Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Mar Oct 22, 2019 1:01 pm



Répondre au sujet  [ 152 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
 Analyse en ligne 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Barre-barie numérique
Non, non il n'est pas question de reprocher quoi que ce soit à qui ce soit, vous avez eu parfaitement raison JC et l'aller-retour est très bon : c'est justement pour cette raison que l'on peut regretter que le forum e-thérapie soit fermé.

Mais comme je viens de lire l'article de Zizek je fais moi aussi un copié collé ici pour voir s'il n'y a pas quelques éléments dans son discours présentement un peu trop philosophe, que l'on pourrait néanmoins récupérer ici pour faire rebon-dire le débat dit de l'analyse en ligne :

Citation:
« Ma cyberidentité excède mon moi "réel". Notre identité sociale, la personne que nous prétendons être dans nos rapports sociaux, est déjà un "masque", elle présuppose déjà le refoulement de nos pulsions inadmissibles. Or, c’est précisément lorsque ce n’est "qu’un jeu", lorsque les normes réglementant nos échanges "réels" sont temporairement suspendues, que nous pouvons nous permettre de laisser apparaître ces attitudes refoulées.
Prenons l’exemple classique de l’individu timide et impuissant qui adopte l’identité d’un meurtrier sadique et d’un séducteur irrésistible quand il participe à un jeu interactif sur Internet. Il est bien trop simple de ne voir dans cette identité qu’un simple supplément imaginaire, une échappatoire temporaire à l’impuissance dont il souffre dans la réalité. L’idée est plutôt que le fait de savoir que le jeu interactif dans le cyberespace "n’est qu’un jeu" l’autorise à "montrer son vrai moi", à faire des choses qu’il n’aurait jamais accomplies dans ses interactions réelles : la vérité sur cette personne est exprimée sous la forme d’une fiction. Le fait même que je perçoive mon image virtuelle comme un simple jeu m’autorise à lever les obstacles habituels qui m’empêchent de laisser s’exprimer mon "côté obscur" » (Slavoj Zizek, «Démocratie ou barbarie numérique», LeMonde.fr).
Source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 213,0.html


Il me semble que cela va tout à fait dans le sens des arguments que Marie développe.

à vous lire, cb.


Ven Jan 26, 2007 5:06 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bonjour JC

Vous avez raison de distinguer les deux, e-thérapie et psychanalyse.

J'ai lu les arguments de Yleroux, et je trouve que ses arguments se tiennent. La psychologie ne saurait se passer du corps, de l'âme et du conscient.

En revanche, dans la psychanalyse, ses arguments ne tiennent plus car pour la psychanalyse, il n'y a que des signifiants, 'un signifiant c'est ce qui représente un sujet pour un autre signifiant" disait Lacan
La specificité même de l'analyse en ligne, c'est que j'y suis à ma place de psychanalyste... celle du vide.
Il n'y a dans mes analyses sur le net que des mots, que des signifiants, on ne s'encombre pas du conscient.
exemple :
Un analysant m'écrit :" S "
je lui réponds : $
il me paie la séance,
et voilà qu'il est libéré d'une épouse tyranique, qu'il rencontre une femme plus jeune, et riche.
et en plus il roule en Rolls :D


cordialement,
Marie


Ven Jan 26, 2007 5:36 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Déc 04, 2006 7:02 pm
Messages: 85
Localisation: Paris
Message 
ah le pouvoir du "S" barré... :wink:

_________________
L'idéologie se construit toujours contre la psychologie - Albert Camus in l'homme révolté (note de bas de page)

http://www.jcdardart.fr/


Ven Jan 26, 2007 5:44 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bonjour Christophe
Citation:
Pour les e-psychanalystes : la question peut être traitée simplement : peut-on devenir e-psychanalyste sur la seule expérience d'une e-analyse ?


e-psychanalyste/ e-analyste ? c'est à dire phonétiquement i- psychanalyte, i-analyste, i comme inconscient ? :D


alors ma réponse sera une question : comment devient-on psychanalyste de l'inconscient ? :lol:

amitiés,


Ven Jan 26, 2007 5:49 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Marie a écrit:
bonjour JC

Vous avez raison de distinguer les deux, e-thérapie et psychanalyse.

J'ai lu les arguments de Yleroux, et je trouve que ses arguments se tiennent. La psychologie ne saurait se passer du corps, de l'âme et du conscient.

En revanche, dans la psychanalyse, ses arguments ne tiennent plus car pour la psychanalyse, il n'y a que des signifiants, 'un signifiant c'est ce qui représente un sujet pour un autre signifiant" disait Lacan
La specificité même de l'analyse en ligne, c'est que j'y suis à ma place de psychanalyste... celle du vide.
Il n'y a dans mes analyses sur le net que des mots, que des signifiants, on ne s'encombre pas du conscient.
exemple :
Un analysant m'écrit :" S "
je lui réponds : $
il me paie la séance,
et voilà qu'il est libéré d'une épouse tyranique, qu'il rencontre une femme plus jeune, et riche.
et en plus il roule en Rolls :D


cordialement,
Marie



Bonjour Marie

Sincèrement, es-tu sérieuse dans ce que tu dis, ou est-ce que tu plaisantes?

Amitiés, Ingrid


Ven Jan 26, 2007 5:57 pm
Profil
Message 
Marie a écrit:
e-psychanalyste/ e-analyste ? c'est à dire phonétiquement i- psychanalyte, i-analyste, i comme inconscient ? :D


ah! je n'avais pas entendu la même chose :D

J'entends : Euh...psychanalyste et Euh...analyse :)

e-analyse serait une analyse douteuse ou une analyse imaginaire? Pourqui (je voulais dire pourquoi, mais je laisse l'erreur de frappe) insister tellement sur ce e-?

:) Gouachita


Ven Jan 26, 2007 6:11 pm
Message 
Marie a écrit:
exemple :
Un analysant m'écrit :" S "
je lui réponds : $
il me paie la séance,
et voilà qu'il est libéré d'une épouse tyranique, qu'il rencontre une femme plus jeune, et riche.
et en plus il roule en Rolls :D


J'y connais rien, mais n'y aurait-il pas un p'tit chouïa de fantasme, là?

Gouachita :)


Ven Jan 26, 2007 6:14 pm

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Gouachita a écrit:
Marie a écrit:
exemple :
Un analysant m'écrit :" S "
je lui réponds : $
il me paie la séance,
et voilà qu'il est libéré d'une épouse tyranique, qu'il rencontre une femme plus jeune, et riche.
et en plus il roule en Rolls :D


J'y connais rien, mais n'y aurait-il pas un p'tit chouïa de fantasme, là?

Gouachita :)


un fantasme tu crois ? euh ..pourqui ? :wink:


Ven Jan 26, 2007 7:33 pm
Profil Site Internet
Message 
Parce que tu n'as pas écrit

Il laisse tomber sa jeune femme belle et riche pour épouser une femme tyrannique, pauvre comme job, a du vendre sa rolls pour payer sa psychanalyse et maintenant roule en vélo :)

T'as raison, c'est plutôt ça c'est un fantasme, toi ta phrase c'était une idée reçue :) un préjugé :)

:wink: Gouachita


Ven Jan 26, 2007 7:38 pm

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
bonsoir Ingrid

Citation:
Bonjour Marie

Sincèrement, es-tu sérieuse dans ce que tu dis, ou est-ce que tu plaisantes?

Amitiés, Ingrid



Bien-sur que je suis sérieuse quand je distingue la psychothérapie de la psychanalyse.
Et l'analyse en ligne est quelque chose de sérieux, pas une braderie.

Marie


Sam Jan 27, 2007 1:17 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Gouachita a écrit:
Parce que tu n'as pas écrit

Il laisse tomber sa jeune femme belle et riche pour épouser une femme tyrannique, pauvre comme job, a du vendre sa rolls pour payer sa psychanalyse et maintenant roule en vélo :)

T'as raison, c'est plutôt ça c'est un fantasme, toi ta phrase c'était une idée reçue :) un préjugé :)

:wink: Gouachita



si sa femme tyranique avait l'âge de sa mère :wink: , et qu'il trouve une femme de son âge, du même niveau social que lui, dont il tombe amoureux; (puisque c'était son désir) j'y vois pour ma part un noeud borroméen, :lol:

la rolls bien-sur c'était juste un clin d'oeil sur nos premiers posts

amitiés


Sam Jan 27, 2007 1:42 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: Barre-barie numérique
cb a écrit:
Mais comme je viens de lire l'article de Zizek je fais moi aussi un copié collé ici pour voir s'il n'y a pas quelques éléments dans son discours présentement un peu trop philosophe, que l'on pourrait néanmoins récupérer ici pour faire rebon-dire le débat dit de l'analyse en ligne :

Citation:
« Ma cyberidentité excède mon moi "réel". Notre identité sociale, la personne que nous prétendons être dans nos rapports sociaux, est déjà un "masque", elle présuppose déjà le refoulement de nos pulsions inadmissibles. Or, c’est précisément lorsque ce n’est "qu’un jeu", lorsque les normes réglementant nos échanges "réels" sont temporairement suspendues, que nous pouvons nous permettre de laisser apparaître ces attitudes refoulées.
Prenons l’exemple classique de l’individu timide et impuissant qui adopte l’identité d’un meurtrier sadique et d’un séducteur irrésistible quand il participe à un jeu interactif sur Internet. Il est bien trop simple de ne voir dans cette identité qu’un simple supplément imaginaire, une échappatoire temporaire à l’impuissance dont il souffre dans la réalité. L’idée est plutôt que le fait de savoir que le jeu interactif dans le cyberespace "n’est qu’un jeu" l’autorise à "montrer son vrai moi", à faire des choses qu’il n’aurait jamais accomplies dans ses interactions réelles : la vérité sur cette personne est exprimée sous la forme d’une fiction. Le fait même que je perçoive mon image virtuelle comme un simple jeu m’autorise à lever les obstacles habituels qui m’empêchent de laisser s’exprimer mon "côté obscur" » (Slavoj Zizek, «Démocratie ou barbarie numérique», LeMonde.fr).
Source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 213,0.html


Il me semble que cela va tout à fait dans le sens des arguments que Marie développe.

à vous lire, cb.


bonsoir Christophe,
Merci de nous faire profiter de cet article,
En fait, d'après Zizet, le net serait comme une "autre scène", ou la scène d'un théâtre sur laquelle le comédien peut se laisser aller à ses pulsions parce qu'il empreinte un rôle ?
Cet article me fait penser au psychodrame psychanalytique, le patient qui par le jeu, va s'autoriser à exprimer ses pulsions.
A développer...


Sam Jan 27, 2007 3:21 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Déc 04, 2006 7:02 pm
Messages: 85
Localisation: Paris
Message 
J'ai pensé un peu aussi au psychodrame.

Sinon je conseille à ce propos le texte de Freud:
"Personnages psychopathiques à la scène" in Résultats, idées, problèmes I
.

_________________
L'idéologie se construit toujours contre la psychologie - Albert Camus in l'homme révolté (note de bas de page)

http://www.jcdardart.fr/


Sam Jan 27, 2007 1:53 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
jcdardart a écrit:
Sinon je conseille à ce propos le texte de Freud:
"Personnages psychopathiques à la scène" in Résultats, idées, problèmes I
.



merci JC,
est ce que tu sais s'il existe une version en ligne ?


bonne journée


Sam Jan 27, 2007 2:59 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Déc 04, 2006 7:02 pm
Messages: 85
Localisation: Paris
Message 
J'ai pas trouvé même sur
Code:
http://www.megapsy.com/french/pionniers.htm


Peut-être est-il possible de le trouver en allemand:
Psychopathische personen auf der Bühne
c'est un texte de 1905 ou 1906.

Fait notable je n'ai pas trouvé sa référence dans les G.W.

_________________
L'idéologie se construit toujours contre la psychologie - Albert Camus in l'homme révolté (note de bas de page)

http://www.jcdardart.fr/


Sam Jan 27, 2007 3:13 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 152 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron