Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Jeu Nov 27, 2014 11:45 pm



Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
 NUMERO OU INDIVIDU ? 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message NUMERO OU INDIVIDU ?
Pour jung, l'homme est menacé par la société. Les grandes idéologies de masse, politiques ou religieuses conduisent l'individu vers la dépossession de soi... Car ces idéologies n'amènent pas l'être humain vers le processus d'individuation, il s'agit au contraire d'un processus d'aliénation! Le rationalisme scientifique joue un rôle central dans ce processus qui réduit l'individu à un numéro.Pour le jugement scientifique, l'individu ne signifie rien sinon une unité, répétée à un nombre infini d'exemplaires et que l'on pourrait aussi bien désigner d'une lettre ou d'un nombre... Une culture scientifique dans son principe repose pour l'essentiel sur des vérités statistiques et sur des connaissances abstraites. C'est pourtant l'individu qui, en tant que donnée irrationnelle, est le véritable porteur de la réalité. C'est dire que c'est l'individu, comme Jung aime le rappeler, qui est l'homme concret, par opposition à l'homme «normal» ou à l'homme idéalqui,lui,est une abstraction, cette abstraction étant la seule base des formulations scientifiques...Cette conception refoule l'individuel au bénéfice d'unités anonymes qui se rassemblent en groupements de masse !

À la place de l'être individuel et concret surgissent des noms d'organisations, partis politiques, avec au dessus d'eux une notion abstraite de l'etat, incarnant le principe de la réalité politique. Il en résulte que la responsabilité morale de l'individu est remplacée par la raison d'état, l'individu devient régenté, administré, nourri, éduqué selon des normes, logé dans des unités d'habitations dites conformes ... La doctrine d'état, qui semble détenir la toute puissance, sera pour son compte gérée au nom de la RAISON D'ETAT... par les plus hauts gouvernants qui réunissent en eux tout le pouvoir! Quiquonque atteint ces hauts postes devient l'incarnation de cette RAISON D'ETAT... il pourra alors agir à sa guise... et selon son bon plaisir! Les politiciens sont en général les esclaves de leur propre fiction !l'homme politique tel que nous le connaissons aujourd'hui n'est qu'une «survivance» à l'intérieur de la masse... Et bien, pour JUNG, c'est le RATIONALISME de la pensée scientifique qui s'avère être l'un des facteurs principaux de l'agglutination des individus en MASSE. En effet, ce rationalisme prive l'individu de ses bases, de sa légitimité et donc de sa dignité !... il n'est qu'une «unité sociale», un numéro abstrait de la statistique sociale ! À l'inverse, l'individu qui monte sur la scène du monde,qui devient visible de loin et dont la voix se fait entendre va trouver sur son chemin de grandes difficultés à «réveiller» cette masse, privée d'esprit critique... Le message de l'homme politique doit-il être le fruit de son action personnelle OU cet homme politique ne doit-il être que le HAUT-PARLEUR d'une opinion collective??? Aujourd'hui, l'ETAT occupe la place d'une personnalité vivante dont on attend TOUT ! Les petits enfants attendent TOUT de PAPA, de PAPA ETAT et de MAMAN SOCIETE ... voilà le résultat de la pensée rationaliste qui aliène l'individu! En réalité, l'ETAT n'est qu'un camouflage que l'on utilise à des fins manipulatrices...en fait, nous sommes revenus à une forme de société primitive, celle du communisme d'une tribu primitive,soumise à l'autocratie d'un CHEF ou d'une OLIGARCHIE...(c'est à dire que le pouvoir appartient à une classe tres restreinte de la société.) Nous sommes bien loin du concept de DEMOCRATIE et de SOUVERAINETE, ne vous inquiétez pas, l'état pense pour vous!

Quelle est notre philosophie aujourd'hui ?

Et bien notre philosophie n'est plus, comme dans l'antiquité, une forme de vie... non, elle est devenue qu'une simple affaire intellectuelle, comme JUNG aimait le rappeler si souvent...

La mode philosophique actuelle ne sait pas que l'être comporte une ombre réelle dont l'existence repose sur le fondement même de la nature instinctive.NIER,BRUTALISER les instincts entraine des conséquenses facheuses, dangeureuses, et c'est la raison première de la consultation chez le médecin... La psychologie médicale a apporté toutes les preuves souhaitables :il existe une réalité psychique inconsciente! Et il est démontré qu'elle influence la conscience !MAIS, bien que cela soit reconnu, on en a tiré aucune conclusion générale !comme s'il n'en était rien...

je suis d'accord pour dire avec JUNG que l'humanité est frappée par une «arriération morale» et que cette arriération. . . est tragiquement inadéquate au développement scientifique,technique et social...
L'enjeu est devenu trop lourd, trop de choses dépendent de la complexion psychologique de l'homme !

La puissance qu'il a acquise lui permet de mettre en scène la fin du Monde...Est-il à même de résister à cette tentation? L'homme est-ilconscient du chemin sur lequel il se trouve? L'homme moderne, actuel se rend-il compte qu'il est en train de perdre le MYTHE de L'HOMME? Mythe protecteur et conservateur DE LA VIE...??? Et, en fin de compte, l'homme sait il, cet homme isolé dont nous parlons depuis le début de cette conférence, sait il qu'il est le fleau qui fera s'incliner la balance de tel ou tel côté ? Voilà la QUESTION FONDAMENTALE...

L'homme sait il que TOUT est en LUI et qu'il peut donc inverser ce phénomène qui se répand à la vitesse d'une épidémie aux quatre coins du monde? EQUILIBRE PSYCHIQUE, SENS DE LA VIE, sont des états d'âme dont seul l'individu peut faire l'expérience en les vivant ! Et non l'ETAT qui n'est qu'une convention menaçant l'individu par une puissance excessive et aliénante...

Vous avez donc compris que le discours jungien est bien loin de la langue de bois que nous avons l'habitude d'entendre ici et la...un HOMME a Osé DIRE! Nous pouvons en faire autant, VOUS pouvez en faire autant car la santé de l'être humain en dépend, la santé de la planète TERRE en dépend également.

JUNG nous appelle tous à redevenir nous-mêmes, à décrocher nos wagons, à devenir notre propre locomotive !


jean-yves Métayer

_________________
jean-yves


Lun Avr 28, 2008 8:43 am
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: NUMERO OU INDIVIDU ?
Je me trompe où ce discours fait un peu discours du maître? ça doit venir des mots en majuscule en plein milieu des phrases. J'ai déjà lu ce type de discours et curieusement, du coté des psychothérapeutes.

cordialement

:) mfc


Lun Avr 28, 2008 1:23 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: NUMERO OU INDIVIDU ?
mfc a écrit:
Je me trompe où ce discours fait un peu discours du maître? ça doit venir des mots en majuscule en plein milieu des phrases. J'ai déjà lu ce type de discours et curieusement, du coté des psychothérapeutes.

cordialement

:) mfc


ah oui ?
que veut dire Maître ?
relation de Maître à Disciple ?
nous sommes ici dans la pensée Jungienne , JUNG est-il un Maître ?
pour moi , un Homme qui a fait avancer la compréhension de la psyché...la psychanalyse en général...
qui a aussi réintroduit la notion d'Âme...dans le champ Psy.
alors, si des "psycho......" reprennent JUNG , pourquoi-pas ?
JUNG n'appartient pas à la psychanalyse...surtout pas d'ailleurs...
Qui appartient à qui ?
Reprendre , repenser ses idées me semble utile aujourd'hui , encore plus qu'hier...

jean-yves M.

_________________
jean-yves


Lun Avr 28, 2008 3:44 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: NUMERO OU INDIVIDU ?
:D les points de suspension...à répétition...

Vous allez peut être trouver que je suis bien suspicieuse mais j'y vois aussi comme une manipulation par l'écrit. Un peut comme lorsqu'à l'oral, on laisse toutes ses phrases en suspend, mais pas par hésitation, plutôt pour faire hésiter l'autre.
Bon, me v'la devenue moraliste :D

:) mfc


Lun Avr 28, 2008 7:34 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: NUMERO OU INDIVIDU ?
mfc a écrit:
:D les points de suspension...à répétition...

Vous allez peut être trouver que je suis bien suspicieuse mais j'y vois aussi comme une manipulation par l'écrit. Un peut comme lorsqu'à l'oral, on laisse toutes ses phrases en suspend, mais pas par hésitation, plutôt pour faire hésiter l'autre.
Bon, me v'la devenue moraliste :D

:) mfc


pourquoi faire hésiter l'autre ?je n'ai pas ce "désir" , voyez-vous ?
pas du tout...

Encore trois petits points...

En prolongement...signe plutôt d'ouverture , pour moi. :D

JYM

_________________
jean-yves


Mar Avr 29, 2008 9:07 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: NUMERO OU INDIVIDU ?
JEAN YVES METAYER a écrit:
Pour jung, l'homme est menacé par la société. Les grandes idéologies de masse, politiques ou religieuses conduisent l'individu vers la dépossession de soi... Car ces idéologies n'amènent pas l'être humain vers le processus d'individuation, il s'agit au contraire d'un processus d'aliénation! Le rationalisme scientifique joue un rôle central dans ce processus qui réduit l'individu à un numéro.Pour le jugement scientifique, l'individu ne signifie rien sinon une unité, répétée à un nombre infini d'exemplaires et que l'on pourrait aussi bien désigner d'une lettre ou d'un nombre... Une culture scientifique dans son principe repose pour l'essentiel sur des vérités statistiques et sur des connaissances abstraites. C'est pourtant l'individu qui, en tant que donnée irrationnelle, est le véritable porteur de la réalité. C'est dire que c'est l'individu, comme Jung aime le rappeler, qui est l'homme concret, par opposition à l'homme «normal» ou à l'homme idéalqui,lui,est une abstraction, cette abstraction étant la seule base des formulations scientifiques...Cette conception refoule l'individuel au bénéfice d'unités anonymes qui se rassemblent en groupements de masse !

À la place de l'être individuel et concret surgissent des noms d'organisations, partis politiques, avec au dessus d'eux une notion abstraite de l'etat, incarnant le principe de la réalité politique. Il en résulte que la responsabilité morale de l'individu est remplacée par la raison d'état, l'individu devient régenté, administré, nourri, éduqué selon des normes, logé dans des unités d'habitations dites conformes ... La doctrine d'état, qui semble détenir la toute puissance, sera pour son compte gérée au nom de la RAISON D'ETAT... par les plus hauts gouvernants qui réunissent en eux tout le pouvoir! Quiquonque atteint ces hauts postes devient l'incarnation de cette RAISON D'ETAT... il pourra alors agir à sa guise... et selon son bon plaisir! Les politiciens sont en général les esclaves de leur propre fiction !l'homme politique tel que nous le connaissons aujourd'hui n'est qu'une «survivance» à l'intérieur de la masse... Et bien, pour JUNG, c'est le RATIONALISME de la pensée scientifique qui s'avère être l'un des facteurs principaux de l'agglutination des individus en MASSE. En effet, ce rationalisme prive l'individu de ses bases, de sa légitimité et donc de sa dignité !... il n'est qu'une «unité sociale», un numéro abstrait de la statistique sociale ! À l'inverse, l'individu qui monte sur la scène du monde,qui devient visible de loin et dont la voix se fait entendre va trouver sur son chemin de grandes difficultés à «réveiller» cette masse, privée d'esprit critique... Le message de l'homme politique doit-il être le fruit de son action personnelle OU cet homme politique ne doit-il être que le HAUT-PARLEUR d'une opinion collective??? Aujourd'hui, l'ETAT occupe la place d'une personnalité vivante dont on attend TOUT ! Les petits enfants attendent TOUT de PAPA, de PAPA ETAT et de MAMAN SOCIETE ... voilà le résultat de la pensée rationaliste qui aliène l'individu! En réalité, l'ETAT n'est qu'un camouflage que l'on utilise à des fins manipulatrices...en fait, nous sommes revenus à une forme de société primitive, celle du communisme d'une tribu primitive,soumise à l'autocratie d'un CHEF ou d'une OLIGARCHIE...(c'est à dire que le pouvoir appartient à une classe tres restreinte de la société.) Nous sommes bien loin du concept de DEMOCRATIE et de SOUVERAINETE, ne vous inquiétez pas, l'état pense pour vous!

Quelle est notre philosophie aujourd'hui ?

Et bien notre philosophie n'est plus, comme dans l'antiquité, une forme de vie... non, elle est devenue qu'une simple affaire intellectuelle, comme JUNG aimait le rappeler si souvent...

La mode philosophique actuelle ne sait pas que l'être comporte une ombre réelle dont l'existence repose sur le fondement même de la nature instinctive.NIER,BRUTALISER les instincts entraine des conséquenses facheuses, dangeureuses, et c'est la raison première de la consultation chez le médecin... La psychologie médicale a apporté toutes les preuves souhaitables :il existe une réalité psychique inconsciente! Et il est démontré qu'elle influence la conscience !MAIS, bien que cela soit reconnu, on en a tiré aucune conclusion générale !comme s'il n'en était rien...

je suis d'accord pour dire avec JUNG que l'humanité est frappée par une «arriération morale» et que cette arriération. . . est tragiquement inadéquate au développement scientifique,technique et social...
L'enjeu est devenu trop lourd, trop de choses dépendent de la complexion psychologique de l'homme !

La puissance qu'il a acquise lui permet de mettre en scène la fin du Monde...Est-il à même de résister à cette tentation? L'homme est-ilconscient du chemin sur lequel il se trouve? L'homme moderne, actuel se rend-il compte qu'il est en train de perdre le MYTHE de L'HOMME? Mythe protecteur et conservateur DE LA VIE...??? Et, en fin de compte, l'homme sait il, cet homme isolé dont nous parlons depuis le début de cette conférence, sait il qu'il est le fleau qui fera s'incliner la balance de tel ou tel côté ? Voilà la QUESTION FONDAMENTALE...

L'homme sait il que TOUT est en LUI et qu'il peut donc inverser ce phénomène qui se répand à la vitesse d'une épidémie aux quatre coins du monde? EQUILIBRE PSYCHIQUE, SENS DE LA VIE, sont des états d'âme dont seul l'individu peut faire l'expérience en les vivant ! Et non l'ETAT qui n'est qu'une convention menaçant l'individu par une puissance excessive et aliénante...

Vous avez donc compris que le discours jungien est bien loin de la langue de bois que nous avons l'habitude d'entendre ici et la...un HOMME a Osé DIRE! Nous pouvons en faire autant, VOUS pouvez en faire autant car la santé de l'être humain en dépend, la santé de la planète TERRE en dépend également.

JUNG nous appelle tous à redevenir nous-mêmes, à décrocher nos wagons, à devenir notre propre locomotive !


jean-yves Métayer



ce sujet "numéro ou individu" sera un sujet ouvert au débat avec l'AEP et l'AFPE à Paris ...dans le cadre des ateliers débattoriaux de l'ATELIER Z ,
avenue de la Grande Armée ( 17 ) métro argentine .
Les dates seront communiquées sur LE FORUM .

JY
http://aepfrance.site.voila.fr

_________________
jean-yves


Mar Mai 06, 2008 9:44 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 6 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron