Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

Autoanalyse
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=5&t=78
Page 1 sur 2

Auteur:  Marie [ Sam Jan 27, 2007 2:42 am ]
Sujet du message:  Autoanalyse

bonjour à tous,

sur le post "analyse sauvage" , Schubertiade a soulevé le point de l'autoanalyse.

qu'est ce qu'une autoanalyse ? et à quoi peut-elle aboutir ? quelles seraient à votre avis les différences (s'il y en a) avec un travail d'introspection ?


A vous lire

Auteur:  chb [ Sam Jan 27, 2007 12:55 pm ]
Sujet du message:  Oto-rhino-analyse

Marie et Schubertiade, merci à vous deux d'ouvrir ce post ; une petite précision peut-être avant le véritable départ de ce fil qui, je n'en doute pas, va nous passionner : Freud n'a pas tant fait une auto-analyse, qu'une Oto-rhino-analyse !

Bien à vous, cb.

Auteur:  Oli [ Sam Jan 27, 2007 7:44 pm ]
Sujet du message: 

Deux termes :
l'autoanalyse serait la visite aléatoire du fond intérieur tandis que l'analyse sauvage serait ses manifestations reçues en rapport avec les personnes croisant l'autoanalysant.

Je répète ce qu'a déjà écrit Marie sur le post Analyse sauvage, et la réponse à Schubertiade.

Une question me taraude : comment arrêter l'autoanalyse? Je ne sais pas!
:(

Auteur:  marabout [ Sam Jan 27, 2007 9:42 pm ]
Sujet du message: 

bonsoir,

autoanalyse ou introspection ce n'est pas moi qui viendrai dire s'il y a différence ou pas.

pendant plusieurs années j'ai fait des cauchemars ; toujours avec la même personne, mon mari décédé(veuve parce que pas pu divorcer).
chaque cauchemar étant devenu l'annonce d'une guigne dans ma vie.(pour le moment je ne le vois plus dans mes nuits mais les problèmes arrivent toujours à arriver !!).
j'en arrivais à avoir peur de m'endormir. Quand il riait c'était terrible.
il y a un peu plus d'un an j'ai commencé à m'intéresser à la psychanalyse d'un peu plus près, à lire les discussions sur certain forum, à chercher un peu beaucoup en moi ;
et il y a quelque temps ,sans entrer dans les détails, il m'est apparu évident que je culpabilisais à cause de la tombe(fin de concession..).
ça semble peut-être simpliste vu comme ça .
mes cauchemars ont cessé.
reste un fond d'angoisse.
peut-être rien à voir avec l'autoanalyse, sans doute avec l'introspection, j'ai simplement affronté ma peur.
si je suis hors sujet vous me le dites, n'est-ce pas ? :?

Auteur:  bellavida [ Dim Jan 28, 2007 8:48 am ]
Sujet du message: 

bonjour Marabout :D
bonjour à tous

peut-être me trompe-je énormément :P mais je verrais l'autoanalyse et l'introspection comme deux barreaux d'une même échelle qui mène à la connaissance de soi....
comment, chui pas claire?!?! :lol:
lorsqu'une question nous taraude (au fait, bonjour Oli :) ) et que nous en cherchons la signification en nous, c'est ce que je mettrais sous le terme d'introspection ....une sorte de voyage interieur avec état des lieux :wink:
l'autoanalyse serait alors plus ce qui peut en découler par la suite, c'est à dire utiliser les outils à ma disposition pour "réparer" mon interieur afin que, si un problème similaire survient, il ne puisse plus faire tâche...

quant à arrèter une autoanalyse ... y me semble que tant que nous restons en mouvement (en vie), elle est active.... :) non?

bon dimanche à tous :D

Auteur:  gouachita [ Dim Jan 28, 2007 12:19 pm ]
Sujet du message: 

Barreaux d'échelle ou barreaux de prison?

Dans l'auto analyse il y a beaucoup de repliement sur soi. J'ai l'impression que c'est le Moi qui cherche à tout prix à rester maître de sa demeure.

Entre deux séances avec le psy, le patient passe pas mal de temps à s'auto-analyser, non? de quoi ensuite régaler son psy des fruits de ses cogitations.

Gouachita :)

Auteur:  bellavida [ Dim Jan 28, 2007 1:20 pm ]
Sujet du message: 

bonjour Gouachita

verre à moitié plein ou à moitié vide? :wink:
je ne "vois" pas l'autoanalyse comme un repliement, mais comme un reliement à soi :)
et il est évident (pour moi) que pour arriver à s'autoanalyser (redondance, mais c'est dimanche! :wink: ), les outils dont je parle sont ceux qui me sont donnés en analyse (hi, hi analyse :lol: )
sinon, gare à l'auto...allumage !! :P
pour récapépetter, je verrais donc : introspection :idea:===> analyse :) ====> autoanalyse :D
(viii, aujourd'hui grand soleil dans le sud, donc verre à moitié plein :lol: )

Auteur:  gouachita [ Dim Jan 28, 2007 1:38 pm ]
Sujet du message: 

Bonjour bellavida

Mais je suis une fan de l'autoanalyse :D Je rempli tellement le verre que ça déborde :D

Seulement je suis certaine que ça mène à certains moment à une impasse aussi. qunad on s'en aperçoit on va chez le psy :) pour nous aider à desemmêler tous les noeuds qu'on a rajouté.

:) Gouachita

Auteur:  chb [ Dim Jan 28, 2007 1:54 pm ]
Sujet du message: 

Bonjour, j'apprécie particulièrement la question d'Oli et le post de Marabout que je me permets de ponctuer.

Oli a écrit:
Comment arrêter l'autoanalyse ?


En supprimant l'auto (je crois que la question comprenait déjà la réponse).

marabout a écrit:
Si je suis hors sujet… ?


Là, je ne le pense pas, merci à vous.

@+, cb.

Auteur:  schubertiade [ Jeu Fév 01, 2007 3:56 pm ]
Sujet du message: 

Gouachita a écrit:
Bonjour bellavida

Mais je suis une fan de l'autoanalyse :D Je rempli tellement le verre que ça déborde :D

Seulement je suis certaine que ça mène à certains moment à une impasse aussi. qunad on s'en aperçoit on va chez le psy :) pour nous aider à desemmêler tous les noeuds qu'on a rajouté.

:) Gouachita


De cela je suis convaincue aussi : à un moment donné on arrive au fond de l'impasse !(c'était sans doute déjà une impasse, mais de loin ça se voyait pas! :? )

De noeuds ajoutés, mais parfois des noeuds démêclés, non?
J'ai le sentiment qu'à condition que les noeuds ne soient pas trop gros, l'auto-analyse est très pratique, non?
N'est-ce pas avant tout l'envie de ne pas considérer les choses comme une fatalité? Moi je trouve ça sympa.

Maintenant, j'avoue que je suis bien contente de m'adresser à une spécialiste! C'est forcément plus parlant, et pour cause....

Auteur:  chb [ Jeu Fév 01, 2007 4:26 pm ]
Sujet du message:  Loto-analyse

Bon, et puis il y a Loto-analyse aussi ! 100% des gagnants ont tenté leur “sens” ! Le gros lot ? Perso : j'échange ma Rolls contre Sophie Favier… Ah !… Bien carrossé aussi, non ?… Comme quoi il y a du sexuel même dans Loto-analyse !

Numéro complémentaire : le 28 (ça c'est pour ceux qui ont suivi depuis le début).

@+, cb.

Auteur:  schubertiade [ Jeu Fév 01, 2007 4:37 pm ]
Sujet du message:  Re: Loto-analyse

cb a écrit:
Bon, et puis il y a Loto-analyse aussi ! 100% des gagnants ont tenté leur “sens” ! Le gros lot ? Perso : j'échange ma Rolls contre Sophie Favier… Ah !… Bien carrossé aussi, non ?… Comme quoi il y a du sexuel même dans Loto-analyse !

Numéro complémentaire : le 28 (ça c'est pour ceux qui ont suivi depuis le début).

@+, cb.


Entre la Rolls et Sophie Favier, moi je préfère même pas chercher à comprendre... :lol:
A.

Auteur:  jcdardart [ Jeu Fév 01, 2007 4:56 pm ]
Sujet du message: 

Ou faut-il entendre: dans la Rolls avec Sophie Favier ;) ?

Auteur:  chb [ Jeu Fév 01, 2007 9:48 pm ]
Sujet du message:  Truc

Ah ! ouais excellent ! Bon, ça doit pas être mon truc dans les voitures…

@+, cb.

Auteur:  Marie [ Ven Fév 02, 2007 1:30 am ]
Sujet du message: 

Bonsoir,



Schubertiade a écrit
Citation:
De cela je suis convaincue aussi : à un moment donné on arrive au fond de l'impasse


c'est surtout que le risque est de perdre pied avec la réalité non ?


Bellavida a écrit
Citation:
il est évident (pour moi) que pour arriver à s'autoanalyser (redondance, mais c'est dimanche! ), les outils dont je parle sont ceux qui me sont donnés en analyse


Ce qui veut dire pour toi, Bellavida, que l'autoanalyse n'est possible qu'au terme d'une analyse ?


JC a écrit
Citation:
Ou faut-il entendre: dans la Rolls avec Sophie Favier ?

Tu parles de faire une analyse en Rolls ? :lol:

Page 1 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/