Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Sam Nov 29, 2014 1:53 am



Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 "devenir" psychanalyste 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: "devenir" psychanalyste
am13 a écrit:

Ce qui interfère généralement, je crois que c'est l'excès de structure, l'excès de bords, obsessions ou manies ou habitudes, ce qui parfois rejaillit en symptômes...



Aurélien, je m'y perds, n'est-ce pas plutôt de la névrose dont tu parles là?

Amitiés
Ingrid


Dim Mar 09, 2008 11:42 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: "devenir" psychanalyste
Ingrid a écrit:
Est-ce quelque chose dans notre structure qui ne tient pas ?


Oui, Or et lien a raison : c'est la structure qui tient bon au contraire… qui ne l'hache rien ! :wink:

Ingrid a écrit:
Aurélien, je m'y perds, n'est-ce pas plutôt de la névrose dont tu parles là ?


Mais la structure c'est la névrose ! :wink:


Dim Mar 09, 2008 11:52 am
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: "devenir" psychanalyste
Ingrid a écrit:

Coucou Mf

Tes questions sont intéressantes mais difficiles pour moi et parce que je n’y vois pas clair déjà chez moi pour y répondre correctement.
J'en tremble (pas de ce que tu dis rassure toi).

Je ne sais pas ce qui peut faire qu’au cours de notre analyse lors de la régression nous pouvons passer de l’autre côté, d’autant plus que je suppose que ça ne devrait pas aller au déjà de la perversion polymorphe non ?
Peut-être est-ce en lien avec notre histoire et qui interfère avec notre psychanalyste dans le transfert ? Est-ce quelque chose dans notre structure qui ne tient pas?

Pour ce qui est de la position et de la relation à l’autre, je ne sais pas si je comprends bien ta question.
Demandes-tu s’il faut continuer l’analyse comme ça ou s’il vaut mieux qu’elle soit interrompue ?

Si quelquechose d'autre me vient, je reviendrai vers toi.

Bises :)
Ingrid


T'inquiète, Ingrid, je ne suis pqs très clqire non plus :wink:
Pour ce qui est de la relation à l'utre, j'avais compris que ce qui permettait de savoir dans quelle structure psychique nous vivions, c'était justement la relation à l'autre. euh , je sais plus, à l'autre ou à l'Autre?
Bon, enfin bref, j'ignore si sous pretexte qu'on puisse se sentir pervers, il faut poursuivre ou arrêter sa cure, j'aurais tendance à penser qu'il faut continuer, mais rien n'empêche de l'interrompre. Par contre je pense que pour exercer la profession de psychanalyste il fautt être clair avec sa relation à l'autre. Je crois que ça rejoint ce que disais Lacan à propos des canailles. Un analysant peut cesser sa cure en étant canaille, ce n'est pas bien grave si ça l'aide à vivre, mais un psychanalyste non.

Pour ces histoire de bords, j'avais tendance à penser : c'est le bord qui s'effrite, alors évidamment, on a tellement la trouille de tomber dans le trou, qu'on s'accroche au bord qui tient encore.

:) mfc


Dim Mar 09, 2008 5:52 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: "devenir" psychanalyste
mfc a écrit:




Je crois que ça rejoint ce que disais Lacan à propos des canailles. Un analysant peut cesser sa cure en étant canaille, ce n'est pas bien grave si ça l'aide à vivre, mais un psychanalyste non.

Pour ces histoire de bords, j'avais tendance à penser : c'est le bord qui s'effrite, alors évidamment, on a tellement la trouille de tomber dans le trou, qu'on s'accroche au bord qui tient encore.

:) mfc



c'est exactement ça,
la canaille, c'est le discours du surmoi, pour le psychanalyste, la passe consiste à "passer" dans le discours cynique, c'est à dire du ça.

t'as la trouille du trou ?
la trouille mot valise de la trouvaille ? pour citer lacan "le seul trou qui vaille, c'est la trouvaille"

:)


Jeu Mar 20, 2008 12:55 am
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: "devenir" psychanalyste
Marie a écrit:


t'as la trouille du trou ?
la trouille mot valise de la trouvaille ? pour citer lacan "le seul trou qui vaille, c'est la trouvaille"

:)

ben oui, quoi! J'ai la trouille du fond du trou perdu :wink:

:) mfc


Ven Mar 21, 2008 9:27 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: "devenir" psychanalyste
Que de sentiers battus depuis les recherches de l´homme de science Freud confronté à l´hystérie... Que de livres vendus depuis qu´un psychanalyste ait parlé de notre face cachée: l´inconscient. La psychanalyse n´est-elle pas en perpétuelle évolution depuis sa naissance ? L´histoire de la psychanalyse dans le monde me semble prouver tant elle est riche de ses courants, de ses écoles, que la psychanalyse est par essence évolutive. Evolutive pour toujours mieux se rapprocher de la cause ... "Connais-toi toi-même" et pour aller jusqu´au processus d´individuation selon Jung.
La psychanalyse est-elle encore dans sa phase de "mise en culture" ? L´avenir nous dira si les psychanalystes que nous sommes auront réussi à s´opposer à "l´état thérapeutique" selon la formule de Thomas Szasz.Freud, Jung, Lacan, Klein, Reich pour ne citer qu´eux ont laissé à la communauté psychanalytique leurs théories, leurs doctrines. Ensuite, il semblerait que le nouvel analyste, comme il en serait coutume, devrait choisir son camp ! Le nouvel analyste devrait choisir sa théorie ou bien en établir une autre, la sienne...
La psychanalyse serait-elle une superposition de doctrines, séparées les unes des autres ? La psychanalyse ne peut se contenter d´être une collection de systèmes non reliés . La psychanalyse peut être reconnue comme scientifique mais elle doit en même temps, si elle est scientifique, exiger une qualité de formation des futurs analystes en assurant un enseignement le plus ouvert possible sur les expériences des grands noms du monde de la psychanalyse.
Par ailleurs, nous devons insister sur l´essentiel de la formation : l´analyse elle-même . La culture psychanalytique apporte ensuite des éléments de comparaison permettant au jeune analyste d´élargir son champ de compréhension. La neutralité de jugement doit enfin être garantie dans le cabinet du nouvel analyste. Reconnaissons que certains "psychanalystes" ne remplissent pas cette garantie de neutralité de jugement. Reconnaissons aussi que la politique des clans n´a pas servi à l´évolution de la psychanalyse, bien au contraire. Que ces "petites" guerres des théories soient enfin dépassées et nous pourrons y arriver si nous tendons tous vers un comportement scientifique respectant nos spécificités.
Pour reprendre une expression d´Antoine Fratini, ne tombons pas dans le "chaudron"des psychothérapies ! et j´ajouterai que ce chaudron n´a rien de magique ! Concentrons notre travail à la rencontre des théories psychanalytiques, ne nous cachons pas derrière un Maître si grand soit- il !
De ces rencontres peuvent encore naître de nouvelles expériences si nous apprenons à "échanger" dans le respect de chacun. L´Association Européenne de Psychanalyse s´inscrit totalement dans cette démarche, ce qui permet aux jungiens, aux freudiens, aux kleiniens et aux autres d´avancer dans leurs travaux. Je pense en effet que le psychanalyste ne doit jamais laisser son "travail" de côté, "travailler" pour ajuster ses idées en les comparant aux autres et éventuellement revoir certains aspects de sa conception de l´appareil psychique par exemple. La remise en cause doit être permanente chez le psychanalyste. Ainsi, nous ne pouvons que reconnaître nos difficultés à généraliser toute méthode .C´est dans cet esprit de rencontre et de proposition que la psychanalyse doit réapprendre à travailler. Nous pourrons ainsi continuer notre voyage vers le développement des profondeurs de l´être humain, où l´existence de chacun n´est qu´un fragment d´un tout plus vaste et inconnu qui s´étend sur des millénaires, éternellement fertile et en perpétuelle évolution. Mais ce fragment doit être considéré et appréhendé dans sa globalité, car tout est lié. Tout est en mouvement.
Ne s´intéresser qu´à l´aspect conscient de la psyché en voulant passer sous silence l´aspect inconscient qui est en nous, semble aujourd´hui une grave erreur, et c´est la place très précisément de la psychanalyse que d´assurer cette approche globale réunissant conscient et inconscient individuel et collectif (si l´on se place dans une conception d´origine jungienne de l´appareil psychique). La lecture d´une phrase avec son sujet, son verbe et ses compléments ne prend son sens réel que lorsque le texte est abordé en entier, il en est de même avec l´ensemble du système psychique. Aucune structure ne peut être mise de côté. c´est dans un ensemble harmonisé que le devenir psychique de l´individu pourra continuer son cheminement et son accomplissement. La psychanalyse est là pour aider l´individu vers cet accomplissement.

jean-yves Métayer

http://devenirpsy.canalblog.com/

_________________
jean-yves


Dim Avr 27, 2008 7:36 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: "devenir" psychanalyste
:lol: :lol: :lol: Ça c'est de la casquette ! :lol: :lol: :lol:

Bienvenue sur ce forum Jean-Yves ! Enfin, si vous y restez… :lol:


Dim Avr 27, 2008 7:45 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: "devenir" psychanalyste
OUI ,
MERCI !
POURQUOI je ne resterais pas ici ? sympa non ?
jean-yves :D

_________________
jean-yves


Dim Avr 27, 2008 7:54 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: "devenir" psychanalyste
Alors super ! On va bien çamuser ! :wink:


Dim Avr 27, 2008 8:42 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: "devenir" psychanalyste
Bonsoir Jean-Yves

Je suis interpellée par ce que vous dites et je m’y perds un peu.
Peut-être aussi que je comprends mal.


JEAN YVES METAYER a écrit:
Le nouvel analyste devrait choisir sa théorie ou bien en établir une autre, la sienne...


Est-ce que vous prenez en compte l’histoire de chaque analysant(e) ?
La psychanalyse ne se réinvente t-elle pas avec chaque analysant(e) ?
Pourquoi dites-vous la sienne (celle de l'analyste?) ?

JEAN YVES METAYER a écrit:
Ne s´intéresser qu´à l´aspect conscient de la psyché en voulant passer sous silence l´aspect inconscient qui est en nous, semble aujourd´hui une grave erreur, et c´est la place très précisément de la psychanalyse que d´assurer cette approche globale réunissant conscient et inconscient individuel et collectif (si l´on se place dans une conception d´origine jungienne de l´appareil psychique)


Je croyais que la psychanalyse ne s’intéressait qu’à l’inconscient ?

JEAN YVES METAYER a écrit:
[b]La psychanalyse serait-elle une superposition de doctrines, séparées les unes des autres ? La psychanalyse ne peut se contenter d´être une collection de systèmes non reliés . La psychanalyse peut être reconnue comme scientifique mais elle doit en même temps, si elle est scientifique, exiger une qualité de formation des futurs analystes en assurant un enseignement le plus ouvert possible sur les expériences des grands noms du monde de la psychanalyse.


Désolée, je n’arrive pas à savoir si vous dites que la psychanalyse est scientifique pour vous, ou si elle ne l’est pas ?


Il y a d'autres choses, mais voilà déjà pour l'instant.

Amitiés, Ingrid


Dim Avr 27, 2008 11:48 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: "devenir" psychanalyste
Ingrid a écrit:
Bonsoir Jean-Yves

Je suis interpellée par ce que vous dites et je m’y perds un peu.
Peut-être aussi que je comprends mal.


JEAN YVES METAYER a écrit:
Le nouvel analyste devrait choisir sa théorie ou bien en établir une autre, la sienne...


Est-ce que vous prenez en compte l’histoire de chaque analysant(e) ?
La psychanalyse ne se réinvente t-elle pas avec chaque analysant(e) ?
Pourquoi dites-vous la sienne (celle de l'analyste?) ?

j'entends par "choisir sa théorie" : choisir "son école"...FREUD LACAN JUNG KLEIN REICH . . . . . ok ?

JEAN YVES METAYER a écrit:
Ne s´intéresser qu´à l´aspect conscient de la psyché en voulant passer sous silence l´aspect inconscient qui est en nous, semble aujourd´hui une grave erreur, et c´est la place très précisément de la psychanalyse que d´assurer cette approche globale réunissant conscient et inconscient individuel et collectif (si l´on se place dans une conception d´origine jungienne de l´appareil psychique)


Je croyais que la psychanalyse ne s’intéressait qu’à l’inconscient ?

oui et non ...
Nous visons la prise de conscience de l'inconscient...L'élargissement du champ de conscience...
je voulais aussi dire de faire attention aux "psychothérapies"...à la mode , qui , elles ne visent que la "guérison"...et non cette prise de conscience...
Vous voyez ?


JEAN YVES METAYER a écrit:
[b]La psychanalyse serait-elle une superposition de doctrines, séparées les unes des autres ? La psychanalyse ne peut se contenter d´être une collection de systèmes non reliés . La psychanalyse peut être reconnue comme scientifique mais elle doit en même temps, si elle est scientifique, exiger une qualité de formation des futurs analystes en assurant un enseignement le plus ouvert possible sur les expériences des grands noms du monde de la psychanalyse.


Désolée, je n’arrive pas à savoir si vous dites que la psychanalyse est scientifique pour vous, ou si elle ne l’est pas ?

Et bien , elle peut le devenir ! si......
pour moi , ce n'est pas fondamental tout simplement...


Il y a d'autres choses, mais voilà déjà pour l'instant.

Amitiés, Ingrid


Amitiés également,
jean-yves
:lol:

_________________
jean-yves


Dernière édition par Jean-Yves Métayer le Lun Avr 28, 2008 4:17 pm, édité 1 fois.



Lun Avr 28, 2008 7:58 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: "devenir" psychanalyste
Image


Lun Avr 28, 2008 12:01 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: "devenir" psychanalyste
mfc a écrit:
Marie a écrit:


t'as la trouille du trou ?
la trouille mot valise de la trouvaille ? pour citer lacan "le seul trou qui vaille, c'est la trouvaille"

:)

ben oui, quoi! J'ai la trouille du fond du trou perdu :wink:

:) mfc



le gouffre ?

il n'est pas si profond...
Simplement , ne plus avoir peur de l'inconnu...
ne pas avoir peur de Soi...
Je suis mon Ami...

une question de temps ?

jean-yves M.

_________________
jean-yves


Lun Avr 28, 2008 5:16 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: "devenir" psychanalyste
JEAN YVES METAYER a écrit:

j'entends par "choisir sa théorie" : choisir "son école"...FREUD LACAN JUNG KLEIN REICH . . . . . ok ?




Bonsoir Jean-Yves

Pourquoi est-ce que ça semble important pour vous (si j’ai bien compris ?) d’appartenir à une école ?

De mon côté, je ne vois pas Freud comme un homme de science, mais plutôt comme un grand psychanalyste.
Il a su entendre les hystériques.

Bonne soirée
Ingrid


Mar Avr 29, 2008 12:17 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: "devenir" psychanalyste
Ingrid a écrit:
JEAN YVES METAYER a écrit:

j'entends par "choisir sa théorie" : choisir "son école"...FREUD LACAN JUNG KLEIN REICH . . . . . ok ?




Bonsoir Jean-Yves

Pourquoi est-ce que ça semble important pour vous (si j’ai bien compris ?) d’appartenir à une école ?

De mon côté, je ne vois pas Freud comme un homme de science, mais plutôt comme un grand psychanalyste.
Il a su entendre les hystériques.

Bonne soirée
Ingrid


Ingrid ,
non , justement , l'école n'est pas si importante , évitons de n'avoir qu'un seul son de cloche...Par exemple :
école Freudienne

un psychanalyste dit "freudien" se place "automatiquement" dans la topique du ça du moi et du surmoi...
il passe donc à côté de la notion de Soi , expliquée par Jung...
Voila un exemple...

NON , je pense et je souhaite que les psychanalystes de demain s'ouvrent davantage vers toutes les théories.

L'avenir de la psychanalyse en dépend je pense ...?

être soi , tout simplement , sans se cacher derrière une pancarte , un système , et peu importe le système ...
Ne pas faire du copier-coller...

Qu'est-ce que la neutralité d'un psychanalyste ?

http://psychoanalyse.canalblog.com/

Le monde PSY doit s'ouvrir ...

_________________
jean-yves


Mar Avr 29, 2008 9:25 am
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 57 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron