l'ORL ? :D



Il n’y a qu’avec mon dentiste que ça passe (je crois que j’en avais déjà parlé un peu ici, mais je ne sais plus). Je le trouve très doux et très sympa. Il ne me soigne pas que mes dents quand j’y vais, car nous parlons pendant et après tous les deux
Sinon, j’y vais très rarement chez le médecin.


Miss a écrit:
Ca, c'est clair :D
Ca n'est pas un hasard, ça dépend de son classement :lol: :lol:


Miss, excuse moi, je ne comprends pas ce que tu veux dire ?


Amitiés
Ingrid


Mer Fév 20, 2008 2:57 pm
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message 
Marie a écrit:
Citation:
Pour le film Ca se soigne, j’ai lu ton message, mais je n’ai pas vu le film, et donc je ne sais pas quoi en dire. C'est pour ça que je n'ai pas répondu



http://fr.youtube.com/watch?v=tD-nSt1xo ... re=related

ps : au restau, c'est du caviar qu'ils ont dans l'assiette :D




Citation:
Je ne vois pas que le praticien qui ne verra que notre corps à soigner sans rien que ça lui fasse (je n’arrive pas à croire le contraire),



Dans ce film, c'est un praticien victime de l'érotomanie d'une Isabelle Carré sublime, ANNA M.
http://fr.youtube.com/watch?v=i2DIF1DnpJc


Oui, ANNA M. est remarquable ! Mais...

J'avoue quand même préférer la version A la Folie, pas du tout, largement sousestimé malgré une Audrey Tautou au sommet et un parti pris de la réalisatrice d'une très grande pertinence !

http://www.youtube.com/watch?v=91j8k1MApLU&feature=related


Mer Fév 20, 2008 4:33 pm
Profil Site Internet
Message 
Citation:
Quand le gynécologue dit : - "Eh bien ! On a fait un petit effort supplémentaire, ce matin?!!!"
Pour moi, il fait plus que son travail ou il est en dehors non ?


Faire de l'humour tout en travaillant c'est bien utile parfois ne serais-ce que pour désérotiser.

Pour les spécialités en médecine, comme les places sont limitées, ce sont les premiers au classement qui se servent et ont le choix, les derniers prennent les spécialités qui restent ou repassent l'internat( c'était comme cela à l'époque où j'étais étudiante).
Quant au pourquoi du choix d'une spécialité, celui-ci n'a pas forcément grand rapport avec "l'organe" choisi, certaines rapportent plus que d'autres aussi ,enfin pour certains étudiants que j'ai rencontré c'était un critère non négligeable .


Mer Fév 20, 2008 9:50 pm

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message 
j'ai adoré l'histoire avec du gêne echo :D

Mr et Mme Echo ont une fille...

:) mfc


Mer Fév 20, 2008 11:05 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
tootsie a écrit:

Faire de l'humour tout en travaillant c'est bien utile parfois ne serais-ce que pour désérotiser.



Bonsoir Tootsie

Bizarre je ressens le contraire de toi, que ça érotise plutôt dans ce contexte là avec ce que dit ce gynécologue :oops:

C’est vrai que ça peut être tout simplement de l’humour et rien de mal et donc inutile de s’affoler, mais en même temps c’est possible aussi de se servir de l’humour ( ?) pour tout justifier, tout laisser passer (je pense là à certains discours familiaux).

Amitiés
Ingrid


Mer Fév 20, 2008 11:51 pm
Profil
Message 
Bonjour Ingrid,

Sur l'humour: http://pagesperso-orange.fr/papiers.uni ... ycha27.htm

Ce qui érotise selon lui , ce sont peut-être les paillettes?Alors pour ne pas céder tout en satisfaisant le Moi, il fait de l'humour.

Excellente cette histoire :lol:


Jeu Fév 21, 2008 8:32 am
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 58 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron