Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Mar Oct 22, 2019 1:26 pm



Répondre au sujet  [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 c'est quoi la fin? 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message 
grain de sable a écrit:
ben, tu vois, Ingrid, moi, j'aurais tendance à dire que heureusement, tu le fais quand même :D


Coquine Grain de sable :wink:

Amitiés
Ingrid


Dim Déc 23, 2007 11:53 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message Re: c'est quoi la fin?
bonjour à tous, je reprends ce fil car j'ai cette question à vous soumettre : me suis fait "mettre dehors" chez ma psy la dernière fois : "je ne vous redonne pas de rendez-vous, vous m'appelerez si vous voulez revenir, et ça fait 50€" (soit 10€ de plus que ce que je lui payais d'habitude.

C'est une manière de marquer la fin d'une partie du travail?


Mar Avr 15, 2008 3:18 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: c'est quoi la fin?
Bonsoir Col Chic

Est-ce que vous voulez revenir?

Amitiés, Ingrid


Mer Avr 16, 2008 12:57 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: c'est quoi la fin?
col chic a écrit:
C'est une manière de marquer la fin d'une partie du travail?


Ou le début ! :lol: Enfin si vous y retournez ! :wink:


Mer Avr 16, 2008 9:24 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message Re: c'est quoi la fin?
Merci de vos réponses cb et Ingrind.
J'y suis retournée hier, pour obtenir des explications -et payer les 10€ que je devais de la dernière fois :p.
Je comprends en effet, au regard de ce que je vis, qu'une phase du travail est accomplie et qu'il s'agissait de le marquer (un peu fêter le coup!!). Pour rentrer un peu dans le détail je vais revoir mon père, le ressusciter après 15 ans de mort artificielle...

oui j'y suis, même si j'ai laissé un paquet de plumes dans la lutte, jusqu'au bout (l'amour me quitte :cry: après m'avoir épaulée jusque là, après m'avoir donné le courage de me permettre le bonheur enfin :cry: tout va bien : il s'agit de vie, juste).


c'était la minute épanchement :arrow:


Mer Avr 16, 2008 10:39 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message Re: c'est quoi la fin?
Miss a écrit:
bonjour tout le monde,

je suis polie moi au moins.

cb : une autre réponse que la vôtre eûûût été très étonnante. Vous n'êtes pas un déshumain pour rien, n'est-ce pas ? :D

Petite parenthèse sur le coup des 50 Euros et non des 40 contractuels.
Annoncer tout de go à son analysant : aujourd'hui : + 10 euros, à mon avis, vous avez raté une belle perche que votre psy vous a lancée, à son insu peut-être, hein, je précise, eh oui !!! ou quelque chose de ce genre, mais je peux me tromper, et ça pourrait être une piste de réflexion pour répondre à la question de la fin ou suite....de votre analyse. Faut pas non plus prêter plus de neurones aux psys, non plus...et toc, et prendre les choses plus simplement. Facile à dire.

Mais vous pouvez encore vous rattraper si vous continuez la cure. Vous voulez savoir comment vous avez franchi un pas ? A la prochaine séance, vous ôtez 10 euros des 50, et le tour est joué.
On peut toujours rêver, n'est-ce pas ?

Fermons la parenthèse :D

Une petite question toute simple : comment vous sentez-vous ? la santé, le sommeil, l'appétit....votre amour ou vos amours, votre voisin, votre boulanger, votre patron, votre travail ? c'est comment tout ça ?

Bon courage aussi pour les retrouvailles ! C'est de votre propre initiative ?

A la prochaine


Bonjour Miss, (et tout le monde, ok :p)
Wouah! de la matière dans cette réponse!

Matière à question : manqué une belle perche (cette semaine j'en perds décidément des perches :oops: :cry: )? de négocier, me cramponner à mon tarif à moi?

Matière à réponse aussi : je me sens au plus fort (sauf si je réussissais à me souvenir de ma "force" quand j'avais 3-4 ans peut-être)!
J'ai découvert tout récemment que la sérénité m'était permise et j'accepte enfin que le bonheur m'est aussi permis. Alors j'ai faim de ça. Je sais que la vie va continuer, que l'amour se présentera à nouveau, même si c'est bien à contre cœur que je m'efforce de ne pas l'oublier aujourd'hui. D'autres fois j'aurais tapé du pied et tout tenté de foutre en l'air... mais c'est un temps révolu.
Je me sens très triste et dépitée de perdre mon homme, un peu dépossédée de mon histoire dont la suite qui vient me semble bien peu cohérente, et un peu décidée, jouée en solo pour lui (il a été là pour attendre que j'aille mieux et quand j'arrive au stade qui justifié ses efforts, il se révolte de les avoir fournis car il n'y croit maintenant plus...)...

L'appétit est fébrile, mais j'y fais attention... C'est une situation qui me semble absurde que je vis car évidemment je vais, c'est d'ailleurs ce que je tente de lui faire savoir, j'ai enfin confiance... c'est précisément ce qui m'a manqué durant de longs mois (parsemés de désagréments qui ne nous ont pas aidés : 2 avortements, provoquer un accident mortel, perdre une amie qui se suicide... tout ça regroupé sur... 1 an! mais non, j'ai juste été trop chiante, et il n'y a aucune "circonstance atténuante!).

Je reste un peu dans la crainte de me faire des illusions sur tout ça, d'espérer en me voilant la face, et pire que tout, n'être pas capable de respecter son choix, une façon de nier ce qu'il a enduré auprès de moi.

C'est de ma propre initiative que j'ai recontacté mon père, forcée de constatée que couper les ponts ne me faisait vivre que dans le fantasme ou le souvenir de lui, et belle et bien décidée à me diriger vers mon bonheur. Ca fait maintenant 2 mois que j'ai mis le pied à cet étrier là. 2 mois au cours desquels mon amoureux, usé, n'a pas réussi à retirer ses oeillères nous concernant, à se détendre suffisamment de moi (il a le sentiment d'avoir été à mon chevet tout ce temps, s'en révolte quand ce n'est plus nécessaire!! mais comme ces énoncés me révoltent!!! ) pour y goûter...

Bonne fin de journée.


Mer Avr 16, 2008 1:33 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message Re: c'est quoi la fin?
Miss a écrit:

Cette perte est-elle réelle ? Est-il parti ou est-ce toi qui pars ?

Il est parti.
Ce n'est pas moi qui ai quitté le navire, mais mes freins... on a vécu 2 mois avec moi plus sereine, il ne s'en n'est pas aperçu, conservait les mêmes défenses qu'il lui a fallu mettre en place parce qu'il m'a rencontrée bancale. Puis 15 jours de vacances, moi toujours sur ma lancée de mieux, un peu comme dans un rêve, la première semaine a été géniale de bonheur partagé, je me disais "waouh! c'est donc ça ET j'en suis capable!!! :P" n'osant pas encore tout à fait y croire. Puis la seconde semaine, aigreur du retour en France qui approche, difficulté à y croire parfaitement sans tenter d'ébranler la chose, ou sous l'emprise encore d'une révolte de mes démons quant à mes progrès, ou bein sont-ce juste les habitudes pas tout à fait changées, elles, qui ont repris le dessus... , bref, j'ai été un peu plus angoissée et pénible à vivre, un peu chaque jour. Il est tombé de haut, et a décrété que si les angoisses pouvaient encore revenir après le bonheur, c'est que je n'en sortirai jamais, il a donc décidé d'arrêter d'espérer, d'y croire, de vouloir.

Miss a écrit:
les oeillères, c'est comme les taies sur l'oeil, ça se porte à deux.
Je peux me tromper, je ne suis pas très bonne en math. :D

Moi, quand je peux donner des pistes, chui pas la dernière :lol:
Missl'éclaireuse


Oui, pour les oeillères, je retire tout juste les miennes, et lui ai imposé d'en porter... mais j'ai réussi à arracher les miennes, par désir de bonheur, par amour... j'aurais aimé avoir le temps ou la rapidité de les lui ôter pour lui faire voir et croire que c'était parti pour de bon.


Mer Avr 16, 2008 2:36 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message Re: c'est quoi la fin?
Miss a écrit:
Alors il est parti.

Tu demandais : c'est quoi la fin ?
Et si c'était la fin de ta relation amoureuse, tout simplement ?
Une relation amoureuse qui se nourrissait d'analyse, et une analyse qui se nourrissait de cette relation amoureuse.
Tout ceci en point d'interrogation ??? Et je précise : ça ne me concerne pas du tout. :D
Ce serait bien qu'enfin ce forum devienne un forum.

Je ne pense pas qu'il y ait véritablement une fin à l'analyse. L'analyse, c'est une histoire d'amour qui ne se termine jamais. C'est LA véritable histoire d'amour entre soi et soi. C'est là toujours présent, même si elle n'est plus active. Du moins, c'est ma vision aujourd'hui.

Alors peut-être que ton analyse commence véritablement. :D

Qu'en penses-tu ?

en effet j'ai envisagé cela à un moment... me suis même demandé si mon pb n'était pas mon attrait ou l'intérêt qu'il me trouvait principalement...
Bien d'accord pour la non fin de l'analyse, aussi, là, j'estime avoir bientôt réglé un problème lourd qui interdisait mon bonheur. Je sais que ce père me donnera peut-être même encore du fil à retordre (ou plutôt détordre), que d'autres difficultés se présenteront par la suite, qui nécessiteront de les démonter à nouveau. Mais ce sera désormais en confiance, en connaissance de moi, aussi (c'est bon de l'écrire, ce serait si délicieux de pouvoir le partager avec lui !!! :cry: ).


Mer Avr 16, 2008 3:35 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message Re: c'est quoi la fin?
Miss a écrit:
Citation:
Mais ce sera désormais en confiance, en connaissance de moi, aussi (c'est bon de l'écrire, ce serait si délicieux de pouvoir le partager avec lui !!!


avec lui ?
Tu peux le lui proposer. Mais selon moi, il préfèrerait te partager toi plutôt que toi à travers ton père. :wink:
Les pères et les gendres n'ont jamais fait bon ménage.
Je ne me l'explique pas :lol: :lol:

le fait est que jusque là il vivait mon père à travers moi, et j'ai guéri ça et m'apprête à le vivre...
Je me suis en effet demandé s'il ne détallait pas avant que ce père réapparaisse, que je lui ai décrit tellement fou et charismatique... :?


Mer Avr 16, 2008 4:12 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message Re: c'est quoi la fin?
Miss a écrit:
Citation:
que je lui ai décrit tellement fou et charismatique


:D
"My Father, my Lord" quoi !
Comment rivaliser avec ça ? :(

une paix que j'acquière en renouant avec mon père, mais par amour pour mon amoureux... qui a pourtant tellement œuvré pour m'épauler là-dedans... oui, je pourrais travailler à le rassurer sur sa place, son rôle, dans cette vie remaniée... oui... si je n'hésitais pas à lui offrir maintenant le silence qu'il réclame de moi... ah lalaaaa...


Mer Avr 16, 2008 4:29 pm
Profil

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: c'est quoi la fin?
Juste un petit commentaire au passage. J'ai eu une coupure internet l'autre jour en voulant le poster.
Déjà que les prix de l'essence, du gaz et de l'alimentaire augmente, si le prix des psys aussi mais ou va t-on? C'est vraiment la fin ! Gare à celui qui dit : et ce n'est qu'un début! :)

:) mfc


Mer Avr 16, 2008 6:43 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: c'est quoi la fin?
ah oui, j'ai oublié aussi :

le prix des psy G'arrête flambe! :)

Le comble pour un analysant. Il va voir le psychanalyste parce qu'il souffre beaucoup. Bon, au bout de quelques dizaines ou centaines de séances, il se sent mieux. Il sent qu'il a enfin droit au bonheur. C'est alors que le psychanalyste lui dit :
"c'est parfait, on va pouvoir commencer une psychanalyse, ça f'ra dix euros de plus..."

:) mfc


Mer Avr 16, 2008 7:26 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Nov 12, 2007 1:18 pm
Messages: 66
Message Re: c'est quoi la fin?
Miss a écrit:

Ca n'est pas tant un problème d'augmentation, après tout, c'est dans la logique des choses, cette augmentation, que de l'annoncer ex abrupto à la fin de la séance avec effet immédiat, et puis, tiens, tant qu'on y est, pourquoi pas rétro-actif ?
Il y a bien là, de la part du psy, une intention précise, et pour l'analysant, une leçon à en tirer. :D

Col Chic, à toi le manche.

Bonjour tout le monde,
Alors... j'ai téléphoné hier pour demander ce qui avait expliqué cette façon de faire :
1/ça fait des années que je suis maintenue à un tarif étudiant.
2/pour me responsabiliser face au travail d'analyse.

soit.

Une journée pleine de triste aujourd'hui... un triste beau et confiant mais si triste... je vous la souhaite belle à vous :wink:


Jeu Avr 17, 2008 9:49 am
Profil

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: c'est quoi la fin?
col chic a écrit:
: "je ne vous redonne pas de rendez-vous, vous m'appelerez si vous voulez revenir, et ça fait 50€" (soit 10€ de plus que ce que je lui payais d'habitude.



:D :D :D

excellent !!!


Jeu Avr 17, 2008 9:52 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Nov 05, 2009 5:23 am
Messages: 19
Message Re: c'est quoi la fin?
Marie a écrit:
col chic a écrit:
: "je ne vous redonne pas de rendez-vous, vous m'appelerez si vous voulez revenir, et ça fait 50€" (soit 10€ de plus que ce que je lui payais d'habitude.



:D :D :D

excellent !!!


excès lent !!! dirais-je...
Et que c'est lent sur la fin...parfois
:) :) :)


Sam Nov 21, 2009 6:27 am
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron