Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Dim Juil 21, 2019 1:44 am



Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
 Lacan dans le prétoire 

Êtes-vous pour ou contre l'action en justice menée par l'Association des Amis de Jacques Lacan ?
Pour : L'exécuteur testamentaire semble abuser de sa mission en ne divulguant pas ce qu’il a été chargé de divulguer dans un délai raisonnable. 86%  86%  [ 6 ]
Contre : C’est un procès d’imposture mené par des disciples qui auraient voulu être les préférés mais qui n’ont pas eu le bonheur d’avoir été choisis. 14%  14%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 7

 Lacan dans le prétoire 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Lacan dans le prétoire
Pour alimenter la polémique, je vous propose ce petit sondage que vous pouvez à votre guise étayer de vos commentaires sur ce fil.

Base de la discussion : le commentaire de l'Audience du vendredi 26 janvier 2007 à la 3ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, rédigé par Pascale Robert-Diard sur son blog, intitulé « Lacan dans le prétoire » et dont voici un extrait :

« Lorsque enfin, l’affaire lacanienne fut appelée par la présidente de la chambre, la salle s’emplit de partisans de Jacques-Alain Miller qui, régulièrement ponctuaient de soupirs ou de commentaires acides les arguments développés par l’avocat de l’association des Amis de Jacques Lacan, Me Bernard Edelman. ? “La question qui est posée au tribunal est de savoir si un exécuteur testamentaire peut abuser de sa mission en ne divulguant pas ce qu’il a été chargé de divulguer dans un délai raisonnable”, a indiqué l’avocat, spécialiste du droit d’auteur et philosophe. “À la mort de Jacques Lacan, il restait vingt-deux séminaires à publier. De 1981 à 2006, Jacques-Alain Miller en a publié sept, soit un tous les trois ans et demi. Il en reste donc quinze, ce qui à ce rythme, prendra quarante-deux ans et nous amène à… 2048 ! Jacques-Alain Miller aurait alors 102 ans !”, a poursuivi l’avocat. » (Pascale Robert-Diard, Prdchroniques.blog.lemonde.fr).

Source : http://prdchroniques.blog.lemonde.fr/20 ... -pretoire/

Site web de l'Association des Amis de Jacques Lacan : http://www.publierlacan.org

à vous lire,
cb.


Mer Jan 31, 2007 3:26 pm
Profil Site Internet
Message 
ah pardon! Je n'avais pas vu ce petit sondage.

Je trouve qu'à partir du moment qu'une personne a nommé en toute conscience un exécuteur testamentaire, celui ci a sa confiance, et tant pis si d'autres personnes pensent qu'elle est mal placé.

Surtout que les séances de séminaires de Lacan avaient tellement d'assistants, dont plusieurs enregistraient ses discours, que leurs transcriptions circulent un peu partout.

Gouachita


Jeu Mar 29, 2007 8:22 pm

Inscription: Mer Juil 04, 2007 10:33 pm
Messages: 10
Localisation: Rio de Janeiro
Message 
oui, Guachita, mais pourquoi "ça" ne circule pas?

je n'ai su de psychanalyse-paris que par hasard, parce que je fouillais sur wikipédia et j'ai trouvé un lien vers le séminaire de Bormans...

et alors j'ai finalement su qu'il y avait des "éditions de l'AFI" des séminaires, et je me suis inscrite exactement pour en savoir plus...

et, en plus, je découvre qu'existe une Association des Amis de Jacques Lacan...

c'est comme un chemin de pierres, auxquelles on peu se heurter, ou les prendre comme signes du chemin à suivre pour qu'on puisse refaire l'intégralité de son oeuvre qui est, il me le semble, le premier pas pour la dé-couvrir de toutes les interprétations faites en son nom... n'importe si intéressantes ou pas, ces interprétations ne sont toujours que des interprétations d'une oeuvre qui se consèrve encore inaccessible...

et les séminaires compilés par Miller en sont une interprétation... c'est dur de le dire, mais c'est vrai... non seulement il a aseptisé Lacan, mais moi-même j'ai trouvé une inconsistence de syntaxe sur les premières pages de L'Envers de la Psychanalyse... alors restituer l'esprit Lacan ainsi que la con-sistence de son oeuvre s'impose définitivement...

à nous de trouver les accès et de les rendre disponibles pour ceux qui le veulent, non?


Jeu Juil 05, 2007 5:34 pm
Profil
Message 
Bonjour Kika et bienvenue sur le forum :)

En dehors du web, j'ignore comment les textes sur la psychanalyse, et en particulier ceux de Jacques Lacan, circulent. Je suppose que ce sont les professionnels qui font des recherches qui se les passent entre eux.

Sur le Web, quand je tape sur Google "séminaires de Jacques Lacan", apparaissent des sites qui en propose des lectures ou des écoutes, certaines accessibles au grand public, d'autres sur inscription et parfois moyennant paiement.

A l'international (j'ai vu que vous étiez au Brésil), il est sûrement plus difficile de se procurer des traductions mais là encore, par les professionnels(analystes, chercheurs et passionés) il doit y avoir moyen de se les procurer.

Pour que ça circule, des fois il faut chercher longtemps.

:) Gouachita

J'ai vu que j'étais minoritaire sur le sondage :(


Jeu Juil 05, 2007 8:13 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Oui, Kika, bonjour et bienvenue sur ce forum, merci de nous avoir rejoint. Donc oui, — un poste rapide avant desperate housewives — la bibliothèque de l'AFI (désormais ALI) est une véritable caverne de trésors lacaniens, puisque l'association a entrepris, essentiellement depuis le milieu des années 90, de publier l'intégral des séminaires de Lacan, — publication hors commerce, ou documents internes destinés à ses membres, afin d'échapper à la vindicte millerienne.

Il est très simple de s'apercevoir, dès le premier coup d'œil, que le travail de JAM n'est pas à la hauteur ; lorsque l'on a sous les yeux un exemplaire AFI, on s'aperçoit en effet tout d'abord que les séminaires publiés par JAM sont tout bonnement coupés : vous savez que jusqu'à la fin de son enseignement, les séminaires de Lacan sont scandés d'exposés de ses élèves : 2, 3, 4 par an. Nulle trace dans les séminaires de JAM (sauf 1 fois : avec Robert Lefort je crois), tandis qu'ils sont là, intactes, dans les publications de l'AFI ; résultat au premier coup d'œil donc : un séminaire de l'AFI fait quasiment le double de volume d'un séminaire publié par JAM.

Si bien qu'il est possible de renverser la proposition millérienne ci-dessus évoquée pour sa défense (et pour laquelle Gouachita a voté) : Ce n'est pas tant un procès d’imposture mené par des disciples qui auraient voulu être les préférés mais qui n’ont pas eu le bonheur d’avoir été choisis ; c'est JAM qui les a éjecté de la publication des séminaires, dans lesquels ils avaient bien été choisi par le maître pour parler de sa position même.

Mis à part ça : le nombre de scories incroyable, etc.

Que pêche-t-on comme poissons au Brésil ?


Jeu Juil 05, 2007 8:45 pm
Profil Site Internet

Inscription: Mer Juil 04, 2007 10:33 pm
Messages: 10
Localisation: Rio de Janeiro
Message 
pour la circulation, c'est vrai que la "transmission-Lacan" se fait par voies indirectes, c'est bien ce qu'il a fait, un discours à cerner, à suivre, à épingler... tel que le discours de l'analysant... donc, lire Lacan c'est une formation... d'où l'importance de le lire tel qu'il l'a dit... pour les écrits, c'est plus facile, mais pour ses séminaires, oui, il faut chercher ou trouver, n'est-ce pas? c'est toute une voie, quoi dire alors de sa voix? l'ecouter c'est l'entendre...

oui, je vais m'informer sur ALI, comment en devenir membre, etc. et peut-être leurs proposer d'entamer les traductions.

je crois que s'ériger sur un "testament de Lacan" c'est stupide... il était certainement sous l'effet d'opiacés en dosages massives pour supporter la douleur du cancer qui le rongeait... en plus, il y a un truc qui vraiment nous permet de dire que Miller n'honore pas les voeux de Lacan, et celà on peut le constater dans une phrase de "en guise de conclusion"...

ce qui n'empêche qu'il fasse, Miller, des avancés sur ce qui lui semble important, par exemple cette histoire de "fonction psychotique"... la clinique lui est peut-être beaucoup plus féconde que l'héritage dont il est le porteur malgré lui (sic)... mais Lacan le dit textuellement, juste avant d'annoncer son cancer: "j'ai toujours en moi souhaité, c'est un Wunsch, à savoir que quelqu'un me relaie, prenne la trace, il n'y a certes pour ça pas besoin de faire preuve d'originalité, quelqu'un qui cavalerait en avant, je ne vois pas en quoi ça diminuerait son originalité d'être parti de mes bases"... et malheureusement, Miller a besoin de faire preuve d'originalité, donc il "corrige" les "excès" lacaniens en les coupant, tranchant tout simplement...

tel que Siboni a coupé le nom de ceux qui lui ont permis de lancer son site, où se trouve le document que je cite: http://www.lutecium.org/Jacques_Lacan/t ... nement.pdf

et en fait il faut que quelqu'un leurs dise que, les preuves d'originalité, on en a besoin que lorsque elle nous fait défaut, non?

( :shock: qu'est-ce que c'est "avant desperate housewives"? et puis les poissons, je préfère les laisser tranquilles dans leurs eaux ;) oui je préfère les pechés à la pêche ;)))


Dernière édition par kika le Mer Juil 11, 2007 1:37 am, édité 1 fois.



Jeu Juil 05, 2007 10:35 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Bon, Kika, une précision : je n'y suis pour rien dans les versions du séminaire dites “rue cb”. Mais il n'y pas desperate housewives au Brésil ?


Jeu Juil 05, 2007 10:50 pm
Profil Site Internet

Inscription: Mer Juil 04, 2007 10:33 pm
Messages: 10
Localisation: Rio de Janeiro
Message 
ah, ces desperate housewives!!!!! bien sûr, elles y sont sur toute la planète déjà, sauf chez moi, car je n'ai pas de téle ;)

d'ailleurs j'allais te demander si il ne vaudrait pas la peine changer le sens de parution des messages, pour que le dernier posté puisse être le premier à paraitre sur la liste...


Jeu Juil 05, 2007 10:57 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Jan 11, 2009 2:31 pm
Messages: 48
Message Re: Lacan dans le prétoire
Bonjour, je suis un ancien membre de l'EEE cercle de Genève. Je souhaiterai votre avis sur cette pensée. Les éditions du Seuil sont destinés à un large public. Ainsi faire connaitre Lacan aux francophones dans une approche je dirais simple. Quitte à déplaire au noyau de spécialistes qui pourraient argumenter, inventorier par des publications annexes. Les éditions de JAM gagnent en restant quelque peu vulgarisées par l'accroissement du lectorat. Meilleures salutations.


Dim Jan 11, 2009 3:23 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: Lacan dans le prétoire
lemercier steeve a écrit:
Je souhaiterai votre avis sur cette pensée. Les éditions du Seuil sont destinés à un large public. Ainsi faire connaitre Lacan aux francophones dans une approche je dirais simple. Quitte à déplaire au noyau de spécialistes qui pourraient argumenter, inventorier par des publications annexes. Les éditions de JAM gagnent en restant quelque peu vulgarisées par l'accroissement du lectorat.


Cette pensée qui est la votre, et qui est si j'ai bien compris, celle de rendre accessible la psychanalyse à un plus large public, avait déjà été envisagée par Freud en son temps, notamment dans «Les voies nouvelles de la thérapeutique psychanalytique» (1919) (Résultats, idées, problèmes, vol. II, PUF, Paris, 1985, pp. 131-141).

Sa réponse était dès cette époque très claire : La volonté de “généraliser” ou de “simplifier” la psychanalyse est une résistance à l’Inconscient.

À la fin de sa vie, il n'avait pas changé d'opinion : «L’analyse est comme une femme qui veut être conquise, mais qui sait qu’on aura peu d’estime pour elle si elle n’oppose pas de résistance» (S. Freud, lettre à S. Zweig datée du 20 juillet 1938).

Je vous souhaite la bienvenue sur ce forum !


Dim Jan 11, 2009 4:11 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Jan 11, 2009 2:31 pm
Messages: 48
Message Re: Lacan dans le prétoire
Merci pour votre réponse érudite. Cependant que Freud soit la réference lacanienne même si parfois il faut tomber les lunettes, c'est naturel, par contre il semble dommage de s'arrêter à l'inconscient comme axe de raisonnement mais garder la conscience comme objectif de réflexion garante d'une certaine vérité. Merci encore à bientôt.


Lun Jan 12, 2009 12:19 am
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Lacan dans le prétoire
lemercier steeve a écrit:
Merci pour votre réponse érudite. Cependant que Freud soit la réference lacanienne même si parfois il faut tomber les lunettes, c'est naturel, par contre il semble dommage de s'arrêter à l'inconscient comme axe de raisonnement mais garder la conscience comme objectif de réflexion garante d'une certaine vérité. Merci encore à bientôt.


Quelle certitude ? Celle du mi-dire ?


Lun Jan 12, 2009 9:07 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Jan 11, 2009 2:31 pm
Messages: 48
Message Re: Lacan dans le prétoire
Vous avez raison je me prend parfois la pastèque en communiquant je viens de conseiller à un rabbin de prendre en charge l'exode du peuple d'Israël pour la Sardaigne. Si la référence freudienne est très claire pour la technique trouvez-vous aussi que l'appui affectif ou spirituel de Lacan soit Hegel dans son développement raisonné? A bientôt


Mer Jan 14, 2009 8:23 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: Lacan dans le prétoire
lemercier steeve a écrit:
Vous avez raison je me prend parfois la pastèque en communiquant je viens de conseiller à un rabbin de prendre en charge l'exode du peuple d'Israël pour la Sardaigne. Si la référence freudienne est très claire pour la technique trouvez-vous aussi que l'appui affectif ou spirituel de Lacan soit Hegel dans son développement raisonné? A bientôt
:lol:

Hegel a joué un rôle important jusque dans les années 60 et pour la théorisation d'alors du désir... Mais pas forcément plus important que Heidegger.
Après, le détour par l'Asie (le japon puis -et surtout- la Chine) l'a amené à définitivement désystématiser et dédialectiser...
Le borroméisme rend Hegel inutile, même concernant le désir ou le sacrifice...


Ven Jan 16, 2009 6:55 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Jan 11, 2009 2:31 pm
Messages: 48
Message Re: Lacan dans le prétoire
Ce noeud borroméen, quelles jolies îles soit dit en passant, qui reprend la réalité en topologie? Il y a un terre à terre dans toutes les oeuvres de Hegel qui rejoindrait le réel et le symbolique et un grand saut dans l'imaginaire avec la phénoménologie? Enfin c'est ainsi que je vous comprends. Merci de votre patience bon Maître. Votre dévoué Slm.


Ven Jan 16, 2009 8:37 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron