Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

Place de l'analyste?
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=5&t=436
Page 4 sur 4

Auteur:  Marie [ Ven Fév 22, 2008 10:21 pm ]
Sujet du message: 

mfc a écrit:
tootsie a écrit:


l'humour est surmoïque?

mfc


il est où on veut l'humour, sur ou sous, dessus dessous,
tiens même dans les valises, :wink:
:)

Auteur:  mfc [ Sam Fév 23, 2008 1:14 am ]
Sujet du message: 

tootsie a écrit:
Vous avez beau dire, y'a pas seulement que dl'a pomme, y'a autre chose!


Non, mais ça vaut pas ça, de répéter la réplique entendue quelques minutes plus tôt!

J'peux faire pareil moi! et rappeller la réplique de Jeanne Moreau dans Nikita, réplique digne d'Ariane et Pénélope, qui auraient mieux fait d'être infidèles:
"Il ya deux choses à savoir à propos de la féminité, elle est sans limite et il ne faut pas hésiter à en abuser"
zavez vu où ça mène les psychanalystes?
c'est vrai, y a aut' chose que d'la pomme
:)

mfc

Auteur:  mfc [ Sam Fév 23, 2008 9:41 pm ]
Sujet du message: 

Miss a écrit:
Miss a écrit:
tootsie a écrit:
L'analyste infidèle, l'analyste un fil d'elle.Ariane et son fil ou Pénélope qui fait et défait sa toile...J'essaie aussi et voilà où me mène ce fil. :)


à elle ? :lol:


ou la cuisse ?

promis, juré, j'arrête :D


à la cuisse de jupiter?

mfc :)

Auteur:  tootsie [ Mar Mar 11, 2008 11:19 pm ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

Quel est le risque pour un analysant d'entendre le désir de son analyste?

Citation:
mfc : Bon, je sais plus si je suis dans le sujet, mais bref, l'analyste est peut être analysant mais pas au même moment, d'ailleurs il y a des moments, on ne sait plus qui est qui.


Je dois probabement être un peu fatiguée en ce moment aussi.

Auteur:  chb [ Mer Mar 12, 2008 8:02 am ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

tootsie a écrit:
Quel est le risque pour un analysant d'entendre le désir de son analyste ?

:lol: :lol: :lol: Ça marche à quoi d'après vous une analyse ? À l'essence ?

Auteur:  tootsie [ Mer Mar 12, 2008 9:56 am ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

Ma question n’était pas : avec quoi ça marche mais il y a-t-il un risque ?Le risque de ne jamais arriver à s’en défaire, le risque d’entendre et chercher à faire advenir le désir de son analyste et non le sien ?C’est un peu ce que dit Col chic à propos de devenir analyste par exemple. Je lisais cet article hier http://213.161.196.111/article_p.php?ID ... E_001_0111
« il suffit de supposer que l’analyste, à son insu même, place pour un instant son objet partiel, son agalma, dans le patient auquel il a à faire et là, en effet, on peut parler d’une contre-indication ». Puis ceci : http://pagesperso-orange.fr/liliane.fai ... /passe.htm « Il y a là, dans le moment de la fin de cure, quelque chose à analyser chez l'analyste, de l'ordre de la suggestion, ou de la résistance, ou de la névrose particulière de l'analyste. Si on le décrit ce phénomène en termes de suggestion, sans doute faut-il y lire comme une façon de ne pas laisser l'analysant libre de détacher son désir du désir de l'analyste, comme une tentative et un espoir, au moment du départ de l'analysant, (deuil non fait? Besoin narcissique?), d'imprimer sa marque de fabrique ou au moins de laisser sa trace. L'analysant peut le percevoir. Brusquement. Dans ce cas, cela fait partie de son paquet de dernière séance, avec lequel il devra ensuite faire quelque chose. » :?

Auteur:  chb [ Mer Mar 12, 2008 10:14 am ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

tootsie a écrit:
Ma question n’était pas : avec quoi ça marche mais il y a-t-il un risque ?


J'avais bien compris :lol: Oui, il y a un risque, énorme, le risque de sortir de sa névrose !… laquelle peut se définir comme une défense contre le désir… :lol:

Quant à l'agalma, c'est exactement le contraire de l'objet a. C'est l'objet a en tant qu'il pourrait être consistant, enveloppant ; c'est en quelque sorte ce qui comblerait le désir, au point justement de ne rien vouloir en savoir. Bref, c'est le contraire du désir.

Dîtes donc, ça carbure en ce moment hein !? :lol:

Auteur:  tootsie [ Mer Mar 12, 2008 12:14 pm ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

Citation:
J'avais bien compris Oui, il y a un risque, énorme, le risque de sortir de sa névrose !… laquelle peut se définir comme une défense contre le désir…


Faut pas me déshabiller ainsi de bon matin :wink:

Auteur:  mfc [ Mer Mar 12, 2008 2:37 pm ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

cb a écrit:
Ça marche à quoi d'après vous une analyse ? À l'essence ?


Euh... au Pet rôle ?

:) mfc

Auteur:  Marie [ Ven Mar 14, 2008 11:09 pm ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

miss a écrit :
Citation:
bref, ce patient ne croit plus en rien



ce rien là est consistant, puisqu'il est rempli de rien, (c'est exactement ce que dit Christophe), c'est le contraire de l'objet a, c'est à dire "l'antéros" :D

Auteur:  Marie [ Sam Mar 15, 2008 2:08 pm ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

Miss a écrit:
oui Marie, en attendant, si on a rien à se mettre sous la dent, cette vacuite-là, ça fout les jetons !!


oui, rien à se mettre sous la dent dans l'inconscient, ça fout les jetons d'or, ou des jouis d'or



Citation:
Il me semble que c'est Sophocle qui disait à Oedipe : "maintenant que je ne suis plus rien, je sais que je suis un homme".
enfin ça y'est, tu es une grande, ma petiote

Comme ça n'est pas pour tout de suite, cette nécessité du manque, ce mythe du "rien désertique"...pour l'occidentale que je suis c'est bien délirant tout ça, je préfère continuer avec mes petits hochets.



oups ! j'avais pas compris que vous étiez naine, je vous prénsente toutes mes confuses :lol:

plus sérieusement, la réponse c'est pas 'homme" mais 3 !
bien oui, 4, pour enfant, 2 pour homme, mais 3 pour 2 jambes plus lacanne !

Auteur:  mfc [ Sam Mar 15, 2008 3:00 pm ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

Marie a écrit:


plus sérieusement, la réponse c'est pas 'homme" mais 3 !
bien oui, 4, pour enfant, 2 pour homme, mais 3 pour 2 jambes plus lacanne !


Ben oui, jamais 2 sans 3.

:) mfc

Auteur:  Marie [ Jeu Mar 20, 2008 12:59 am ]
Sujet du message:  Re: Place de l'analyste?

mfc a écrit:
Marie a écrit:


plus sérieusement, la réponse c'est pas 'homme" mais 3 !
bien oui, 4, pour enfant, 2 pour homme, mais 3 pour 2 jambes plus lacanne !


Ben oui, jamais 2 sans 3.

:) mfc



alors oui, tu as raison,
4 - 2 - 3 c'est la bonne combinaison
écrit en chinois c'est encore mieux, tu verras :wink:

Page 4 sur 4 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/