Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Mer Mai 22, 2019 6:57 am



Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
 Fantasme 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Fantasme
Bonsoir toutes et tous

Le sujet me tourmente décidemment.

Quand il ya revécu réel d'un traumatisme, quelle est la place du fantasme dans tout ça?

Merci

Amitiés
Ingrid


Dim Aoû 19, 2007 11:43 pm
Profil
Message 
Bonjour,

Est-il possible de revivre réellement le même traumatisme?Moi je me demande quelle est la place du réel dans le re-vivre, le souvenir que l'on a d'un traumatisme n'est-il pas déjà une déformation du réel?
Le temps du réel de la vie est une droite unique et continue , il me semble impossible d'en tracer deux fois le même trait.


Lun Aoû 20, 2007 8:53 am
Message 
Bonjour

Ingrid, je ne sais pas ce que tu appelle
Citation:
revécu réel d'un traumatisme
.

Je crois que par rapport à un évènement, que nous jugerions traumatique , par exemple un accident ou une agression, la trace psychique qu'il peut laisser chez chaque protagoniste est différente. Comme en plus certains évènements que nous pourrions juger tout à fait ordinaires ont pu aussi laisser une trace psychique traumatisante dans notre vie.

tootsie a écrit:
Le temps du réel de la vie est une droite unique et continue , il me semble impossible d'en tracer deux fois le même trait.

Dans "L'hystérie ou l'enfant magnifique de la psychanalyse" JD Nasio parle plutôt si j'ai bien compris, d'une spirale, tout au moins le temps de la cure psychanalytique et ça me convient mieux.
Il ne s'agit pas de tracer deux fois le même trait mais bien de refaire surgir des points du trait initial.

:) Gouachita


Lun Aoû 20, 2007 9:39 am
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Bonjour Gouachita et Tootsie

A vous lire toutes les deux, je suis en train de me dire que c’est moi qui ai sans doute mal posée ma question.

Oui, je suis d’accord que ce qui est à prendre en compte c’est la trace laissée, comment ça était vécu par la personne.
En fait, pour essayer d'être plus claire, ce qui m’interroge c’est si ce vécu est revécu réellement. Je fais référence à ce que je me demandais, dans un de mes messages quand j’avais répondu à Raphaël, de ce qu’il en était du fantasme ? concernant le fait de revivre un traumatisme.

Amitiés :)
Ingrid


Lun Aoû 20, 2007 1:49 pm
Profil
Message 
Désolée je comprends pas mieux. :? Peut-être que d'autres sauront mieux te répondre.
Ce qui est revécu c'est le ressenti, l'état émotionnel et non le traumatisme.Maintenant savoir si un fantasme peut provoquer une émotion,évidemment. :wink:


Lun Aoû 20, 2007 7:19 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Bonsoir Tootsie

Peut-être aussi que je n'arrive pas à dire ce que je veux dire?

Amitiés, Ingrid


Mar Aoû 21, 2007 1:02 am
Profil
Message 
Bonsoir,
Je reprends ce post, car voilà qu'à mon tour il me questionne :) .Je vous mets the question :
Quelle est la place du réel dans une psychanalyse?
Par exemple le paiement, il y a le réel de celui-ci et il y a le sens ou les signifiants (pour les lacaniens).Mais quelle place la psychanalyse accorde t'elle au réel?Le réel serait-il ce qui ne fait pas sens?Et pourtant, dans ce noeud, le réel est lié aux deux autres mais comment?
L'importance accordée à la relation de transfert dans une analyse, où est le réel dans celle-ci et en quoi ce réel diffère- t'il de celui que je perçois dans une relation hors analytique?
Est-ce que j'essaie pas de défaire un noeud du style " mission impossible"?


Jeu Nov 01, 2007 8:36 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Bonsoir Tootsie

Merci de votre question.
Votre question me fait aussi du coup me poser la question.

Pour reprendre votre exemple du paiement, de mon côté c’est parce que je fantasme sur ma psychanalyste que par exemple le moment du paiement est angoissant et destabilisant, parce que ça se passe quand elle coupe la séance.
Et à ce moment là je ne suis plus sur le divan, et donc je la vois et je me retrouve face à elle, et je ne sais pas si je pose les billets sur son bureau ou si je les lui donne en mains propres et je dois m’approcher d’elle, mais je ne l’approche pas réellement en fait.

Je ne sais pas si je suis dans le sujet ?

Amitiés, Ingrid


Ven Nov 02, 2007 1:10 am
Profil
Message 
Bonjour,
Le réel c’est que votre psy est là, et cette évidence surgit quand vous la voyez.Il fait irruption à la fin de la séance quand elle agit symboliquement en faisant coupure sur votre parole où l’imaginaire (j’y mettrai le fantasme dans ce registre) s’en donne à cœur joie.Le paiement et s’approcher du psy : ben oui, il est bien difficile de toucher un fantasme car toucher c’est faire passer dans le réel, pas évident pour un fantasme…

Alors le réel dans la cure ou dans la relation analytique , quelle place occupe t’il ?Aucune certainement si ce n’est à l’issue de celle-ci, quand le fantasme est traversé et que le psy n’est plus le support de l’objet du fantasme.
Et moi j'y suis dans le sujet? :)


Ven Nov 02, 2007 10:26 am
Message 
Oui, je me suis également posée la question de la différence entre réel et réalité?La psychanalyse fait peut-être la différence entre ces deux termes, j'ai pas lu Guy Massat :oops:


Ven Nov 02, 2007 11:35 am
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
Pour vous répondre Tootsie.
Pour moi oui vous êtes dans le sujet.

Amitiés
Ingrid


Ven Nov 02, 2007 3:29 pm
Profil
Message 
Merci pour le lien Miss, j'irai le lire après avoir laissé Morphée oeuvrer. :)


Sam Nov 03, 2007 12:30 am
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Miss a écrit:
il court, il court le furet,
le furet du bois joli,
il est passé par ici,
il repassera par là


Ça c'est plus le Phallus :lol:

@+, cb.


Sam Nov 03, 2007 3:29 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message 
cb a écrit:
Miss a écrit:
il court, il court le furet,
le furet du bois joli,
il est passé par ici,
il repassera par là

Ça c'est plus le Phallus :lol:
@+, cb.


C'est sûr, c'est un réel beaucoup plus vivant :)

Un furet chez le psychanalyste? ça pourrait faire un joli titre de nouvelle :D

mfc


Sam Nov 03, 2007 11:38 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
'Mais comme de toutes les manières, le Réel c'est toujours autre chose, on croit le tenir, il nous échappe, alors .. '

mais non le réel est toujours là, on baigne dedans
c'est le phallus qui échappe toujours, et qui va et vient...


Dim Nov 04, 2007 9:28 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron