Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Ven Aoû 23, 2019 9:37 am



Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
 FONCTION DE L ORGASME 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message FONCTION DE L ORGASME
REICH et la fonction de l'ORGASME


tout mauvais fonctionnement de l'orgasme détruit l'équilibre biologique et conduit à de nombreux troubles psychiques et somatiques.REICH place l'orgasme au coeur de la médecine psychosomatique.Il oppose l'orgasme, qui est lié au bon fonctionnement du parasympathique à l'angoisse qui est liée à une sympathicotonie.Entre l'un et l'autre existe un jeu de compensation.

LA FONCTION DE L'ORGASME de wilhelm REICH éditions L' ARCHE

JYM

_________________
jean-yves


Mar Avr 29, 2008 9:09 am
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
Nous sommes entièrement d'accord. Et dire que je connaissais pas ce texte... :P


Mar Avr 29, 2008 7:36 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Nov 17, 2007 7:39 am
Messages: 157
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
du pain béni !! :D :D :D

l'orgasme lié au bon fonctionnement du parasympathique........ :P :P
vous parlez encore :wink: de légionnaires????? :lol: parke c'est sympathique d'avoir un orgasme....même ac un nanti mille y taire!! (chuuuutttt !!!)

_________________
G D S


Mar Avr 29, 2008 8:32 pm
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
Bonsoir

De mon côté, je n’ai pas compris.
Qu'est-ce parasympathique et sympathicotonie?

Amitiés, Ingrid

P.s : Bisous, en passant Grain de Sable :)


Mer Avr 30, 2008 12:26 am
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
Ingrid a écrit:
Bonsoir

De mon côté, je n’ai pas compris.
Qu'est-ce parasympathique et sympathicotonie?

Amitiés, Ingrid

P.s : Bisous, en passant Grain de Sable :)


Dans l'absolu, on s'en fout (ce sont des concepts inutilement complexes). Pour faire clair, l'orgasme est lié au lien (justement) alors que l'angoisse est lié à la coupe.

Je dirais :

Dans l'angoisse, nous sommes un reste face au rien,
Dans la jouissance, nous sommes un rien face au reste,
Dans l'orgasme, nous sommes, avec un rien et un reste.


Mer Avr 30, 2008 3:49 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
y en aurait pas par ici qui confondrait l'orgasme et l'érection?
Je suis comme Ingrid, en attente d'explication sur les mots mystérieux du monde relatif :
Certes, GDS nous a donné une piste, confirmée par mes recherches sur le net :
Parachutisme et chute libre : http://www.parasympathique.com/
J'ai cherché une explication plus scientifico-médicale : http://www.naturemania.com/naturo/conseilsante/parasympathique.html

Bon, cherchons maintenant sympaticotonie.

:) mfc


Mer Avr 30, 2008 9:53 pm
Profil Site Internet

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
suite des recherches :
sur la sympathicotonie : http://www.naturemania.com/naturo/conseilsante/sympathique.html qui s'oppose à la vagotonie : http://www.santeguerir.fr/contenu.php?id_guerir=9102

Bon, tout ça pour dire que la parasympathie, c'est une histoire de nerf vague.

Je sais pas si ça a un rapport mais une petite chanson vaut mieux qu'un long discours :

Quand la mer monte, j'ai honte, j'ai honte
Quand elle descend, je t'attend

Quel rapport avec l'orgasme, tout ça?

:) mfc


Mer Avr 30, 2008 10:07 pm
Profil Site Internet

Inscription: Sam Nov 17, 2007 7:39 am
Messages: 157
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
bonsoir, ici :)

Citation:
Dans l'orgasme, nous sommes, avec un rien et un reste.

tout dépend de la grosseur du "reste" :wink: s'il le faut , "reste"="rien" :( :( :(

Citation:
Quand la mer monte, j'ai honte, j'ai honte
Quand elle descend, je t'attend

Quel rapport avec l'orgasme, tout ça?

attendons la septième (nerf)vague, mfc, y parait que c'est la plus jouissive !! :D

_________________
G D S


Mer Avr 30, 2008 11:57 pm
Profil

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
grain de sable a écrit:
bonsoir, ici :)

Citation:
Dans l'orgasme, nous sommes, avec un rien et un reste.

tout dépend de la grosseur du "reste" :wink: s'il le faut , "reste"="rien" :( :( :(


:wink:

(pour moi, reste = a et rien = phallus, y'a pas de rapport direct avec l'anatomie ! Juste une question de rapport -ou non- entre désir et jouissance)


Jeu Mai 01, 2008 2:10 am
Profil Site Internet

Inscription: Sam Nov 17, 2007 7:39 am
Messages: 157
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
Citation:
y'a pas de rapport direct avec l'anatomie


:P vas dire ça à l'âne à tommy!! tu sais, le bardot dont Brigitte a un jour décidé de s'O-couper!! aie!!

beaucoup de bonheur en ce premier jour du moi du "ça" (ben ouaip, en Mai, fais ce qu'il te plait :D :D :D )

_________________
G D S


Jeu Mai 01, 2008 7:38 am
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
Ingrid a écrit:
Bonsoir

De mon côté, je n’ai pas compris.
Qu'est-ce parasympathique et sympathicotonie?

Amitiés, Ingrid

P.s : Bisous, en passant Grain de Sable :)



l'orgasme est à la base de la doctrine de REICH ; il s'agit d'un courant végétatif biologique le plus profond.
Entre orgasme et angoisse existe selon REICH un lien de compensation.Je vous conseille la lecture de :

LA FONCTION DE L ORGASME et de

L' IRRUPTION DE LA MORALE SEXUELLE

JY

_________________
jean-yves


Jeu Mai 01, 2008 8:59 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
am13 a écrit:
Ingrid a écrit:
Bonsoir

De mon côté, je n’ai pas compris.
Qu'est-ce parasympathique et sympathicotonie?

Amitiés, Ingrid

P.s : Bisous, en passant Grain de Sable :)


Dans l'absolu, on s'en fout (ce sont des concepts inutilement complexes). Pour faire clair, l'orgasme est lié au lien[/i] (justement) alors que l'angoisse est lié à la [i]coupe.

Je dirais :

Dans l'angoisse, nous sommes un reste face au rien,
Dans la jouissance, nous sommes un rien face au reste,
Dans l'orgasme, nous sommes, avec un rien et un reste.



le lien.....justement :



D'après un dernier sondage, seulement un quart des français déclare être satisfait après un rapport sexuel et combien de ces sondés ont-ils dit qu'ils étaient satisfaits alors qu'ils ne le sont pas? De plus, chacun a son propre sens, sa propre définition du mot satisfaction... et bien souvent dans le domaine de la sexualité, la satisfaction peut évoluer, devenir le résultat d'un compromis avec «l'autre» et (ou) avec soi-même...

Combien de femmes ne connaissant pas ou presque jamais «l'orgasme» préfèrent ne pas en parler... Toucher à la sexualité reste un «acte» dangereux, il peut renverser un système bien fragile. Tout mauvais fonctionnement de l'orgasme,selon le psychanalyste Reich, détruit l'équilibre biologique et conduit à de nombreux troubles psychiques et somatiques.Reich place l'orgasme au coeur de la médecine psychosomatique. 80% des français ou plus n'auraient donc pas de sexualité harmonieuse...Cela repose la question de la «puissance» humaine, et de «l'impuissance». Car c'est bien souvent la femme qui parvient à nous dire qu'elle n'a pas souvent d'orgasme... et les raisons évoquées concernent la pratique masculine. L'homme ne «comprendrait» pas la sexualité féminine et son «environnement psychique». La femme a besoin «d'Amour»... et dans cet Amour, se trouve la clé du plaisir... avoir le désir de faire jouir une femme, de le lire dans ses yeux... Amour et Sexualité ne sont pas séparés chez la femme; elle aime se sentir désirée, «en entier»... pas seulement sous la ceinture... Et l'homme, d'apres ce que les femmes ressentent, n'attend que la pénétration. L'Amour entraine les gestes d'amour, les préliminaires. La femme se plaint de ne pas en avoir, ou pas assez. Mais que se passe-t-il chez l'homme qui se «satisfait» de la pénétration? aime-t-il le sexe de la femme réellement? ou en a-t-il «peur»? Pourquoi ne veut-il pas s'en approcher davantage? la femme veut «donner», «s'ouvrir»... pour aller vers le désir «d'acceuillir», en elle. L'homme ne sait pas «frapper à la porte du temple». L'homme a-t-il perdu le sens du «sexuel» pour tomber dans une sorte de mécanisme, comme celui du piston dans un moteur, sans âme, sans sentiment, sans vie... La sexualité est alors réduite à un «mouvement». L'orgasme semble avoir besoin d'un autre environnement psychique...Alors, nous pouvons comprendre «l'impuissance» de l'homme qui «ne peut pas», ou plus... il ne peut pas «conduire la femme jusqu'à l'orgasme», il le sait mais il préfère se «satisfaire» de son maigre résultat! Il peut «éjaculer», jusqu'au jour où cette fonction ne fonctionnera plus. Alors, il va tenter de compenser en développant des signes extérieurs de «puissance» soit par la parole, soit par les actes, ou bien il sombrera.... Mais le résultat sera inversé, au lieu de produire du bien-être, il produira du mal-être. L'homme qui ne fait pas jouir une femme est blessé au plus profond de lui-même. Le sourire de cette femme complaisante qui lui dit «mais oui c'était bien» alors qu'elle n'a rien ressenti est bouleversant chez l'homme, car il «sait» qu'il a échoué! Cette impuissance trouve son explication dans la «relation», dans la qualité de cette relation, mais aussi dans une forme d'ignorance de «l'autre» et d'ignorance de soi-même ... Comme s' il y avait une déconnection qui provoque une relation partielle... une impossibilité à l'union... entrainant une forme de rencontre d'objets. Cette impossibilité est névrotique. Ces névrosés sont «coupés» du lien orgasmique, ce lien qui unit l'homme et la femme dans un état de béatitude... donnant à l'un et à l'autre le sentiment réel et profond de «satisfaction».

Jean-Yves Métayer

http://aepfrance.site.voila.fr

_________________
jean-yves


Jeu Mai 01, 2008 9:33 am
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
Ca me fait penser au brillant article d'un grand kabbaliste : http://www.marie-madeleine.com/Article/jean_myriam-2.htm (cf. la partie I : Noùs) !


Jeu Mai 01, 2008 2:43 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
Bonjour Jean-Yves

Je suis une femme, et pourtant je ne m’y retrouve pas en entier dans ce texte (de qui est-il ?)

Mais pourquoi les raisons évoquées de ne pas parvenir à l’orgasme concerneraient forcément la pratique masculine ?

Et si je remplace la femme par l’homme, et vice et versa, qu’est-ce que ça fait ?
Même en lisant: « avoir le désir de faire jouir une femme », je me suis même demandée qui en avait ce désir ?


JEAN YVES METAYER a écrit:

l'orgasme est à la base de la doctrine de REICH ; il s'agit d'un courant végétatif biologique le plus profond.
Entre orgasme et angoisse existe selon REICH un lien de compensation.Je vous conseille la lecture de :



Reich, était-il psychanalyste ou médecin ?


Aurélien, si je comprends bien, je dois remplacer alors rien par a, et reste par phallus, pour que je comprenne ce que tu disais?

Mf, j'aime bien ta petite chanson.


Amitiés :)
Ingrid


Jeu Mai 01, 2008 3:02 pm
Profil

Inscription: Ven Sep 21, 2007 8:08 pm
Messages: 672
Localisation: Marseille
Message Re: FONCTION DE L ORGASME
JEAN YVES METAYER a écrit:
D'après un dernier sondage, seulement un quart des français déclare être satisfait après un rapport sexuel et combien de ces sondés ont-ils dit qu'ils étaient satisfaits alors qu'ils ne le sont pas? De plus, chacun a son propre sens, sa propre définition du mot satisfaction... et bien souvent dans le domaine de la sexualité, la satisfaction peut évoluer, devenir le résultat d'un compromis avec «l'autre» et (ou) avec soi-même...


Là je comprends mieux le texte. Vous noterez qu'il y a eu des progrès depuis 1972 : à l'époque Brassens chantait :

Quatre-vingt-quinze fois sur cent
La femme s'emmerde en baisant
Qu'elle le taise ou le confesse
C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses
Les pauvres bougres convaincus
Du contraire sont des cocus
A l'heure de l'oeuvre de chair
Elle est souvent triste, peuchère
S'il n'entend pas le coeur qui bat
Le corps non plus ne bronche pas


Allez, encore un p'tit effort, messieurs pour faire baisser les statistiques :)

Ingrid a écrit:
Mf, j'aime bien ta petite chanson.

J'ai oublié d'en citer l'auteur : Jean Claude Darnal, elle est de 1968 :)
texte entier : http://beh.free.fr/npc/mus/mermonte.html

:) mfc


Jeu Mai 01, 2008 4:06 pm
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron