Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Jeu Nov 21, 2019 6:14 am



Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
 Fantasme 
Auteur Message
Message 
Le réel cela serait la parole vraie, celle du sujet désirant?


Dim Nov 04, 2007 10:41 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
La parole vraie, c'est celle qui ne serait que symbolique.


Dim Nov 04, 2007 10:49 pm
Profil Site Internet
Message 
http://www.psychanalyse-paris.com/Reel- ... lique.html


Dim Nov 04, 2007 11:24 pm
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Oui, c'est la version fable (et forcément un peu faible) du RSI. Disons que c'est peu ou prou celle du Lacan des années 50, pas celle de la topologie des années 70. Cette version est intéressante pour appréhender de manière didactique la théorie si on peut dire.

Mais même dans cette version, le réel, c'est, me semble-t-il, bien autre chose que la vérité.

bien à vous,
cb.


Lun Nov 05, 2007 12:24 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
Citation:
Finalement ce Réel ressemblerait alors au Soi jungien qui me parle davantage


oui, bien sur, tout le monde sait que Lacan a fait un copié/collé des concepts jungiens, et s'est juste contenté de l'appeler réel au lieu de soi


Lun Nov 05, 2007 1:03 am
Profil Site Internet
Message 
J’y reviens…

La position lacanienne déchiffre le réel à trois niveaux qui permettent d’en penser la fonction propre – et de la distinguer clairement de la réalité :
-en premier lieu, l’accès au « dehors » se constituant primitivement comme « anticipation de l’image de soi », le réel est définissable en quelque sorte comme le corrélat du spéculaire (l’envers du miroir)
- en second lieu, l’accès au symbolique permet de rompre avec ce statut imaginaire du réel pour soutenir un rapport, via le désir, à un monde où le désir puisse exister
- enfin , le réel est repéré en lui-même en quelque sorte comme « ce qui revient toujours à la même place »-ce quelque chose qui résiste à la symbolisation. C’est aussi bien ce qui est là –comme résistance chronique au langage du désir, c’est en ce sens que Lacan déclare : « L’impossible , c’est le réel ».

Du coup ,le réel comme « impossible » rompt avec toute perspective adaptationniste- c’est le « contraire » même de la réalité.
La réalité est soutenue pas le symbolique .C’est quand elle ne l’est plus que le réel exclu –par la constitution imaginaire et symbolique de la réalité- revient « rencontrer » le sujet.

PL Assoun « Psychanalyse »

Donc pour me répondre : le réel n’est pas la réalité et « impossible » semble être ce qu’il est dans la psychanalyse.
C’est un peu plus clair pour moi, quoique…

Citation:
oui, bien sur, tout le monde sait que Lacan a fait un copié/collé des concepts jungiens, et s'est juste contenté de l'appeler réel au lieu de soi

Ben non , je le savais pas mais je suis pas "tout le monde".
:D


Lun Nov 05, 2007 9:53 am
Message 
Bonjour ,

Merci Miss.J' ai commencé la lecture de ce texte mais je ne vois pas où il est question du Réel. La connaissance et la vérité sont plus dans la thématique de celui-ci et une fois de plus il y a de l'impossible.Sinon très fort la démonstration sur la coïncidence des opposés .

Donc, il est clair que tout ce que nous savons du vrai, c'est que nous savons qu'il est impossible à saisir tel qu'il est exactement ; car la vérité, qui est une nécessité absolue, qui ne peut pas être plus ou moins qu'elle est, se présente à notre intelligence comme une possibilité. Donc, la quiddité des choses, qui est la vérité des êtres, est impossible à atteindre dans sa pureté ; tous les philosophes l'ont cherchée, aucun ne l'a trouvée, telle qu'elle est ; et plus nous serons profondément doctes dans cette ignorance, plus nous approcherons de la vérité elle-même.

Bonne journée


Mar Nov 06, 2007 10:39 am
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message 
Ah je trouve ça judicieux ! Surtout le : “C'est là qu'est écrit le nom de Dieu.”

Comme l'on sait qu'il est consonantique : YHVH, à nous la jouissance des voyelles, n'est-ce pas ?

bien à vous,
cb.


Mer Nov 07, 2007 12:54 am
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message 
Erreur


Dernière édition par am13 le Mer Nov 07, 2007 6:33 pm, édité 1 fois.



Mer Nov 07, 2007 6:28 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message 
Le plus souvent, chez Lacan :

Réel = impossible (à dire, à imaginer), équivoque (ça mais aussi pas-ça), incompréhensible donc horrible (toujours lié au corps débarrassé de sa dit-mension imaginaire, le plus souvent du côté de la jouissance; mais aussi Amour et/ou mort épuré des fantasmes). Poussée du vide, dira G. Massat.

Réalité = réel voilé d'imaginaire par le symbolique; c'est-à-dire les phénomènes, ce que nous percevons, ce que nous voulons percevoir. Mais derrière, en toute chose, il y a le Réel -transcendant et immanent-.

Dans le S. XXI : la science du réel est savoir logique, c'est-à-dire invention d'une vérité (on ne peut que la mi-dire car elle a toujours une part de réel : elle est jouissance du semblant).


Mer Nov 07, 2007 6:31 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message 
am13 a écrit:
Le plus souvent, chez Lacan :

Réel = impossible (à dire, à imaginer), équivoque (ça mais aussi pas-ça), incompréhensible donc horrible (toujours lié au corps débarrassé de sa dit-mension imaginaire, le plus souvent du côté de la jouissance; mais aussi Amour et/ou mort épuré des fantasmes). Poussée du vide, dira G. Massat.

Réalité = réel voilé d'imaginaire par le symbolique; c'est-à-dire les phénomènes, ce que nous percevons, ce que nous voulons percevoir. Mais derrière, en toute chose, il y a le Réel -transcendant et immanent-.

Dans le S. XXI : la science du réel est savoir logique, c'est-à-dire invention d'une vérité (on ne peut que la mi-dire car elle a toujours une part de réel : elle est jouissance du semblant).



Bonjour,
pour faire plus simple dans l'interprétation de la citation de lacan "le réel est l'impossible" , on peut envisager est "le réel est l'impossible POUR LE CONSCIENT, puisque c'est le domaine du contradictoire,
mais il peut se dire, il se dit au cours d'une cure,

Mon réel, est autre que votre réel, mais on peut trouver un pont entre les deux non ?


Jeu Nov 15, 2007 12:23 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron