Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Sam Oct 25, 2014 9:01 am



Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
 ek-sistance de l'inconscient 
Auteur Message

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message ek-sistance de l'inconscient
Citation:
Pendant que je te réponds, je voulais te dire que je n’ai pas compris ce que tu entends par l’inconscient n’existe pas.Quand j’ai lu que l’inconscient n’existe pas, je me suis dite toute de suite, mais alors que ce sont mes rêves et ce qui fait que je répète tout le temps parce que je ne peux pas m’en empêcher ?
Mais, je crois désolée que je n’ai pas compris le sens de l’inconscient n’existe pas.
Merci si tu as envie d’expliquer.


J'ai déplacé ta question de manière à pouvoir ouvrir un nouveau fil.

je commence si tu le permets Christophe, en attendant que tu y répondes à ta façon.

L'inconscient n'existe pas en tant que matière, et encore moins en tant que concept, c'est du temps (non pas chronologique) mais une "pulsation temporelle"
et tu as raison de le souligner, il se manifeste dans le rêve, dans les actes manqués etc,

A vous lire


Ven Sep 14, 2007 12:39 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
S'il y a une chose sur laquelle Freud a insisté, c'est bien que l'inconscient n'est pas localisable. Autant le psychisme des médecins est localisable, dans le cerveau par exemple ; autant le psychisme des philosophes ou des psychologues est localisable dans un état, celui de la conscience, avec son corrélatif conceptuel (la logique) ; autant l'inconscient au sens freudien n'est ni localisable dans le cerveau, ni dans un état de conscience ou d'inconscience (ce n'est pas là l'inconscient au sens freudien), et n'est encore moins repérable à l'aide de la logique aristotélicienne.

Donc première évidence l'inconscient n'existe pas. Il n'existe pas et pourtant il se manifeste par ses formations : rêves, lapsus, symptômes, actes manqués, etc. Il n'existe pas, et pourtant il se fait entendre : c'est ce qui fait dire à Lacan, en parfaite cohérence avec Freud, que l'inconscient ex-siste. C'est-à-dire qu'il est ex-centré, sinon ex-centrique. C'est toujours ailleurs : l'autre scène comme disait Freud (Andere Schauplatz). Et l'on va d'ailleurs à sa rencontre, toujours fortuite, que par la libre association : dites ce qui vous passe par la tête, bref : dîtes “autre chose”, ou l'autre chose, celle qui vous taraude.

Dans cette “ex-sistence”, il n'y a aucun parisianisme ou intellectualisme, mais une exigence : celle de ne pas céder sur le caractère toujours excentrique de cet inconscient ; “intellectualisme” disait Lacan dans Télévision (puisqu'on le traitait déjà de la sorte — c'est fou ce que les critiques de la psychanalyse et des psychanalystes sont peu inventifs !), on dit “intellectualisme”, mais ça ne fait pas le poids lorsqu'il s'agit de savoir qui a raison rétorque Lacan ; bref, tant qu'on en est encore là, on a toujours rien dit ! (… ce qui est faussement confortable.)

Si l'on cède là-dessus, tout se met très vite à marcher à l'envers : l'inconscient devient une simple “hypothèse” et se trouve associé à des considérations sociologiques, politiques ou que sais-je ? Autant d'assertions qui ne partagent qu'un seul but : celui de remplir l'inconscient de sens ; bref : celui du refoulement de la parole du sujet et, partant, de sa souffrance.

L'inconscient, c'est justement l'expulsé du sens : “C’est l’aversion du sens… le choc en retour du verbe, en tant que le verbe n’est là que pour ça – ça qui de l’immondice dont le monde s’émonde en principe – si tant est qu’il y ait un monde. Ça ne veut pas dire qu’il y arrive. L’homme est toujours là. L’ex-sistence de l’immonde, à savoir de ce qui n’est pas monde, voilà le réel tout court” (RSI, 11/03/75).

La psychanalyse ne propose aucune nouvelle vision de la dite humanité, bien au contraire, elle ne cède en rien sur son inhumanité.


Ven Sep 14, 2007 10:25 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Un grand merci pour les éclaircissements :)

Amitiés
Ingrid


Ven Sep 14, 2007 11:14 pm
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message 
Et réduire l'ICS à un concept serait justement de l'inconscience... Ce serait ne pas comprendre qu'il est toujours vide (de sens), devenir (jouis-sens) et chaos (indé-sens).


Dim Sep 16, 2007 3:12 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Miss a écrit:
Tout cela, selon moi, est très taoïste, ce réel en tant qu'impossible.


Oui, d'ailleurs Lacan ouvre le séminaire I (Les Écrits techniques de Freud) par là :

“Le maître interrompt le silence par n'importe quoi, un sarcasme, un coup de pied. C'est ainsi que procède dans la recherche du sens un maître bouddhiste, selon la technique zen, car il appartient aux élèves eux-mêmes de chercher la réponse à leurs propres questions. Le maître n'enseigne pas ex cathedra une science toute faite, il apporte la réponse quand les élèves sont sur le point de la trouver. Cet enseignement est un refus de tout système. Il découvre une pensée en mouvement — prête néanmoins au système, car elle présente nécessairement une face dogmatique. La pensée de Freud est la plus perpétuellement ouverte à la révision. C'est une erreur de la réduire à des mots usés.”

En outre, comme je vous l'ai déjà dit je crois, G. Massat soutient en que voie doit s'écrire voix. Voyez si ça vous parle.

@+, cb.


Dim Sep 16, 2007 7:20 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
La Mère-cure est importante pour les psychanalystes aussi !

Biz à vous Miss,
cb.


Dim Sep 23, 2007 12:51 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 6 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron