Forums Psychanalyse-paris.com
http://psychanalyse-paris.com/forums/

Da Vinci Code, quête du Graal et Cause freudienne
http://psychanalyse-paris.com/forums/viewtopic.php?f=9&t=74
Page 1 sur 1

Auteur:  margarita [ Mar Jan 23, 2007 1:31 am ]
Sujet du message:  le code da vinci

Très belle article... je voudries la part suivant pour la traduire aussi et la mettre sur l'espace à espagnol.
peux tu me dire oú il est la seconde part?

merci
margarita

Auteur:  chb [ Mar Jan 23, 2007 9:13 am ]
Sujet du message:  Lequel

De quel article parles-tu margarita ? :)

Auteur:  margarita [ Mar Jan 23, 2007 5:41 pm ]
Sujet du message:  da vince code

Da Vinci Code, quête du Graal et Cause freudienne

merci

Auteur:  chb [ Mar Jan 23, 2007 6:01 pm ]
Sujet du message: 

Non il n'y a pas de suite (du moins pour l'instant) pour la simple raison que le cartel a splitté comme on dit !

cordial, cb.

Auteur:  gouachita [ Mar Jan 23, 2007 7:26 pm ]
Sujet du message: 

Bonjour Margarita

Dans la série Da vinci Ode, il y a les textes "Freud et l'enfant vautour" et "Das Ding chez les tontons flingueurs"

Bon c'est vrai que cb, à force de jouer avec les bourre pif et les "tchunk ,tchunk" des silencieux des tontons flingueurs, il a réussi à flinguer Leonard :) , mais Freud y reste très présent.

:) Gouachita

Auteur:  margarita [ Mar Jan 23, 2007 8:15 pm ]
Sujet du message:  da vince code

ok, d'accord. Désolée.
Car il y a là sur la jouissance féminine et le mystique: un sujet de nos jours, d'un côté. Et d'une autre ce de l'injection d'Irma et les affaires (laissez faires) de Freud dans l'histoire de la psychanalyse, comment il fait accès au symbolique malgré lui-même et ses amis. :-) Comment Lacan y peut lire, IRS non sans hérésie. Celle du féminin sacré comme celle d'Autre absolu, le surmoi maternelle, et la chute à fin de l’analyse, le passe pour le sujet d’y pouvoir entre tout les femmes choisir une a la place de renoncer a une entre tous les femmes (comme renoncer au sacré cœur qui est Roy entre tous les hommes). Même pour les sujets féminins je pense, pouvoir se choisir à soi même comme sa propre création à la place de la femme aimé pour son père. Etc.

Ok. J’attends la suite quelque jour qui soie.
Et je vais faire la cène donc... article y compris.

a+ tard

Auteur:  chb [ Mar Jan 23, 2007 10:06 pm ]
Sujet du message: 

Non mais moi, margarita, je me suis laissé embarquer, ou fait embarquer (presque de force) dans un cartel sur le féminin : je pourrais presque dire que je suis une victime du féminin !

bien à vous, cb.

PS : J'essaierai de vous répondre quand même, mais nous avons une grande spécialiste du féminin ici que j'invite à prendre part au sujet.

Auteur:  gouachita [ Mer Jan 24, 2007 12:18 am ]
Sujet du message: 

Bon, j'ai préféré diviser le sujet et créer ce fil pour l'article, l'autre étant juste un post it d'annonce.

Voici aussi le lien vers le texte Da Vinci Code, quête du Graal et Cause freudienne

http://www.psychanalyse-paris.com/Da-Vinci-Code-quete-du-Graal-et.html

Et la traduction en espagnol de Margarita :

http://www.psychanalyse-paris.com/Codigo-Da-Vinci-busqueda-del-Grial.html

Gouachita :)

Auteur:  margarita [ Mer Jan 24, 2007 3:11 am ]
Sujet du message:  la structure, assujettis de l'inconscient

À suivre donc… les pauvres victimes…
Oui, je te crois…
Je viens de relire, l’ouverture et recommence la lettre volée… le structure donc…
Le relire maintenant puis de bcps d’ans… c’est trop intéressent car on y lit d’autres choses…
Comment le signifient détermine, comment nous somme assujettis du signifient ! Il est impressionnant vraiment prend conscience de cela.
L’exemple de la case vide qui donne Derrida (dans un texte d’un psychanalyste pour moi lis), c’est excellent. C’est le vide, là où il va prendre place le signifient chaque fois, et c’est là où nous tous sommes assujettis, car cette vide c’est l’inconscient, là où peut-être le sujet fait son apparition et suive son chemin.
Je relis et mes patients marchent donc pour la bonne voie… j’étude et les effets sont bien reçu…
D’autre part, l’équivoque d’inconscient à la place d’inconsistant sur les écrits dans la lettre volée au commencement ! C’est grave ! Pour les gens de lange espagnole ! et dans l’overture, il dit Poe a la place de Pope qui es l’auteur du The rape of the lock. (ce sont celles que je viens de trouver… on pas sait combien d’autres on y va trouver).
Je me suis répétée cette phrase bcps d’ans ! Et maintenant je sais pour quoi. Là il y avait une équivoque… ! « Par quelles voies de l’imaginaire viens dans le plus intime de l’organisme humaine à pris place le symbolique ». (Je la dis par cœur). Et en suit il dit textuel « L'enseignement de ce séminaire est fait pour soutenir que ces incidences imaginaires, loin de représenter l'essentiel de notre expérience, n'en livrent rien que d'inconsistant, sauf à être rapportées à la chaîne symbolique qui les lie et les oriente. » en espagnol il dit textuel aussi « La enseñanza de este seminario está hecha para sostener que estas insistencias imaginarias, lejos de representar de representar nuestra experiencia, no entregan de ella sino lo inconsciente, a menos que se les refiera a la cadena simbólica que las conecta y las orienta. »

Je suis perplexe. Comment on peut ici, une citoyenne commun et courent, se rendre compte de ces failles des traductions ou de transcriptions ?. Comment ? Bon ! Combiens de temps il a fallu pour que moi se rendre compte de cela… presque d’abord appris le française (pas bien) et ensuite lire et lire... Sans délire cette fois, j’attends ! ;-)

Pour ça je traduis, pas pour seul traduire, que dit de mon non bien savoir la langue française, mais pour ne me laisser plus trahir…, tromper :-)

Mais d’autre part, on doit être hérésie ! Et croire bcp moins aux textes sans laisser de les relire. ;-)

Merci Gouachita, la marseillaise… ¡ d’avoir mis les textes….
Bon, là il est de la structure qu’il s’agit à la fin.
Comment la répétition laisse les traits de l’équivoque…
Le texte sur la structure que je lis à ce moment comme part de mon relire la lettre volée etc. a par titre « A la recherche de la lettre perdue » c’est de M. Hisashi FUJITA, et on le trouve dans « http://stl.recherche.univ-lille3.fr/sem ... Lacan.html

a+ tard!

Auteur:  gouachita [ Mer Jan 24, 2007 9:45 pm ]
Sujet du message: 

margarita a écrit:
Je me suis répétée cette phrase bcps d’ans ! Et maintenant je sais pour quoi. Là il y avait une équivoque… ! « Par quelles voies de l’imaginaire viens dans le plus intime de l’organisme humaine à pris place le symbolique ». (Je la dis par cœur). Et en suit il dit textuel « L'enseignement de ce séminaire est fait pour soutenir que ces incidences imaginaires, loin de représenter l'essentiel de notre expérience, n'en livrent rien que d'inconsistant, sauf à être rapportées à la chaîne symbolique qui les lie et les oriente. » en espagnol il dit textuel aussi « La enseñanza de este seminario está hecha para sostener que estas insistencias imaginarias, lejos de representar nuestra experiencia, no entregan de ella sino lo inconsciente, a menos que se les refiera a la cadena simbólica que las conecta y las orienta. »


En relisant la phrase en français, si Lacan avait accordé inconsistant avec "ces incidences imaginaires", ça n'aurait pas été. Il dit "d'inconsistant"

Dans la version mal traduite non seulement le mot inconsistant a été traduit par Inconscient mais le d' est devenu l'
Faudra que j'essaye de lire Lacan en espagnol, j'ai l'impression que ça me parle davantage.

:) Gouachita

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/