Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Ven Aoû 23, 2019 9:46 pm



Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 MORALE SEXUELLE chez REICH 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: MORALE SEXUELLE chez REICH
mfc a écrit:

Jean Yave avait aussi précisé
Citation:
On trouve dans ce texte de Reich un certain nombre de traits caractéristiques du mythe polynésien
et effectivement j'y ai retrouvé cette notion de mythe du "bon sauvage" vivant près de la nature et en pleine liberté que nous avons souvent dans la tête(je le retrouve un peu dans la tendance écolo à outrance)et ça, c'est un mythe occidental, qui fait croire qu'aucune règle ne régit les rapports entre adultes et enfants dans les sociétés "primitives" alors que l'interdit de l'inceste y existe aussi.


Mf, pour moi ça n'est pas clair et confus justement.
Et je me méfie à l'inverse de ce qui se cache derrière cette liberté sexuelle.
Pourrais-tu, et si tu en as envie, expliquer : " c'est un mythe occidental, qui fait croire qu'aucune règle ne régit les rapports entre adultes et enfants dans les sociétés "primitives" alors que l'interdit de l'inceste y existe aussi?"
Bises
Ingrid


Mar Mai 13, 2008 10:16 pm
Profil

Inscription: Sam Déc 02, 2006 11:54 pm
Messages: 541
Localisation: Paris17
Message Re: MORALE SEXUELLE chez REICH
cb a écrit:
Euh !… Il faut faire attention avec Reich (comme avec les topiques de Freud) : il y a le premier, le deuxième et le troisième… Reich !… :lol: :lol: :lol: Je dis ça parce qu'à première vue on risque quand même beaucoup de les confondre :lol:


:lol: :lol: :lol:

d'autant plus qu'ils ont tous le même anagramme :lol:


Mar Mai 13, 2008 10:47 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: MORALE SEXUELLE chez REICH
Ingrid a écrit:
mfc a écrit:

Jean Yave avait aussi précisé
Citation:
On trouve dans ce texte de Reich un certain nombre de traits caractéristiques du mythe polynésien
et effectivement j'y ai retrouvé cette notion de mythe du "bon sauvage" vivant près de la nature et en pleine liberté que nous avons souvent dans la tête(je le retrouve un peu dans la tendance écolo à outrance)et ça, c'est un mythe occidental, qui fait croire qu'aucune règle ne régit les rapports entre adultes et enfants dans les sociétés "primitives" alors que l'interdit de l'inceste y existe aussi.


Mf, pour moi ça n'est pas clair et confus justement.
Et je me méfie à l'inverse de ce qui se cache derrière cette liberté sexuelle.
Pourrais-tu, et si tu en as envie, expliquer : " c'est un mythe occidental, qui fait croire qu'aucune règle ne régit les rapports entre adultes et enfants dans les sociétés "primitives" alors que l'interdit de l'inceste y existe aussi?"
Bises
Ingrid


Je réponds à ma manière, et non à sa place.

Au niveau cs, l'inceste est un interdit social basé sur des règles pratiques (cf. l'anthropologie, par ex.)...
Au niveau ics, l'inceste est un inter-dit pulsionnel basé sur une loi symbolique ("in-castus" = impur)...


Mar Mai 13, 2008 11:33 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: MORALE SEXUELLE chez REICH
Marie a écrit:
d'autant plus qu'ils ont tous le même anagramme :lol:

Ah ! oui effectivement :lol:


Mer Mai 14, 2008 8:23 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 27, 2008 6:54 pm
Messages: 148
Localisation: PARIS 17 ET LE HAVRE
Message Re: MORALE SEXUELLE chez REICH
Ingrid a écrit:
Jean-Yves Métayer a écrit:
DE LA CHANCE ?
c'est vous qui en avez je pense , de pouvoir "entendre" d'autres sons de cloche !
Qui a écrit ce texte ? reich ...
c'est le titre , non ?
Nous sommes bien dans LA MORALE SEXUELLE CHEZ REICH .....???

ne vous inquiétez pas , vous êtes dans la "majorité" .
POURQUOI beaucoup de psychanalystes aujourd'hui reprennent la lecture de REICH d'après vous ?
J'étais invité du Congres pour l'intégration des psychothérapies à Paris en 2006 , j'ai participé aux "rencontres et débats" ,et bien, les plus nombreux , venus de France, Belgique , Espagne , Italie , Tunisie , Etats Unis ....étaient Reichiens...

il provoque aujourd'hui une Révolution dans les Esprits comme Freud à son époque , pensez-y !

Oui , je pense aussi que la REPRESSION sexuelle est problématique , et les études sur les civilisations primitives de MALINOWSKI, professeur d'ethnologie sont assez détaillées sur ce sujet , Reich a travaillé à partir de ces travaux.

Vous semblez si "touchée" ingrid , que l'on pourrait penser que certains sujets vous blessent "encore"....
je vous plus de détachement , plus d'écoute , et moins de censure !

mais , il est vrai que J AI DE LA CHANCE . . .
Il me semble , du temps où vous signiez "amitiés", ingrid , que j'ai toujours répondu à vos nombreuses questions , non ?

POUR LES RESTE....le livre de BAUR???

et oui ! ça existe aussi !

mais , la encore , je n'en suis pas l'auteur ma chère ingrid !

et si vous pouviez arréter de faire comme la MASSE.....de CLASSER les gens ?

BIEN PAS BIEN ....."mais que cherche - t - il celui-la ? "

rien ingrid , rien !

vous donner des clés ! TOUT SIMPLEMENT......



Bonsoir Jean-Yves

Je ne savais pas que j’étais votre chère Ingrid ?

Oui c’es vrai grâce à vous, j’ai pu connaître un petit peu Reich, car juste son nom me disiat quelque chose par contre je n’ai jamais entendu ni lu des psychanalystes en parler, puis reprendre sa lecture. J’entends parlé par contre de Freud et de Lacan qui je trouve sont de grands psychanalystes.
Si ça n’était pas clair pour moi de qui était ce texte, c’est que je me suis dite qu’il pouvait aussi y avoir de vos commentaires, et de ce qu’ai lu de votre attachement à Reich,de ce que j’ai cru comprendre.
Aussi, même si j’y ai vu les guillemets (comme je l’ai dit dans un de mes précédents messages), le texte n’était pas signé, et je ne savais pas non plus s’il c’était Reich ou un autre auteur.

Vous faites des copiés collés de théorie, vous parlez de congrès, de formations, vous me renvoyez aux études primitifs de Malinnowski, mais si vous êtes réellement « psychanalyste » comme vous dites ou le croyez ( ?), recevez-vous des analysant(e)s, mais surtout est-ce que vous les entendez ( et plutôt que de me dire : « c'est vous qui en avez je pense , de pouvoir "entendre" d'autres sons de cloche ! » ?

Oui je suis touchée, mais je ne sais pas si c’est moins de censure qui me manque, parce que justement quelque chose n’est pas fermé chez moi (de ce qu’en m’a dit ma psychanalyste).
J’ai une partie perverse (si j’ai bien compris de mon analyse ?) chez moi, mais je ne me sens pas à votre hauteur. Jean-Yves.
Je me sens trop angoissée (je réponds en même temps à la question d’Aurélien).
Faut-il ramper aux pieds du maître pour se faire accepter, et même si ça c’est mieux que rien ?

Je sais bien que vous n’êtes pas l’auteur du livre de Susan Baur, je n’ai pas dit le contraire, et vous avez raison ça existe, même si je crois que ça n’est pas la majorité des psychanalystes qui passent à l’acte. De mon côté, j’ai confiance en ma psychanalyste et c’est plutôt elle qui doit me recadrer.
Si je vous ai posé la question pour ce livre, c’est parce que je me demandais où vous vouliez en venir en mettant ça, parce que je doute que ça soit innocent de votre part (c’est ce que je ressens).

Vous parlez de clés. Quelles clés, de mon inconscient ?
Qui a les clés ? Le/la psychanalyse ou l’analysant(e) ?

Amitiés
Ingrid



chère ingrid,
merci tout d'abord pour votre "amitié" retrouvée.

Vous dites :
j’ai confiance en ma psychanalyste et c’est plutôt elle qui doit me recadrer.

"me recadrer" ?

vous pensez que l'analyste re-cadre ?

Vous étiez sortie du cadre ? du format ?

Vous voyez , je pense que l'analyste n'est surtout pas la pour "cadrer" ou " re-cadrer" , ce serait plutôt la démarche d'un psychologue non analyste...
celui-ci vous dit ou vous fait comprendre que "vous êtes comme ci , comme ça "...et il tente de vous "orienter" , dans SA conception.
L'analyste , lui, se doit de rester neutre , et surtout , de ne pas orienter...Mais , de faire naitre de vous-même , ce qui sommeille , ou ce qui est endormi...apprendre à accepter votre part d'ombre...et petit à petit , la faire entrer dans votre champs de conscience...
re-cadrer , voudrait dire , faire rentrer à nouveau dans un cadre ? quel cadre ? Vous le savez vous ?
Avons-nous "encore" besoin d'un "encadrement" si beau soit-il ? lorsque l'on n'a plus peur de l'inconnu ? Ou ce cadre est-il une digue face aux vagues de la vie ?
Devons-nous arriver à accepter ces vagues ? apprendre à observer , à cultiver une forme de détachement ?
OU devons-nous construire des digues ?
Et ranger , dedans ou dehors ?
je garde , je jette , je "refoule" !
si le but recherché d'une cure est le "cadre" , je ne sais pas si nous sommes dans la "connaissance de soi" ...
Avez-vous lu KRISHNAMURTI ?
Voila encore quelqu'un de très intéressant...
je vous conseille SE LIBERER DU CONNU .
il parle de l'homme en cage...du petit moule de notre Moi...
Chacun de nous a une image de ce qu'il croit être ou de ce qu'il voudrait être , mais cette image nous empèche de voir ce que nous sommes en fait.
Enfin, vous me posez la question sur le Maître ?
Connaissez-vous la relation de Maître à Disciple ?
celle que les asiatiques connaissent mieux que nous , en général ...
le Maître n'est pas un Professeur Ingrid , et le Disciple n'est pas un élève...
Un lien "particulier" existe dans ce qui est appelé "relation de Maître à Disciple",peut être le même que celle entre l'analyste et l'analysant,
le transfert...et le contre-transfert...
C'est je pense de ce "creuset" que peut naitre le fils du philosophe...
Alors , pour moi , qui ai une culture "plurielle" , je veux dire issue du plusieurs "écoles" de pensées , le Terme Maitre n'est pas important.Ce qui compte pour "avancer" c'est la "qualité" de la relation entre "ces deux êtres" et ce qui pourra en "sortir".
Pour revenir au Cadre , je pense que nous avons un champs de conscience qui bouge sans cesse...La capacité à comprendre , à analyser un nouvel élément qui se présente à notre conscience me semble plus harmonisant que de définir un cadre pour la vie.

Amitiés ,
jean-yves

_________________
jean-yves


Mer Mai 14, 2008 9:42 am
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 03, 2006 9:55 pm
Messages: 516
Localisation: Sartrouville (78)
Message Re: MORALE SEXUELLE chez REICH
am13 a écrit:


Je réponds à ma manière, et non à sa place.

Au niveau cs, l'inceste est un interdit social basé sur des règles pratiques (cf. l'anthropologie, par ex.)...
Au niveau ics, l'inceste est un inter-dit pulsionnel basé sur une loi symbolique ("in-castus" = impur)...



Pas de souci Aurélien.
Il me semble que tout le monde peut répondre, c’est juste une question que je me posais par rapport à ce que disait Mf.

Par rapport à ce que tu dis, je suppose que les deux ne vont pas forcément de pair (pas père hein :oops:) ?

Amitiés
Ingrid


Jeu Mai 15, 2008 12:26 am
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 66 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron