Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Ven Nov 22, 2019 7:44 pm



Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
 La Violence de l'image : Abords cliniques - Colloque du CILA 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message La Violence de l'image : Abords cliniques - Colloque du CILA
LA VIOLENCE DE L’IMAGE
ABORDS CLINIQUES

Samedi 13 décembre 2008
INSTITUT DE PSYCHOLOGIE
71, av. Edouard Vaillant
92774 Boulogne Billancourt
Métro : Marcel Sembat

Colloque organisé par le Collège International de l'Adolescence (CILA) et le Laboratoire de Psychologie Clinique et de Psychopathologie (Université Paris Descartes) Avec la participation de l’Université Paris Diderot

ARGUMENT

Aujourd'hui, l'association discutable des termes "violence" et "image" s'impose comme un axe de recherche incontournable dont le champ social et culturel se fait régulièrement l'écho. Sur le plan clinique, le praticien constate que la violence en image peut rencontrer la fragilité de certains sujets et les exposer à une certaine souffrance psychique, mettant en débat les seuils d’excitation traumatique.

L'image, comme support pour donner sens aux scénarios sous-jacents qui l’accompagnent, passe souvent par un média. Cette médiation par l'image s'incarne dans une dualité de l'image, produisant des effets figuratifs ou désorganisateurs. Tout sujet est psychiquement actif avec l’image. Nous nous intéresserons par conséquent à ce qui, dans les récits de patients qui utilisent ce support, donne une texture singulière à leur discours voire à leur comportement ; ces patients, enfants, adolescents ou sujets les plus fragiles, sont parfois plus impliqués subjectivement dans leur mode d’être à l’image que dans toute autre situation au cours d’une séance.

Considérant, sans doute à juste titre, qu'il n'y a pas d'image violente en soi, les psychanalystes ont rarement posé d'emblée la question de l'image sous l'angle de sa violence. Les rapports entre images violentes et passage à l'acte traversent pourtant le champ médiatique à chaque événement violent posé par des sujets se réclamant de tel ou tel film porteur d’une image iconique (Scarface, Scream,…). Ce type de situation pose la question du rapport de chacun à l’image dite violente, interrogeant par rebond les liens familiaux ou thérapeutiques.

Nous aborderons la clinique de l’image en tant que voie moderne et actuelle de la dynamique transférentielle : par la culture (films, de dessins animés, jeux vidéo, mangas), la politique (le 11 septembre 2001) ou encore comme support psychothérapique, par l'utilisation d'atelier vidéo. Dans cette perspective, ce colloque mettra en lumière la diversité des situations cliniques impliquant l'impact des images violentes sur ceux qui paraissent le plus exposés. À l'aide d'un dispositif parfois spécifique et original mettant en oeuvre sa créativité, chaque clinicien témoignera de sa réflexion face à l'impact de l'image, dans le sens d'une pratique au plus près des enjeux de la modernité.

HISTORIQUE du CILA

Le CILA a été créé en 1995 par Annie BIRRAUX, psychiatre, psychanalyste, professeur des Universités, afin d'élargir au plan international les perspectives de formation, d'information et de recherches en psychopathologie et psychanalyse dans le champ de l'adolescence.

Ce projet est né au sein de l'Unité de Recherches sur l'Adolescence (URA), créée par Philippe Gutton à l'Université Paris 7 Denis Diderot.

OBJECTIFS

— Favoriser et fédérerles échanges internationaux sur le thème de l'adolescence.
— Développer une perspective pluri-disciplinaire : Santé mentale, psychanalyse, médecine, histoire, sociologie, anthropologie, sciences de l'éducation.
— Permettre le développement :
- de formations nationales et internationales,
- de recherches dans les champs psychopathologiques, psychodynamique, pharmacologique, comportemental, cognitif.
- de diffusion d'informations : revues, publications d'ouvrages, organisations à caractère scientifique (colloques, journées de travail).
— Suivre l'évolutionde la "représentation" sociale de l'adolescent, selon les époques, les lieux, les médias.
— Confronter les expériences et théorisations spécifiques à chaque pays et chaque culture, sur les registres institutionnels, théoriques (psychopathologie, psychanalyse…) ou de recherches.

Renseignements et inscriptions
Tél. : 01 55 20 58 22 (mardi, mercredi, jeudi après-midi)
Site : www.cila-adolescence.com
Comité d’organisation : F. Marty, G. Cognet, F. Houssier


Lun Nov 24, 2008 1:32 pm
Profil Site Internet

Inscription: Jeu Aoû 09, 2007 8:12 pm
Messages: 487
Localisation: 67610
Message Re: La Violence de l'image : Abords cliniques - Colloque du CILA
1. Le jour de mon anniversaire ! Ca m'intéresse particulièrement, mais pendant ce temps-là, je serai en plein partiels... Là, je croule sous le travail.
2. Les tarifs sont indécents... J'adore le "étudiants & chômeurs : 35 euros" : l'équivalent de 13 repas au resto U ! :lol:

A+, je rentre en hibernation.


Lun Nov 24, 2008 11:17 pm
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Nov 01, 2006 1:01 pm
Messages: 1115
Localisation: Paris
Message Re: La Violence de l'image : Abords cliniques - Colloque du CILA
am13 a écrit:
Là, je croule sous le travail.


Ça se voit… et je compatis !

am13 a écrit:
Les tarifs sont indécents... J'adore le "étudiants & chômeurs : 35 euros" : l'équivalent de 13 repas au resto U ! :lol:


C'est vrai ça ! Le RMI fait des rat-vages !

am13 a écrit:
A+, je rentre en hibernation.


Bon courage Aurélien !!!!


Mar Nov 25, 2008 2:27 am
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 3 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron